Les massacres des Amérindiens par les Anglais et les Américains est connu, et largement documenté. Mais est-ce que les Français ont également commis des massacres contre les Indiens du Canada, à l’époque où le Canada était une possession couverture du livre Les Wendats du Quebecfrançaise ? Les Français ont fait beaucoup de commerce de fourrures et de peau avec les tribus indiennes, mais comment se sont-il globalement comportés vis-à-vis d’eux ? Merci d’avance.

Notre réponse du 13/01/2017

La meilleure des sources facilement accessible au sujet de la colonie française et de ses rapports avec les autochtones que j’ai pu consulter est la suivante :

L’article Relations entre les autochtones et les français de l’Encyclopédie canadienne
http://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/relations-entre-les-autochtones-et-francais/
« Les Français ne réussissent pas à empêcher le génocide des Wendats aux mains des Haudenosaunee entre 1648 et 1649. Ils ne sont pas capables non plus de mettre fin aux incursions sur leurs propres territoires et sur ceux de leurs alliés, à l’Ouest, du moins, pas avant la Grande Paix de Montréal, en 1701 »

Vous pouvez lire à ce propos le beau livre (assez éprouvant de Joseph Boyden) Dans le grand cercle du monde. canadien, de langue anglaise avec des ancêtres cree.
Joseph Boyden (trad. Michel Lederer), Dans le grand cercle du monde [« The Orenda »], Paris, Albin Michel, coll. « Terres d’Amérique », 2014, 610 p. (ISBN 978-2-226-25615-7)
voir les critiques du réseau social de lecteurs Babelio

Lectures suggérées par l’article de l’encyclopédie :
Alain Beaulieu, Les Autochtones du Québec (2000), Beaulieu, Stéphanie Béreau et Jean Tanguay,
Alain Beaulieu Les Wendats du Québec. Territoire, économie et identité, 1650-1930 (2013),
Beaulieu, Stéphan Gervais et Martin Papillon, dir., Les Autochtones du Québec. Des premiers contacts au Plan Nord (2013);
Denys Delâge, Le Pays Renversé, Amérindiens et Européens en Amérique du Nord-Est,1600-1664 (1993);
Dominique Deslandres, Croire et faire croire: Les missions françaises au XVIIe siècle (2003);
Gilles Havard et Cécile Vidal, Histoire de l’Amérique française (2008);
Cornelius J. Jaenen, The French Relationship with the Native Peoples of New France (1984);
Marc Jetten, Enclaves amérindiennes: les “réductions” du Canada, 1637-1701 (1994);
Denis Vaugeois, dir., Les Hurons de Lorette (1996).

J’ai pu consulter le livre d’Alain Beaulieu Les autochtones du Québec disponible à la Bpi (mais pas à Lyon, j’ai vérifié) page 42, je cite :

« Jusqu’au début des années 1660, les français adoptent surtout une attitude défensive dans le conflit avec les Iroquois, laissant à leurs alliés autochtones le soin de faire des raids contre les villages des Cinq-Nations. L’arrivée au pouvoir de Louis XIV marque toutefois un tournant dans le conflit franco-iroquois. En 1665, répondant aux exhortations des habitants de la colonie, le nouveau monarque envoie vers quebec le régiment de Carignan-Salières, composé de 1200 hommes, pour mâter les iroquois.
Ce régiment mène deux expeditions en territoire agnier (mohawk). la première échoue lamentablement mais la seconde atteint sa cible. Les français, qui ne rencontrent aucune resistance armée, brûlent les villages et les récoltes, avant de rentrer à Quebec. Ces expéditions incitent les Iroquois à signer la paix en 1667. Celle-ci tiendra quelques années, mais les hostilités reprennent de plus belle au milieu des annéees 1680 pour ne prendre fin qu’avec la Grande Paix de Montréal, en 1701. »

ainsi que celui-ci, plus universitaire du même spécialiste Beaulieu, Stéphan Gervais et Martin Papillon, dir., Les Autochtones du Québec. Des premiers contacts au Plan Nord (2013);
Voir page 60 le chapitre : Les premiers contacts vus à travers les sources documentaires européennes (Peter Cook) page 55-73 dont une abondante bibliographie.
Et celui-ci La tradition orale : une autre façon de concevoir le passé (Sylvie Vincent).

Ressources internet

En interrogeant google books avec l’expression missions françaises nouvelle france indiens, vous pourrez accéder à quelques livres ou extraits :

Prairie en Nouvelle-France, 1647-1760: étude d’histoire sociale page 32
Par Louis Lavallée

La Nouvelle-France: les Français en Amérique du Nord, XVIe-XVIIIe siècle
Par Jacques Mathieu Presses Université Laval, 2001 – 271 pages
Ouvrage richement documenté et illustré sur la présence française en Amérique du Nord entre 1534 et 1763. Une histoire générale en trois parties: 1. L’Amérique du Nord au 16e siècle (découverte et exploration) – 2. Implantation et consolidation d’une colonie française en Amérique du Nord au 17e siècle – 3. Vivre en Nouvelle-France au 18e siècle. [SDM].

Page 41 je vous cite le passage :

« L’adaptation à l’Amérindien n’avait pas été tellement mieux réussie. Certes les pêcheurs ont pu troquer des fourrures avec eux dans une relative bonne entente. Cependant, dès que les français ont voulu imposer leurs volontés, ils se sont heurtés à une opposition forcenée. Il faut dire qu’ils n’ont pas su y faire, car, à peu près partout, l’accueil avait été chaleureux et empreint de démonstrations enthousiastes. Les Français ont voulu ramener de gré ou de force des Indiens en Europe alors que ceux-ci étaient épris de liberté individuelle
Partout ils ont voulu ériger des croix en signe de possession, suscitant des protestations véhémentes des indigènes, qui ne se trompaient pas sur la signification de ces gestes.
Enfin, ils se sont constamment retranchés dans des camps fortifiés, faisant grand étalage selon l’expression des Amérindiens de leur bâton de guerre [armes à feu] »

La France du XVIIe siècle
Par Jean-Marc Albert Armand Colin, 13 juin 2012 – 144 pages
Une colonie royale et Une colonie florissante

En espérant avoir pu vous donner des pistes de réflexion,

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 14 fois dont 1 fois aujourd'hui