Réponse apportée le 03/29/2012  par MARSEILLE BMVR de l’Alcazar – littérature jeunesse, bandes dessinées anciennes

Suite à votre question sur « les albums documentaires jeunesse », la BMVR de Marseille vous propose la réponse suivante :
Le terme d’album documentaire est parfois employé par des éditeurs, des pédagogues, des lecteurs… pour la totalité des documentaires jeunesse au sens large, qui informent, comportent des illustrations et qui ont un format d’album.
A notre sens, vous évoquez quelque chose de plus spécifique, ce genre qui est à la lisière de la fiction et du documentaire, qu’on pourrait appeler le « documentaire d’auteur » (le mot est de Michel Defourny), comme on dit le cinéma d’auteur, le documentaire »À raconter le soir comme on raconte une histoire » (dixit l’éditeur Syros qui présente ainsi sa collection d’albums documentaires), « ces livres qui ressemblent à s’y méprendre à des albums de fiction », (Michel Defourny encore) et dont la collection la plus connue et représentative serait « Archimède », à l’école des loisirs.

Notre réponse s’oriente dans ce sens, et nous vous prions de nous reformuler la question si vous aviez une autre idée en tête.

Nous n’avons pas de réelle définition à vous proposer, simplement quelques critères, une illustration forte et homogène (un seul illustrateur), un texte littéraire narratif, un seul auteur (ou un couple auteur/illustrateur) par opposition aux documentaires classiques qui sont souvent des ouvrages collectifs. C’est pourquoi le terme de « documentaire d’auteur » nous a séduit pour définir ce genre, il est à la fois plus parlant et moins problématique qu’album documentaire.

Le spécialiste de la question des documentaires d’auteurs est Michel Defourny, qui a écrit plusieurs textes sur le sujet.
Le livre suivant, notamment, fait parfaitement le tour de la question, définition, historique… il sera pour vous incontournable : De quelques albums qui ont aidé les enfants à découvrir le monde et à réfléchir/ Michel Defourny. Ed. L’Ecole des loisirs, coll. Archimède , 2003.
Absent de la base Electre, nous pensons que l’ouvrage doit être épuisé, mais vous le trouverez sur le Catalogue collectif de France (CCFR) http://ccfr.bnf.fr/portailccfr/jsp/index.jsp> où il est disponible pour le prêt inter bibliothèques.

Vous trouverez également un ou des chapitre éclairant dans : Le livre et l’enfant : recueil de textes de Michel Defourny. Ed.Service général des lettres et du livre du Ministère de la communauté française
De Boeck, 2009.

À la découverte des documentaires pour la jeunesse, Françoise Ballanger, Nedjma Debah… [et al.]  ; sous la dir. de Françoise Ballanger et Annick Lorant-Jolly, CRDP de l’Académie de Créteil ; Paris : la Joie par les livres, 1999, disponible également au CCFR

Enfin, deux autres titres intéressants pour vous :
Haut(s) les docs !/ Association française pour la lecture  ; sous la direction de Yvanne Chenouf
Association française pour la lecture, 2009 .
Ce dernier évoque plutôt les albums de littérature jeunesse, mais classés par thèmes à des fins documentaires.

Les sciences communiquées aux enfants, Daniel Jacobi, PUG, 2005, coll La communication en plus, dont je vous propose le résumé Electre :
Étude de l’économie du texte scientifique documentaire adressé aux jeunes lecteurs. Une série de petites études de cas réalisées au cours des dernières années permettent de faire un état des lieux de cette littérature. Elles se sont attachées au niveau de scientificité, à l’exactitude de l’information, à la conception visuelle de la page, au type de narratif, aux habiletés de lecture supposées.

En espérant avoir répondu au mieux à votre question, nous vous remercions de la confiance que vous avez accordée à notre service.

Cordialement,
Eurêkoi
le Service de réponses à distance
de la BMVR de Marseille
< http://www.bmvr.marseille.fr >
< https://www.eurekoi.org >

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION