Réponse apportée le 02/01/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

D’après ce que j’ai compris lors de mes recherches, il s’agit d’une amulette colombienne de magie noire figurant un enfant sur la croix fixée à un bracelet qu’il convient de porter très serré afin que ses pouvoirs agissent, voire nourrir avec son sang. Ils sont sensés conférer une force colossale et un attrait érotique à la personne qui le porte.

Je suis allée tout d’abord vérifier dans la version espagnole que nous possédons à la Bpi s’il n’existait pas de note explicative.
Ce n’est pas le cas de notre édition :
Cien años de soledad Cien años de soledad
Auteur(s) García Márquez, Gabriel
Editeur Mondadori
Date 1994
Langue(s) Espagnol
Description 504 p. , ; Papier
Collection literatura mondadori

Mais j’ai pu trouver la formulation originale : « y en la muneca derecha la apretada esclava de cobre de los ‘ninos-en-cruz’  » qui m’a permis de faire des recherches en espagnol

Site du ministère de la culture colombien

une discussion sur un forum

Présentation du livre : Córdoba su Gente su Folclor
Guillermo Valencia Salgado « Goyo »
Editorial Mocarí. 3a. Edición
Montería, 1994

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION