Musée d'Art Moderne de Malmö

Musée d’Art Moderne de Malmö

Je constitue un dossier concernant la greffe architecturale (tant en architecture, qu’en architecture intérieure), je recherche ainsi des ouvrages et références pouvant m’aider dans ma réflexion. Ma problématique actuelle est: Comment une architecture greffée peut-elle s’affirmer tout en conservant un dialogue avec l’architecture l’existante ? Par quels moyens éviter une architecture décontextualisée, parasite ?

Notre réponse du 05/01/2017
En consultant le catalogue de la Bpi, j’ai trouvé les documents suivants qui pourront vous aider à traiter votre sujet :

Camille Devaux, « L’habitat participatif : d’une greffe à un noyau des écoquartiers », Développement durable et territoires [En ligne], Vol. 6, n°2 | Septembre 2015, mis en ligne le 30 septembre 2015, consulté le 05 janvier 2017.
URL : http://developpementdurable.revues.org/10879
DOI : 10.4000/developpementdurable.10879

« Cet article met en débat la participation habitante dans les écoquartiers à partir de l’habitat participatif. Imaginé hors des écoquartiers, l’habitat participatif fait l’objet d’un intérêt croissant de la part des acteurs publics qui voient en lui l’opportunité de dépasser certaines des difficultés liées à la mise en œuvre des écoquartiers. Il s’agit toutefois là d’une greffe, les caractéristiques de l’habitat participatif étant pour partie difficilement compatibles avec celles des écoquartiers, sur le plan architectural, du système d’acteurs ou encore des temporalités. Aussi, pour que l’habitat participatif devienne un noyau des écoquartiers, il semble nécessaire que ce dernier n’y soit pas greffé mais en constitue une composante à part entière dès sa conception. »

Fanny Gerbeaud, « L’habitat spontané comme un outil de développement urbain. Le cas de Bangkok », Moussons [En ligne], 18 | 2011, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 04 janvier 2017.
URL : http://moussons.revues.org/740
DOI : 10.4000/moussons.740

« En Thaïlande, les ensembles d’habitat spontané s’étendent à toute la capitale, malgré des politiques publiques qui visent à les contrer. Ce sont aujourd’hui de véritables morceaux de ville qui dynamisent l’espace urbain, car étroitement liés à l’identité et à l’histoire de la ville. L’opposition entre habitat spontané et « logement formel », fréquente tant dans les productions scientifiques que dans les représentations, mérite donc d’être interrogée à Bangkok. À partir d’une analyse spatiale et architecturale, nous avons abordé l’habitat spontané comme une manière de fabriquer la ville centrée sur l’appropriation : au moins sous trois formes (habitat spontané pur, ancien, greffé), il assure par sa flexibilité la continuité du tissu urbain et s’y assimile progressivement. Si pour les autorités locales les communautés de bidonvilles demeurent un signe de sous-développement, certains architectes et acteurs y voient une source d’inspiration ainsi qu’un patrimoine populaire à préserver. Une métropolisation accrue et la mondialisation des échanges économiques, culturels, politiques, amènent de nouvelles modalités de négociation de l’espace urbain qui redéfinissent le statut de l’habitat spontané. Avec l’apparition de nouvelles professions (architecte des communautés) et orientations dans la manière de concevoir des projets urbains (processus participatif notamment), l’habitat spontané s’affirme peu à peu comme un outil de développement de la capitale. »

AMC, le moniteur architecture, hors série. , Acier; Steel architecture ; Steel architecture Moniteur 2011
Ed. bilingue français-anglais Présentation de 30 projets internationaux dans lesquels l’acier joue un rôle déterminant classés par thème : grands bâtiments, observatoires, grandes portées, greffes, etc.
Niveau 3 – Arts, loisirs, sports 72.23 ACI

J’ai également recherché des documents sur le portail Archirès.
ArchiRès est un réseau francophone de bibliothèques d’écoles nationales supérieures d’architecture et de paysage et de partenaires associés 
Avec les mots-clés « greffe architecture » j’ai trouvé plus de 2400 résultats.
Voici l’adresse de la première page de résultats.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 38 fois dont 1 fois aujourd'hui