closeCet article a été publié il y a 1 an 16 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Si le sujet vous intéresse posez-nous une question!
Réponse apportée par Eurekoi Strasbourg, le 28 novembre 2016
couverture du livre Les genres narratifs
La voix narrative d’un roman répond à la question « qui parle? »

Pour en savoir plus sur la voix narrative, vous pouvez consulter la réponse apportée par Eurekoi à une question similaire en 2010.
http://www.eurekoi.org/bonjour-quest-ce-que-la-voix-narrative-comment-etudier-la-voix-narrative-dans-un-roman/

A lire aussi cet article assez complet sur ce qu’est la voix narrative,

Sophie Marnette et Helen Swift, « Introduction : Que veut dire « voix narrative » ? », publié en 2011, dans la revue électronique Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes. https://crm.revues.org/12505

Sur le site Internet de théorie sémiotique (site de l’université de Québec), vous pouvez consulter un texte assez complet consacré à la narratologie : http://www.signosemio.com/genette/narratologie.asp
Concernant tout particulièrement la voix narrative :

« Si le narrateur laisse paraître des traces relatives de sa présence dans le récit qu’il raconte, il peut également acquérir un statut particulier, selon la façon privilégiée pour rendre compte de l’histoire. On distinguera donc ici deux types de récits : l’un à narrateur absent de l’histoire qu’il raconte […], l’autre à narrateur présent comme personnage dans l’histoire qu’il raconte […]. Je nomme le premier type, pour des raisons évidentes, hétérodiégétique, et le second homodiégétique. »
En outre, si ce narrateur homodiégétique agit comme le héros de l’histoire, il sera appelé autodiégétique. »
Un autre article, plus clair et plus synthétique présente les différents types de narration et de voix narratives : Comment choisir votre narrateur  sur le site Ecrire un roman.com

Pour résumer, afin de dégager la voix narrative d’un extrait d’un texte, il faut définir de quel point de vue est écrit le texte.
S’il est écrit à la première personne, on parle de narrateur interne ;
S’il est écrit à la troisième personne on parle soit de narrateur omniscient lorsque celui-ci porte un regard extérieur, souvent subjectif, sur une histoire dont il connait déjà le déroulement ou externe, soit de narrateur externe s’il décrit les faits d’un point de vue objectif.

Enfin, il existe de nombreux romans aux narrations multiples, on parle alors de polyphonie narrative. Vous pouvez retrouver quelques exemples dans cette liste très bien faite sur le site de SensCritique : la polyphonie narrative dans la littérature

Pour aller plus loin, voici quelques documents sur les formes narratives à retrouver dans vos médiathèques :

La tension narrative : suspense, curiosité et surprise / Raphael Baroni . – Paris : Éd. du Seuil, 2007

Les genres narratifs / Françoise Rullier-Theuret . – Paris : Ellipses, 2006

L’Analyse du récit / par Yves Reuter . – Paris : Nathan, 2000

 
Date de création: 16/12/2016 05:59     Mis à jour: 16/12/2016 12:04
 

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 104 fois dont 1 fois aujourd'hui