couverture de Colomba de MériméeRéponse apportée le 12/06/2010 , révisée le 06/04/2017

Les noms que vous citez sont des œuvres dont le titre provient du nom de d’un des personnages. Ce sont des oeuvres dites « éponymes ».

Voici la définition qu’en donne le Dictionnaire culturel en langue française (Alain Rey, dir. Le Robert)

EPONYME adj. 1755 emprunté au grec epônumos, de epi et onoma nom

1 -Didact. Antiquité grecque. Qui donne son nom. Athéna déesse éponyme d’Athènes
2-mod. Qui porte le nom (en général d’une personne). Tenir le rôle éponyme d’une pièce, d’un film (exemple le rôle d’Hamlet dans la pièce du même nom)

Voir de plus amples définitions à partir de l’article Eponymie de Wikipedia :

L’éponymie est le fait de « donner son nom à » quelque chose, c’est un type d’homographie. Ce qui donne son nom est un éponyme. Le mot vient du grec ancien « ἐπώνυμος (epônumos), « attribué comme surnom », composé de ἐπί « sur » et de όνομα « nom » »[1],[2].
Par une utilisation abusive dans le langage courant, « éponyme » est souvent utilisé comme signifiant « de même nom », sans que soit considéré lequel des deux termes a donné son nom à l’autre (ce qui est donc une incorrection sémantique).

voir aussi sur le site du CSA un article : Langue française – À chacun son éponyme…
La Lettre du CSA n° 219 – Août/Septembre 2008

« On parlera d’auteur éponyme dans le cas d’un auteur qui donne son nom à une oeuvre, ou de chanson éponyme pour une chanson dont est tiré le titre de l’album ».

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 4 983 fois dont 7 fois aujourd'hui