Accueil » Bibliothèques » Chanson : Je recherche la première version de « Petit papa Noël »

Chanson : Je recherche la première version de « Petit papa Noël »

    Étiquettes :

    image_pdfimage_print

    Bibliothèques de Marseille – notre réponse du 12/02/2016.

    Première de couverture de "Le Monde illustré" du 21 décembre 1895.
    Le monde illustré © Bibliothèque nationale de France, domaine public via Wikimedia Commons

    La consultation rapide de l’article Petit Papa Noël (chanson) de Wikipédia indique effectivement :

    «…La chanson avec le même titre, la même musique mais des paroles différentes, a été créée par Xavier Lemercier pour une opérette d’Emile Audiffred à l’Odéon de Marseille en 1944. Les paroles étaient la prière d’un fils demandant au père Noël le retour de son père, prisonnier de guerre en Allemagne.
    L’auteur, Raymond Vincy, a réécrit les paroles, effaçant toute allusion à la guerre, à la demande de son imprésario Émile Audiffred et du compositeur Henri Martinet, devenu à la Libération le pianiste de Tino Rossi. »
    En fait, la chanson aura connu une double naissance marseillaise. D’abord, en 1944, pendant plusieurs semaines, la salle de l’Odéon accueille une revue de Lemercier, artiste de music-hall alors très populaire à Marseille.
    Son titre : Ça reviendra. Le fantaisiste tente d’égayer les mornes soirées de l’Occupation. Les chansons évoquent à mots à peine couverts les espoirs dans la prochaine Libération.
    La chanson fétiche de la revue, dans laquelle Lemercier remporte un triomphe personnel mouillé des larmes venues de la salle, s’intitule Petit Papa Noël. Lemercier, qui la chante à genoux, détaille la prière d’un enfant dont le père est prisonnier :  

    « Petit Papa Noël
    Je rêvais, c’est naturel,
    De jouets neufs plus amusants,
    Que ceux que j’ai depuis un an
    Je t’en avais fait une large liste
    Mais ne les apporte pas
    Et pour que maman ne soit plus triste
    Fais revenir mon Papa !
    »


    Cependant avec le titre de l’opérette « Ça reviendra », nous trouvons le contact de l’Association Provençale des Pèlerins de Compostelle à Marseille Tél : 06 86 36 94 35 e-mail : provencaledespelerins@hotmail.fr qui l’évoque et donnent les paroles ci dessus.
    De plus le pdf issu du site de l’Association mentionne, en bas de la page 2, une émission de radio de Pierre Echinard et Jacques Bonnadier « Cent ans de chanson ».
    Dans le document sonore, les deux animateurs diffusent un extrait de la première version de Petit Papa Noël interprétée par Claude Robin.
    Claude Robin a également animé une émission de radio diffusée le 15 juin 1970 sur France Inter Provence, avec Franck Cléry, qui s’intitulait C’était Marseille, épisode 9 : La vie artistique à Marseille de 1940 à 1944 et y diffuse l’intégralité de Petit Papa Noël (version de Xavier Lemercier), dont voici la retranscription intégrale cette fois :

    La neige tombe à gros flocons
    Dans son lit un petit garçon
    En souriant dit « Je voudrais,
    Maman, si tu le permettais
    Avant d’éteindre la lumière
    Fais une dernière prière

    Petit Papa Noël
    Quand tu descendras du ciel
    Avec ta hotte de jouets
    N’oublie pas mon petit soulier
    Petit Papa Noël
    Je voulais, c’est naturel
    Te demander de beaux soldats
    Que j’aurai conduit aux combats

    Mais j’allais parler
    A petite Mère
    Qui m’a répondu tristement
    Il ne faut jamais
    Jouer à la guerre
    Ca fait pleurer les Mamans
    Petit Papa Noël
    Quand tu descendras du ciel
    Pour que Maman ne pleure pas
    Ne m’apporte pas de soldats

    Je l’ai vu dans les magasins
    Que quelques jouets en bois peints
    Mais je sais bien que tout là-haut
    Il en existe de plus beaux
    Cachés derrière un gros nuage
    Et qu’ils sont pour les enfants sages

    Petit Papa Noël
    Quand tu descendras du ciel
    Avec ta hotte de jouets
    N’oublie pas mon petit soulier
    Petit Papa Noël
    Je rêvais, c’est naturel
    De jouets neufs plus amusants
    Que ceux que j’ai depuis un an

    Je t’en avais fait
    Une longue liste
    Mais ne les apporte pas
    Et pour que Maman ne soit plus si triste
    Fais revenir mon Papa
    Petit Papa Noël
    Quand tu descendras du ciel
    Pour moi ne prend pas de jouets
    Que mon vœu soit exaucé


    « Petit papa Noël», toujours un succès ?

    Tout savoir sur la chanson « Petit Papa Noël », caminteresse.fr, le 21/12/2021.
    Extrait :
    « La chanson « Petit Papa Noël » détient le record de ventes de disques 45 tours, devant « Ne me quitte pas », de Jacques Brel. « Petit Papa Noël » obtient en 1949 le premier disque d’or de l’histoire de la chanson française. Un disque en or massif de 24 carats. « Petit Papa Noël » figure parmi les chansons les plus reprises du répertoire français. Parmi les interprètes l’ayant reprise, on compte des artistes comme Dalida, Mireille Mathieu, Henri Dès, Chantal Goya… et même le groupe Trust, qui en a fait une surprenante reprise en 1988. Tino Rossi disparaîtra en 1983.
    Son plus grand succès lui survivra, et illuminera encore les Noëls de nombreuses générations. »


    Eurêkoi – BMVR de Marseille



    2 commentaires sur “Chanson : Je recherche la première version de « Petit papa Noël »”

    1. Bonjour,
      Merci pour toutes ces précisions. Elles restituent des contextes à intégrer dans la notice Wikipédia. Le film Destins de Richard Pottier, dans lequel Tino Rossi chante Petit Papa Noël sort sur les écrans parisiens le 18 décembre 1946. Tino aurait chanté Petit Papa Noël pour la première fois en public sur la scène de l’ABC à Paris en 1948. Cette information circule en boucle sur l’internet sans préciser à quelle date. La presse n’étant pas accessible par Gallica après 1944, je n’ai trouvé qu’une photographie de Tino Rossi parmi des admiratrices à l’ABC le 25 février 1948, sur le site gettyimages.at. Cela laisserait supposer que le succès s’est imposé à partir du film mais surtout les disques en 1947. Dans la discographie en ligne, en 1946 : Petit Papa Noël (1re version) [CL8242.2] d’après le film. En 1948 : Petit Papa Noël (2e version) [CL8526.1] . Qu’en pensez-vous ? D’une guerre à l’autre, un même thème. En 1916, Théophile Dronchat crée Petit Noël, rends-moi papa qui est au ciel ! En 1932, Berthe Sylva crée Rends-moi mon papa. Puis 1944 et 1946. Je rédige une notice pour une Chronique de la Grande Guerre à paraître début 2017. Cordialement, J. C.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.