couverture du livre Le style SapinNotre réponse du 03/05/2017
« Le Style sapin s’applique au vocabulaire décoratif chaux-de-fonnier que mirent au point les élèves de l’Ecole d’art sous l’influence de Charles L’Eplattenier (1874-1946), artiste sensible aux préceptes de l’Art nouveau et pédagogue enthousiaste. »
Citation extraite de la page Ecole d’art et Style sapin du site de la ville de La Chaux-de-fonds. Vous y trouverez une explication concernant ce style décoratif.

« Dans les années 1900, les élèves et professeurs de l’Ecole d’Art mirent au point une forme d’Art Nouveau dont les motifs s’inspiraient du paysage jurassien: sapins, marronniers, vigne, gentianes… On trouve ces éléments décoratifs un peu partout à travers la ville, forgés, sculptés ou peints sur les façades, les portails ou dans les cages d’escaliers des bâtiments. »
Cette définition est illustrée de quelques photographies sur le blog l’Odeur-du-café

Voici également des images illustrant ce style décoratif.

En venant à la Bpi, vous pourrez consulter le catalogue suivant :

Une expérience art nouveau : le style sapin à la Chaux-de-Fonds : exposition, Musée de la Chaux-de-Fonds, 13 mai-17 sept. 2006; Exposition. La Chaux-de-Fonds, Musée des beaux-arts.-. 2006
Bieri Thomson, Helen
Somogy, 2006
 Présente des oeuvres réalisées dans le cadre du cours supérieur d’art et de décoration, fondé par Charles L’Eplattenier dans la ville horlogère suisse de la Chaux-de-Fonds, au début du XXe siècle, et dans lequel s’illustra le futur Le Corbusier. Etudie l’émergence du style sapin, inspiré par l’art nouveau, le style Sécession et la nature du massif jurassien. (notice sur le site de l’éditeur)
A la Bpi, niveau 3,  704.90 BIE

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 54 fois dont 1 fois aujourd'hui