Bonjour, Je souhaite savoir qui est l’auteur de l’oeuvre littéraire « Les cinq dernières minutes », la série policière adaptée à la radio puis à la télévision, qui met en scène le commissaire « Bourrel ».

Réponse apportée le 11/24/2005  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

il ne semble pas y avoir eu d’ouvrage à l’origine des « cinq dernières minutes », qui au début s’apparentaient à un jeu télévisé.

D’après Le guide Totem des séries télé publié chez Larousse :
 » Claude Loursais qui cumulait les fonctions de producteur exécutif et de réalisateur de l’émission, fit rapidement appel à des écrivains de romans policiers et à des scénaristes de talent : Fred Kassak, Louis C. Thomas, Jean Chatenet, Michel Lebrun, Maurice-Bernard Endrèbe et bien d’autres. Mais Loursais lui-même constitua la cheville ouvrière de la série aux côtés de Henry Grangé et André Maheux, avec lesquels il coécrivit un garnd nombre des 6 émissions annuelles entre 1960 et 1965. »

Même indications sur ce site personnel consacré à la série :

http://www.chez.com/cinqdernieresminutes/

Claude Loursais, concepteur et réalisateur des Cinq dernières minutes, en assurait également la direction artistique et était le producteur délégué de l’émission. A ce titre, il lui fallait trouver les auteurs capables d’entrer dans le cadre dramatique qu’il avait déterminé. Il rencontra deux éléments de valeur : Henry Grangé et André Maheux.
Le trio Loursais-Maheux-Grangé constitua l’épine dorsale de la série entre 1960 et 1965, élaborant les intrigues et les indices (Maheux-Grangé), écrivant les adaptations (Grangé-Maheux), rédigeant les dialogues (Grangé) et assurant la réalisation (Loursais).
En 1965, Henry Grangé et André Maheux abandonnèrent l’émission, le rythme de travail – un épisode tous les deux mois – imposé par Loursais était épuisant. Loursais recruta donc de nouveaux adaptateur-dialogistes : Jean Ferry , Robert Scipion et surtout Jean Cosmos, un ancien des émissions policières radiophoniques, qui restera à ses cotés jusqu’en 1980.

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *