Bonjour, je recherche des documents concernant l’histoire de la maison forte à St Hilaire de Brens dans l’Isere ( chateau du Mont Plaisant )

Réponse apportée le 09/28/2006  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Concernant la documentation sur la Maison forte de Saint Hilaire de Brens, la recherche sur les fonds de bibliothèques n’a pas aboutie.

Le mieux serait de contacter le Syndicat d’initiative de Crémieu en Isère en envoyant un mail à l’adresse :
http://www.office.tourismecremieu@wanadoo.fr
J’ai contacté par téléphone le Syndicat d’initiative. Il semble qu’il possède quelques renseignements .Pour recevoir une documentation de ce lieu ,préciser bien votre adresse postale .

Voici un complément d’information trouvé dans la base Mérimée (Ministère de la Culture et de la communication) dont l’adresse suit.
http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/presenta/bddinv.htm

Cliquer dans « accès cartographiques » sur la liste alphabétique des communes, puis sur la lettre S, puis sélectionner St Hilaire de Brens. La maison forte est décrite dans la 7ème notice

titre maison forte, dite château de Montplaisant
localisation Rhône-Alpes;38;Saint-Hilaire-de-Brens
aire d’étude Crémieu
lieu-dit Montplaisant
dénomination maison forte
parties constituantes chapelle ; donjon ; four à pain ; citerne
éléments remarquables donjon ; cheminée
objets mobiliers
époque de construction limite 13e siècle 14e siècle; 14e siècle ; 15e siècle ; 16e siècle
année 1463 ; 1810
auteur(s) maître d’oeuvre inconnu
historique Elevée à la fin du 13e ou au début du 14e siècle par une branche cadette de la famille de Loras, la maison forte de Montplaisant a été agrandie une première fois au 14e ou au début du 15e siècle par l’ adjonction d’ un corps de logis et d’ un corps de passage accolés à la tour maîtresse. La chapelle seigneuriale a été fondée en 1463 sous le vocable de Saint-Christophe. L’ aile ouest date de la deuxième moitié du 15e siècle et a été réaménagée dès le 16e siècle. C’ est de cette époque que date notamment la salle des archives. Au 19e siècle, des dépendances ont été construites à l’ extérieur de l’ enceinte. Le four porte la date 1810.
description La tour maîtresse de plan carré, autrefois couronnée de mâchicoulis, est construite en gros appareil sur une base talutée et possède quatre niveaux d’ élévation, desservis par un escalier en vis demi-hors-oeuvre. Le rez-de-chaussée voûté en berceau servait de réserve. Le corps de logis comprend une salle d’ apparat au premier étage, avec une cheminée monumentale aux armes des Loras de Montplaisant et un plafond à solives moulurées, portant des inscriptions peintes : Hoc michi quod et sibi . L’ aile ouest, desservie par un escalier tournant, comprend une petite pièce couverte d’ une voûte d’ ogives à clef armoriée et culots sculptés d’ époque Renaissance, pouvant être identifiée comme la salle des archives. Cette aile est flanquée à l’ angle nord-ouest de deux tourelles contenant des latrines. La chapelle seigneuriale voûtée en berceau brisé est précédée d’ une galerie à deux colonnettes octogonales. Les murs de la nef sont ornés de peintures.
gros-oeuvre calcaire ; moellon ; pierre de taille ; moyen appareil
couverture (matériau) calcaire en couverture ; tuile plate
étages 3 étages carrés
couvrement voûte en berceau brisé ; voûte d’ogives
décor sculpture ; peinture (étudiée dans la base Palissy) ; sculpture (étudiée dans la base Palissy)
représentation ange ; écu ; armoiries ; tête
Dans l’ aile ouest, l’ un des culots supportant la retombée des ogives de la salle des archives est décoré d’ un ange tenant un écu scutiforme nu. Les armoiries des Loras de Montplaisant apparaissent sur un linteau de porte visible dans la salle du premier étage de l’ aile ouest et sur la cheminée de la salle d’ apparat. Une tête est sculptée sur le linteau de la fenêtre du premier étage de la tour maîtresse.
couverture (type) toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon
escaliers escalier demi-hors-oeuvre: escalier en vis sans jour, en maçonnerie ; escalier intérieur : escalier tournant, en maçonnerie
typologie maison forte à cour fermée et tour maîtresse
état restauré
propriété publique
date protection MH 1977/02/23 : classé MH partiellement ; 1977/02/23 : inscrit MH partiellement
chapelle : classement par arrêté du 23 février 1977 ; façades et toitures de la maison forte : inscription par arrêté du 23 février 1977
type d’étude inventaire topographique
date d’enquête 1994
rédacteur(s) Chalabi Maryannick ; Pelletier Olivia
N° notice IA38000077
(c) Inventaire général, 1994
Dossier consultable service régional de l’inventaire Rhône-Alpes
Le Grenier d’Abondance 6, Quai Saint Vincent – 69001 LYON – 04.72.00.43.70
Voir aussi Itinéraire du patrimoine

Cordialement,

Eurêkoi
Bibliothèque publique d’information
Service des réponses à distance
site internet : http://www.bpi.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *