Bonjour, qui est le Daniel Lesueur qui donne son nom à l’avenue du même nom dans le VIIe arrondissement de Paris ? Je précise que cette avenue est une impasse perpendiculaire au boulevard des invalides. Merci.

Réponse apportée le 06/15/2009  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

En utilisant le Dictionnaire historique des rue de Paris, nous avons pu trouver l’origine suivante pour le nom de cette avenue :
http://www.v2asp.paris.fr/v2/nomenclature_voies/Voieactu/2537.nom.htm :

Orig. du nom de l’Avenue « Daniel Lesueur »
Mme Lapauze, née Jeanne Loiseau, dite Daniel Lesueur (1860-1921), femme de lettres.

Dans le Dictionnaire littéraire des femmes de langue française trouvé à l’aide de Google books:
http://books.google.fr/books?id=NlYqut4rJQMC&pg=PA379&lpg=PA379&dq=avenues+de+paris+histoire+lesueur&source=bl&ots=rJJY9h_Aj7&sig=W7hmcIH20CP-XgcrWZc9RPfDCR8&hl=fr&ei=cVY2StqiLYSc_AaMuLTRCg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4>

LESUEUR, Daniel, pseudonyme, 1860-1921. romancière.
Jeanne Loiseau (épouse d’Henri Lapauze, conservateur du Petit-Palais figure rarement dans les ouvrages de référence modernes mais semble avoir été tenue en grande estime par ses contemporains (une avenue de Paris porte son nom). Sa biographie reste à établir et à purger de contradictions que l’on relève dans les cornptes rendus de l’époque. Des 1882, son nom de jeune tille et son pseudonyme de Daniel Lesueur sont connus parallèlement. Elle reçoit en effet deux prix de l’Académie française, l’un pour un roman. Le Mariage de Gabrielle et l’autre pour un recueil de poèmes : Fleurs d’Avril, suivi d’un prix d’éloquence pour une pièce en vers. Elle est écartée de la Société ces Gens de Lettres en 1890 à cause de son sexe» au grand scandale de ses amis et parrains littéraires (Flammarion, Coppée) mais elle finira pourtant par en être vice-présidente. Traductrice de Byron au tournant du siècle, elle a un succès d’estime en tant que dramaturge. En 1898, son roman Comédienne, où l’expérience du théâtre est longuement analysée et « mise en scène», reçoit le prix de Jouy. Naguère. Le Grand Larousse Encyclopédique a note son existence en termes laconiques : « recueils poétiques et romans sentimentaux mêlés de thèses féministes».

Cordialement,

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque publique d’information
Site internet : http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *