Bonjour. Je suis à la recherche d’informations sur les idea stores, ces nouvelles bibliothèques publiques londoniennes. Pouvez-vous m’aider à constituer une bibliographie complète sur le sujet? Merci

Réponse apportée le 12/02/2008  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Le service à distance de la Bibliothèque publique d’information ne réalise pas pour ses utilisateurs de « bibliographie complète » sur un sujet.
En revanche, il est en mesure de donner des éléments facilitant l’élaboration, par vos soins, de cette « bibliographie complète » que vous souhaitez établir.

La littérature professionnelle en français sur les « idea stores » est assez réduite. Elle est essentiellement repérable, comme vous l’avez déjà expérimentée, sur internet en utilisant un moteur de recherche.
Elle est d’autant plus réduite que les « idea stores » sont de création récente et que l’expression « idea stores » désigne une réalisation britannique et pour l’instant même encore strictemet londonienne bien spécifique.

Une ressource en français fait référence sur ce sujet : l’article paru, début 2008, dans le Bulletin des bibliothéques de France (BBF), rédigé par Sergio Dogliani, article consultable en ligne à l’adresse suivante :
http://bbf.enssib.fr/sdx/BBF/frontoffice/2008/01/document.xsp?id=bbf-2008-01-0069-013/2008/01/fam-dossier/dossier&statutMaitre=non&statutFils=non
A la fin des articles du BBF vous trouvez généralement des indications bibliographiques pour prolonger la lecture. Or -et cela laisse penser que la bibliographie sur le sujet est pour l’heure peu fournie-, la seule ressource complémentaire proposée dans cet article est un renvoi vers le site de présentation des « idea stores » :
http://www.ideastore.co.uk/
Outre une présentation des « idea stores », vous trouvez sur ce site les indications nécessaires pour prendre contact avec cette institution et compléter votre documentation :
http://www.ideastore.co.uk/en/articles/contact_us1

Vous avez certainement pu lire plusieurs réactions venant compléter l’article de Sergio Dogliani paru dans le BBF, notamment sur les deux blogs suivants :
– Bibliobsession 2.0, « le blog 2.0 d’un bibliothécaire bibliobsédé des bibliothèques »:

Idea store, la bibliothèque du futur?


– home/nicomo :
http://www.nicolasmorin.com/blog/?p=512
Sur ce dernier, il y est notamment question d’autres concepts :
– les « community centers », évoqués notamment dans un article du BBF (n°1-2007) par Dominique Arot :
http://bbf.enssib.fr/sdx/BBF/frontoffice/2007/01/document.xsp?id=bbf-2007-01-0005-001/2007/01/fam-dossier/dossier&statutMaitre=non&statutFils=non
– le Learning Center de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne :
http://learningcenter.epfl.ch/page56246.html

Une bibliographie « complète » suppose donc d’étendre votre collecte de références au-delà d’une recherche sur l’expression « idea stores » en tentant de cerner quelles autres bibliothèques s’apparentent à la famille des « idea stores » en développant une offre proche de celle que proposent les « idea stores ».
Les expressions de « community center » et de « learning center » sont des exemples de cette extension possible.
De nombreux ouvrages traitant des bibliothèques d’aujourd’hui et préoccupés de leur évolution demain peuvent figurer dans votre bibliographie.
Il n’est que de lire la réflexion d’une « blogeuse Montréalaise à Londres » ayant dressé un compte rendu de sa visite d’un « idea store » pour s’en convaincre :
http://szackablog.wordpress.com/2007/05/01/architecture-idea-store-un-nouveau-type-de-batiment/
<< L’avenir des bibliothèques À la suite de la vague d’ouverture de ces Idea Stores, plusieurs Londoniens s’inquiètent: ces choses que l’on appelle des bibliothèques, ces endroits sombres et poussiéreux dans lesquels on découvre des livres cachés, seraient-ils en train de disparaître? À Montréal, nous avons aussi construit notre bibliothèque du futur. Plus traditionnelle que les Idea Stores, la BNQ tente elle aussi de renouveler l’image de la bibliothèque, d’attirer les jeunes, de se tourner davantage vers les nouveaux médias et, surtout, d’implanter un lieu de savoir au beau milieu d’un quartier défavorisé où se mélangent universitaires, clochards et piqueries. Chez nous comme à Londres, le pari semble gagné: la clientèle des bibliothèques s’est diversifiée et, surtout, a largement augmenté. Un constat qui amène inévitablement à se demander s’il faut maintenir les traditions à tout prix ou accepter que les fonctions et les noms des bâtiments changent suivant les différentes transformations sociétales?>>

Les bibliothèques de demain : des « idea stores », par nécessité ?
Assurément un questionnement que doit prendre en compte votre bibliographie.

Cordialement,

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque publique d’information
Site internet : http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *