Bien-être : Quelle est l’histoire des thermes de l’Antiquité à nos jours ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 27/01/2014. (Actualisée le 21/07/2021)

© Image par cocoparisienne via Pixabay

« En 2019, 579 000 personnes ont suivi une cure thermale conventionnée par la Sécurité sociale (18 jours d’affilée, sur prescription médicale et pour le traitement d’une des 12 affections ou pathologies répertoriées). Ils étaient 598 000 en 2018, sur les 109 établissements thermaux que compte la France. »
Pourquoi les cures thermales ont moins la cote par Ouest France en 2020.
Les traditions thermales datent de l’Antiquité et ont été préservées jusqu’à nos jours. Alors quelle est l’histoire et l’évolution de ces thermes au cours du temps ?


Le thermalisme d’hier à aujourd’hui

À lire

Ouvrages imprimés

Histoire d’eaux
Christian Dedet, de Borée, 2016.
Résumé :
« L’auteur relate son expérience de médecin thermaliste à Châtel-Guyon pendant trente-trois ans, ses rencontres avec des patients ou des confrères, et retrace l’histoire du thermalisme de l’Antiquité romaine aux cures contemporaines.»

Le bain & le miroir : soins du corps et cosmétiques de l’Antiquité à la Renaissance : Exposition. Paris, Musée national du Moyen Age-Thermes de Cluny, 2009.
Michèle Bimbenet-Privat, Philippe Walter et Isabelle Bardiès-Fronty, Réunion des musées nationaux, Gallimard, 2009.
Résumé :
« Rétrospective des collections du Musée de Cluny, à Paris, et du Musée de la Renaissance à Ecouen, donnant à voir des objets archéologiques, des peintures, sculptures et manuscrits relatifs au bain, à la toilette, à la cosmétique et au soin du corps. Une dimension chimique menée sur des produits cosmétiques donne une orientation inédite au projet. »

Plaisirs, combats et jeux du cirque dans la Rome antique
Monique Jallet-Huant, Presses de Valmy, 2003.
Résumé :
« Propose une promenade dans la Rome antique par l’évocation des courses de chars, des combats de gladiateurs, des grandes chasses d’animaux qui avaient lieu dans les cirques, des bains et des thermes, des représentations théâtrales, des jardins et des parcs publics, des marchés et des repas. »


En ligne

L’histoire du bain, des thermes romains à nos jours par Audrey en 2018 sur le site de Gralon.
Extrait :
« Le bain est une pratique millénaire, qui s’est développée dès l’Antiquité chez les Grecs puis les Romains. Un temps remplacé par la « toilette sèche » à la Renaissance, ce rituel de beauté n’a cessé d’évoluer jusqu’à nos jours. »

Les stations thermales : de l’abandon à la renaissance. Une brève histoire du thermalisme en France depuis l’Antiquité par Marie-Reine Jazé-Charvolin, Architecture et urbanisme de villégiature : un état de la recherche, n°24, 2014.
Résumé :
« Avec 108 stations thermales, la France occupe aujourd’hui le troisième rang en Europe pour le thermalisme. Nombre des établissements thermaux sont implantés à l’emplacement même ou à proximité d’anciens thermes romains. En effet, l’usage des installations antiques a perduré à travers les siècles. Parallèlement, de nouveaux établissements ont vu le jour, notamment à partir du xviie siècle. Mais c’est autour de 1850 que le thermalisme a pris réellement son envol avec, sur tout le territoire, l’édification d’établissements prestigieux. »

Les bains de mer au cours des siècles sur le site de France Thalasso qui propose un panorama de l’histoire du thermalisme de l’Antiquité au XXIe siècle.
Extrait :
« Les Égyptiens furent les premiers à reconnaître les vertus thérapeutiques de l’eau de mer. Hippocrate, Galien, Platon et Aristote en conseillaient l’usage en bains chauds pour soigner et essuyer des plaies mais aussi à des fins préventives. »


À voir

Les secrets des villes thermales – Intégrale – Visites privées

Les secrets des villes thermales – Intégrale – Visites privées
Visites privées
15/09/2016

Présentation :
« Aujourd’hui, dans l’émission présentée par Stéphane Bern, on parlera des secrets des villes thermales avec Yves Simon. »


Les différents usages du thermalisme

Histoire du thermalisme en France au XIXe siècle : eau, médecine et loisirs
Jérôme Penez, Économica, 2005.
Résumé :
« En revenant sur le fort succès du développement des stations thermales au XIXe siècle, l’auteur retrace la diversité et les aspects sociaux d’un phénomène aussi bien médical que touristique. »

Du thermalisme à la médecine thermale : aux sources du vrai made in France
Thierry Lefebvre et Cécile Raynal, le Square éditeur, 2014.
Résumé :
« L’histoire, les acteurs et les enjeux des sources thermales et du thermalisme, un atout majeur pour la France du XXIe siècle selon les auteurs. »

Les pratiques du thermalisme dans les villes de l’Italie romaine par Marie-Guérin Beauvois, Histoire urbaine, n°1, 2000, p.123-144.
Extrait :
« Les pratiques du thermalisme dans les villes de l’Italie romaine aux deux premiers siècles de notre ère sont multiples: médicales au sein de la cure, il s’agit de « prendre les eaux »; distrayantes après l’usage des eaux minérales mais sur prescription médicale aussi, elles sont alors plus sportives et se situent à la marge du remède et du loisir; studieuses enfin, après la cure, pour occuper le temps qui n’est pas dévolu aux soins du corps. »


Pour aller plus loin …

Il était une fois la thalassothérapie
Jean Bobet, Atlantica, 1999.
Résumé :
« Des cures d’eau de mer pratiquées par les Grecs sous l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui, en passant par la création du premier institut en France en 1964 par Louison Bobet, voici une chronique de la thalassothérapie. »


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *