Arts : Qui est l’artiste Larry Kagan ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse actualisée du 24/08/2021.

photographie de l'oeuvre de Larry Kagan : Beach chair
Beach Chair, 2001 © Larry Kagan –
photograph courtesy of Louis K. Meisel

« Nous sommes plus ou moins conscients de la présence d‘ombres, puisqu’elles nous disent quelque chose sur notre environnement, mais nous ne les regardons pas réellement. Mon défi était d’inciter les téléspectateurs à regarder réellement l‘ombre plutôt que uniquement l’acier. »
Larry Kagan
Qui est l’artiste Larry Kagan et quelles sont les caractéristiques de ses œuvres ?


Larry Kagan : un sculpteur d’ombre et d’acier…

À propos de Larry Kagan : sélection d’articles

Professeur d’art à l’Institut polytechnique Rensselaer à Troy, New-York, Larry Kagan est un artiste américain qui fabrique des enchevêtrements de fils métalliques.
Ceux-ci produisent des ombres réalistes d’animaux et d’objets quand ils sont éclairés de manière très spécifique.
Découverte – L’art de manipuler les ombres par Mathieu M., arts-in-the-city.com, le 05/09/2018, mis à jour le 20 mars 2020.
Extrait :
« Il [ Larry Kagan ] a donc décidé d’utiliser l’acier, ce métal malléable pour en faire une sculpture amorphe, sans formes et sans grand intérêt. Mais le génie de Kagan est de projeter de la lumière sur cette sculpture et ainsi créer une ombre qui elle, au contraire de la sculpture, représente une personne, un animal ou un objet. L’ombre devient donc notre centre d’intérêt, notre attention est attirée par cet amas sombre qui devient alors notre point de repère. »


Un article consacré à Larry Kagan sur le site de la Galerie Meisel à New-York présente une biographie de l’artiste ainsi que ses œuvres à travers quelques photos.
L’onglet « presse récente » permet de consulter des articles de presse récents consacrés à Larry Kagan.
Extrait :
« Kagan est capable de « dessiner » avec des ombres. L’objectif de son travail n’est pas la masse abstraite de fils qu’il crée, mais plutôt les ombres qui émergent sur le mur lorsque la lumière est projetée sur eux. Ses sujets varient des figures aux objets en passant par les animaux et les plans géométriques. »


À l’occasion d’un débat/rencontre en 2005 au Centre Pompidou sur les « Dialogues de l’ombre », l’artiste Larry Kagan, parmi d’autres artistes a été présenté pour ses célèbres jeux d’ombres.
Extrait :
« Tandis que Larry Kagan, sculpteur, interroge l’ombre dans sa fonction de trompe-l’oeil. »


À voir

Larry Kagan: Shape & Shadow

Larry Kagan: Shape & Shadow
Blauweiss Media
07/02/2019

Expositions des œuvres de Larry Kagan

Un article consacré à Larry Kagan sur le site de la Galerie Lonsdale à Toronto présente son œuvre et de nombreuses images.
Larry Kagan a beaucoup exposé aux États-Unis et à l’étranger, dans l’onglet « CV », il est possible de consulter l’historique de ses expositions.
Extrait :
« Longtemps professeur d’art au Rensselear Polytechnic Institute de Troy, NY, il possède des studios à Troy et New York. »

Shape and Shadow: The Sculpture of Larry Kagan par Albany Institute of History & Art en 2019 présente l’artiste à l’occasion d’une exposition.
Extrait :
« Depuis plus de quarante ans, Larry Kagan, sculpteur de Troie et professeur à la retraite du Rensselaer Polytechnic Institute, a façonné, moulé, coulé et plié. Qu’il s’agisse d’acrylique, de ferraille récupérée ou de la lumière elle-même, Kagan a été fasciné par les formes, les textures et l’interaction de la lumière et de l’ombre. »


Pour aller plus loin…

Ombres : de la Renaissance à nos jours : Exposition. Lausanne, Fondation de l’Hermitage. 2019
Sylbie Wuhrmann et Aurélie Couvreur, la Bibliothèque des arts, Fondation de l’Hermitage, 2019.
Résumé :
« L’histoire de la relation qui unit l’ombre et les arts depuis la Renaissance : premières ombres portées à la fin du Moyen Age, recherches sur la perspective au XVIe siècle, travail sur le clair-obscur chez les ténébristes du XVIIe siècle, dramatisation des paysages chez les romantiques, réinterprétation des grands mythes par les artistes vidéo, images photographiques de Steichen, Ray ou Tillmans. »

Ombres portées : leur représentation dans l’art occidental
Hans Ernst Gombrich, Gallimard, 2015.
Résumé :
« Les artistes se servent des ombres portées pour attirer l’attention sur l’éclairage du tableau et pour donner plus de consistance aux objets qui interceptent la lumière. Ces ombres peuvent contribuer au climat d’une peinture. Pourtant, comme le souligne E.H. Gombrich, elles n’apparaissent que çà et là dans l’art occidental, qui a plutôt tendance à les oublier ou à les éliminer. »


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *