Notre réponse du 10/04/2015

« En décembre 1944, alors que la Seconde Guerre mondiale arrivait bientôt à son terme, près de 14 500 soldats allemands (et près de 12 000 soldats italiens) furent internés dans divers camps de prisonniers : 400 officiers à Ouarzazate principalement de l’Afrika Corps, 1500 sous-officiers à Ksar es Souk, les autres troupes sur l’ensemble du territoire. Ces captifs, comme en 14-18, furent employés à des tâches d’intérêt général, encouragées par le gouvernement français. »
Extrait du site Ouarzazate au temps du protectorat

Malgré nos recherches dans différents catalogues (IMA, Sudoc, Bnf) nous n’avons pas identifié de titre significatif sur le camp de prisonniers allemands de Ksar-es-Souk au Maroc.
Il y a cependant l’autobiographie de Gereon Goldman qui, dans « Un franciscain chez les SS », apporte un témoignage sur les conditions de vie dans les camps de prisonniers, notamment celui de Ksar es-Souk.
Vous pouvez en lire un extrait en ligne

Autres ressources en ligne :
– Site Ouarzazate au temps du protectorat, article et photos sur les prisonniers allemands de la 2ème guerre mondiale à Ouarzazate

– Site Les Prisonniers de guerre : article consacré aux prisonniers de guerre allemands en Afrique du Nord entre 1941 et 1946
– Pages consacrées aux souvenirs des 2 guerres mondiales au Maroc :
Images du camp de prisonniers de Ksar-es-Souk.

https://www.eurekoi.org – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION