Tourisme : quels sont les mystères autour du Pont du Gard (région Occitanie ? )

TAGS :
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 23/05/2021.

Aquarelle du Pont du Gard par René Boes
@René BOES de Pixabay

« Le Pont du Gard est un pont-aqueduc construit par les Romains au 1er siècle de notre ère. Il est exceptionnel par ses dimensions puisque avec ses 49 mètres de hauteur, c’est le pont-aqueduc romain le plus haut du monde. 
 Il est enfin remarquable du fait de son excellent état de conservation qui lui valent aujourd’hui d’être admiré comme un chef d’œuvre du génie créateur humain. Il est le seul exemple de pont antique à 3 étages encore debout aujourd’hui. »
Source : https://www.pontdugard.fr/fr/le-pont-du-gard-un-ouvrage-antique

Au delà de sa prestance architecturale, ce pont est également entourée par de nombreuses légendes !

C’est pas sorcier -Pont du Gard et Arènes de Nîmes : L’architecture gallo-romaine
22/05/2013
Chaîne YouTube C’est pas sorcier

Histoires, mystères et légendes autour du pont du Gard : sélection documentaire

Articles en ligne

Le phallus, le lièvre et les eaux sacrées du Pont du Gard par Cointin Armand, blog lachezleswatts.com, le 12/03/2017.
Mystères autour du Pont du Gard… la construction d’un pont a souvent été associée à des légendes comme le pacte d’un homme avec le Diable pour qu’il construise ce qu’il ne pouvait réaliser seul…
Extrait :
« Le glorieux organe viril ne renvoie à aucune connotation indécente ou sexuelle. Il évoque en réalité Priape et répond à une fonction prophylactique (prévenir les maux ou se garantir contre eux) ou apotropaïque (détourner vers un autre objet les influences maléfiques). Il est censé protéger l’ouvrage des crues et des maléfices. C’est aussi un porte-bonheur placé dans les maisons, sur les chemins, dans les champs, les jardins, sur les monuments publics et sur les lieux où le danger est potentiel. Il est aussi symbole de la fécondité, de la population et de l’éclat de la colonie de Nîmes.
Priape est donc le protecteur du pont du Gard qui amène, à Nîmes, les eaux sacrées de la fontaine de l’Eure.
»


La légende du lièvre du Pont du Gard de A. Artozoul, 1898.
Présentation :
« Sous ce titre, la revue Nemausa a publié dans son numéro de mars 1883 la légende que ce colossal monument a fait naître dans l’imagination populaire. »
Extrait :
D’après une variante de la légende, l’animal lâché à l’entrée du pont était non un chat, mais un lièvre que le diable saisit au pas­sage et lança de dépit violemment contre l’édifice, où il aurait laissé, dit-on, une empreinte. Cette prétendue image du lièvre n’est autre que le phallus décrit dans certains manuels.


Toujours concernant la légende du lièvre et du diable du Pont du Gard : 
Le Lièvre du pont du Gard par Léa, blog Lourdes et environs en Occitanie,  le 05/06/2018.
Extrait :
« Le Pont du Gard, avec son triple rang d’arcades qui le chevauchent, là-haut, les unes sur les autres, est un des plus beaux ouvrages qu’il y ait au monde. Et pourtant on dit que le diable le bâtit en une seule nuit. »

Via le blog du Pont du Gard, vous y trouverez, également, des reportages, des brèves, une galerie photos…
On dit du Pont du Gard qu’il fut construit par le Diable, en une seule nuit…
Extrait de « Le Trésor du Félibrige » (1876) par Frédéric Mistral.
Lou Tresor dóu Felibrige est un dictionnaire français/occitan du XIXème siècle, en 2 tomes, comportant également des légendes, des explications sur les coutumes, les mœurs.
Il fut composé par l’écrivain et prix Nobel de littérature, Frédéric Mistral.
Tome 1 et Tome 2 disponible sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France.


Les signes et pétroglyphes secrets du Pont du Gard dévoilent l’histoire du célèbre aqueducfrancetvinfo.fr, le 24/11/2017 – Mis à jour le 12/06/2020.
Extrait : 
« Des numéros romains, des traces d’engin de levage, des signatures, des dessins, le Pont du Gard en est couvert. Mais que signifient-ils? Quelques visiteurs ont eu la chance d’en avoir le décryptage. Découvrez notre reportage qui vous livre quelques secrets des pétroglyphes de l’aqueduc de 48 mètres. »


Reportages vidéo

Cap Sud Ouest: Nîmes – Pont du Gard, aux sources de la romanité :
Présentation :
Cap Sud Ouest vous invite découvrir un patrimoine exceptionnel du département du Gard, l’Aqueduc de Nîmes. Une construction de plus de 50 km de longueur qui apportait l’eau de la Fontaine d’Eure, située au pied d’Uzès, jusqu’à la ville romaine de Nemausus, aujourd’hui Nîmes, alors à son apogée. Avec Elisabeth Lavielle, nous commençons notre voyage avec l’ouvrage le plus beau, le plus impressionnant: le Pont Du Gard. L’occasion de mettre au jour les petits secrets de ce monument inscrit sur la liste des Biens du patrimoine mondial par l’UNESCO, l’un des plus visités de France.

Cap Sud Ouest: Nîmes – Pont du Gard, aux sources de la romanité
27/11/2016
Chaîne YouTube France 3 Nouvelle-Aquitaine

Découvrez les secrets du Pont du Gard, véritable vestige historique. Inscrit depuis 1985 au patrimoine mondial de l’UNESCO, il fait office de monument historique.

Les secrets du Pont du Gard – Reportage
27/09/2016
Chaîne YouTube Visites privées

À lire

Le pont du Gard : l’extraordinaire histoire = Le pont du Gard : extraordinary story
Éric Teyssier, Éditions Alcide, 2019.
Résumé
« Les auteurs présentent l’histoire du pont du Gard, un aqueduc construit par les Romains pour alimenter la ville de Nîmes. Ils reviennent sur sa réalisation, son utilité, son financement, les techniques de construction, sa restauration et sa protection par l’Unesco. » ©Electre 2019.


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *