Sommes-nous déjà condamnés suite au réchauffement climatique actuel ?

ïle façon iceberg, en dessous crâne d'un dinosaure

Pxhere. CC0 Public Domain

Bibliothèques de la Ville de Paris, notre réponse du 30/09/2019 :

Nos sociétés ont-elles atteint un point de non retour ? Nos civilisations vont-elles subir le même sort que celles des Romains, des Mayas ou d’Angkor?

En 2018, à l’occasion du plan climat air énergie, nous avons fait une sélection d’ouvrages de fonds sur le réchauffement climatique.Vous la trouverez ici.

Conformément aux engagements pris lors de la signature de l’Accord de Paris, pendant la COP21, la [Ville de Paris] a initié l’élaboration d’un nouveau Plan Climat Air Énergie. Ce plan a été élaboré par les Parisiennes et les Parisiens eux-mêmes, sous la forme d’une vaste concertation qui s’est tenue pendant deux ans. Plusieurs centaines d’idées ont été soumises et un objectif très clair a été défini : faire Paris une ville neutre en carbone et entièrement convertie aux énergies renouvelables d’ici 2050. Sources : Bibliographie.

Dernièrement plusieurs ouvrages ont retenu l’attention des bibliothécaires :

 
William Nordhaus. – Louvain-La-Neuve (Belgique) : De Boeck supérieur, 2019 
L’auteur, professeur d’économie à Yale, a été.co-lauréat du prix Nobel d’économie en 2018 « Pour avoir intégré le changement climatique dans l’analyse macroéconomique de long terme. ». Dans ce nouvel ouvrage, il cherche à comprendre pourquoi les politiques échouent à réduire les effets de la pollution humaine, et propose des solutions et outils pour ralentir le réchauffement climatique.
 
Mme Klein. Actes Sud, 2019.
Un recueil de conférences données entre 2015 et 2019. 
 
En mai 2019, le magazine sciences et vie a édité un article reprenant parfaitement votre question : Théorie de l’effondrement : notre civilisation peut-elle vraiment disparaître ?  dans un dossier spécial des sociétés qui ne cessent de se faire et de se défaire. Le politologue américain Jonathan Symons, dans « ecomodernism, Technology, politics and the climate crisis » donne une analyse atypique de la crise puisqu’il pense que la solution est dans le développement de nouvelles technologies non polluante et non dans une décroissance économique.

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèques de la Ville de Paris
bibliotheques.paris.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *