Anthropologie : Qui était Jack Goody ?

TAGS :
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 10/12/2005 (Actualisée le 23/04/2021)

Portrait de l'anthropologue Jack Goody
© CC-BY-SA-4.0 via Wikimédia Commons

John Rankine Goody (1919-2015) dit Jack Goody était un anthropologue britannique, de l’université de Cambridge. Initialement spécialisé dans l’Afrique, il se tourne ensuite vers des recherches sur l’histoire de la famille au Moyen-âge européen et les fonctions sociales de l’écriture. Ses œuvres ont été traduites dans de nombreuses langues.


A lire

Ouvrages

Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie
Michel Izard et Pierre Bonte,
Presses universitaires de France, 2010.
Résumé : « Les principaux concepts, les objets, les domaines de recherche, les méthodes, les théories, les auteurs, ainsi qu’une synthèse des grandes aires culturelles du monde. »

Cahier de Littérature orale
Jack Goody,
Ed. Inalco, 2016.
Résumé : « Voici quelques années, l’éminent anthropologue du St John’s College de Cambridge nous avait fait l’honneur d’accepter d’être membre du Comité scientifique de notre revue. Cette présence symbolique et cette attention amicale à nos travaux le conduisirent même à nous confier la publication en anglais d’un travail inédit, « The folktale and cultural history ».

Jack Goody Pouvoirs et savoirs de l’écrit
Trad. de l’anglais
Claire Maniez ; coordination par Jean-Marie Privat,
La Dispute, 2007, Pages. 269.
Extrait : « L’œuvre de Jack Goody (né en 1919) peut paraître éclectique. Cet anthropologue anglais, aujourd’hui professeur honoraire à l’université de Cambridge, s’est tour à tour intéressé à la famille, à l’économie domestique, la cuisine et la culture des fleurs dans le monde, aux mythes et à l’organisation sociale des peuples du Ghana et d’Asie. »

Jack Goody, la domestication de l’écrit
Jean-Marie Privat,
Hermès, La Revue, 2015/3 (n° 73), pages 253 à 258.
Extrait : « Jack Goody qui a beaucoup lu et écrit vient donc de lever l’encre. Les publications du célèbre anthropologue du St John’s College de Cambridge ont concerné des « dossiers » aussi variés que la géographie culturelle des pratiques culinaires, le culte des fleurs et ses rites impensés, l’histoire de la famille et du mariage sur la très longue durée, les représentations figuratives prises entre tabous et totems, les échanges et les conflits entre Orient et Occident ou encore le grand récit européo-centré de l’histoire du monde »


Colloque

Écritures : sur les traces de Jack Goody : colloque,
[ENSSIB, 24-26 janvier 2008],
Presses de l’Enssib, Impr. 2012.
Résumé : « L’écriture constitue-t-elle le trait d’union entre technique et culture, entre science et culture ? Issues d’un colloque tenu début 2008 à l’Enssib autour de Jack Goody, ces contributions tentent de répondre à la question à partir aussi bien des pratiques lettrées de l’Antiquité que de l’utilisation actuelle de l’Internet, en faisant dialoguer anthropologues, philosophes et mathématiciens. »


A voir

L’Observation de l’imaginaire contemporain a publié sur chaîne YouTube un entretien avec Jack Goody. Vous pourrez notamment y retrouver sa biographie dans la description de la vidéo.
Présentation : « En juillet 2011, Sir Jack Goody a reçu Jean-Marie Privat (CREM / Université de Lorraine), Marie-Christine Vinson (CREM / Université de Lorraine) et Catherine Simon-Milburn (IRTS Lorraine) dans son bureau de St John’s College, à Cambridge. Les entretiens qu’il leur a généreusement accordé ont porté sur la démarche anthropologique moderne et contemporaine, sur les enjeux à la fois épistémologiques et politiques du temps long des échanges culturels, enfin, sur un retour critique et parfois très personnel sur ses propres travaux fondateurs pour une anthropologie des sociétés orales et des cultures de l’écrit. »


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *