Littérature : Qui était l’écrivain Jean Bühler ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 24/10/2005(Actualisée le 28/04/2021)

« Le monde m’a appris l’obligation de se confier, de se raconter, et d’imprimer durement ses pas sur les routes éphémères. »
Jean Bühler – Sur les routes d’Europe.


Sa biographie

A lire

Jean Bühler fut invité au festival littéraire itinérant en 2005. Le site Les petites fugues propose une biographie complète de l’auteur de 2005 accompagnée d’une photographie récente.
Extrait : « Jean Bühler est né à la Chaux-de-Fonds en 1920. Aventurier, journaliste, ce fils spirituel de Blaise Cendrars est l’auteur d’une œuvre considérable, appréciée de nombreux lecteurs. À 19 ans, il quitte sans un sous en poche le domicile parental, pour se lancer à l’aventure. Il traverse l’Italie et embarque pour l’Albanie, puis le Kosovo d’où il est expulsé. »

Le blog littéraire d’Anne Pitteloud intitulé Bonnes feuilles livre des anecdotes sur la vie et l’oeuvre de l’écrivain Jean Bühler, 2006.
Extrait : « Impossible de résumer ici soixante ans d’aventures, d’écriture, de révoltes et de prises de risque. Même si Jean Buhler se raconte pendant plus de trois heures, on ne fait qu’effleurer quelques moments de sa vie. Un roman potentiel semble tapi dans chaque souvenir. On l’écoute les yeux ronds, comme un enfant un conte, tandis qu’alternent histoires et professions de foi. »


A voir

Suite à la mort de l’écrivain, le site en ligne de Canal Alpha diffuse une vidéo de l’écrivain intitulée « Disparition de Jean Buhler, un aventurier de 97 ans », 2017.
Présentation : « L’écrivain, voyageur, journaliste et photographe Jean Buhler nous a quittés ce jeudi matin, à l’âge de 97 ans, des suites d’une chute. Ce Neuchâtelois, Chaux-de-Fonnier de naissance, a vécu sous le patronage de Blaise Cendrars, dont il avait été l’ami. Il a parcouru le monde dès l’âge de 20 ans, et en a ramené la matière d’une trentaine d’ouvrages. »

Sur la chaîne YouTube de l’Association des écrivains neuchâtelois et jurassiens, la vidéo « Question pour un portrait : Jean Bühler ».


Son oeuvre

Ouvrage imprimé

Foncer
Jean Bühler,
Aire, 2003.
Résumé : « Portraits de Henri Moser père et fils, Blaise Cendrars, Guillaume Apollinaire, Maurice Köchlin, Maurice Chappaz, René-Pierre Bille, Arthur Nicolet et Hans Bringolf, tous suisses et tous des fonceurs qui ne peuvent qu’aller au fond d’eux-mêmes et tout expérimenter. »

Les échelles de la mort
Jean Bühler,
G d’encre, 2004.

Les sables du temps
Jean Bühler,
G d’encre, 2006.

Sur les routes d’Europe
Jean Bühler,
Baconniere, 2019.
Résumé : « Étonnant voyageur, vagabond rimbaldien, immense conteur, égaré dans l’histoire littéraire quelque part entre Blaise Cendrars – dont il fut l’ami et le confident – et, pour la génération à venir, Nicolas Bouvier, Jacques Lacarrière, ou encore, plus près de nous, Paul Nizon, les coordonnées échouent à restituer la fraîcheur du pas et du style de Jean Buhler, né à la Chaux-de-Fonds en 1919 et infatigable globe-trotter.Un écrivain qui entre en littérature avec la foi de « l’aspirant-martyr » dans ce récit semi-autobiographique relatant une immense dérade à travers une Europe saisie en pleine montée des périls à la veille de la seconde guerre mondiale, par un frais bachelier qui apprendra, chemin faisant, les vicissitudes de l’en aller, après en avoir goûté et peut-être épuisé toutes les voluptés.


Ses photographies

Le site en ligne Notre Histoire donne accès à une galerie de photographies de Jean Bühler animée par le Bibliothèque de la ville de Chaux-de-Fonds.


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *