Lithographie d'Alphonse Mucha

Alphonse Mucha [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 19/03/2018

Vous voulez sans doute parler d’Alfons Mucha.
On lit ceci à son sujet sur Wikipédia :
« Le 24 juillet 1860, Alfons Maria Mucha naît à Ivančice, dans le sud de la Moravie. Il est le deuxième enfant d’Ondrej Mucha, huissier de justice.
Son aptitude au chant lui permet de poursuivre son éducation dans la capitale morave, Brno où il obtient une place dans une chorale de l’église Saint-Pierre. Très peu de ses dessins de jeunesse ont été conservés. Parmi ceux-ci, se trouve Ukřižování (La Crucifixion), dessiné à l’âge de huit ans. À l’occasion d’un voyage, il rencontre le dernier représentant de la peinture sacrale baroque, le vieux maître Umlauf, dont les fresques que l’on pouvait voir dans l’église d’ Usti et surtout dans l’église Saint-Ignace de Prague ont profondément marqué Mucha. »
Vous en saurez plus ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfons_Mucha

Vous pouvez également consulter l’article suivant de Encyclopædia Universalis [en ligne] : Michel WLASSIKOFF, « MUCHA ALFONS – (1860-1939) », , consulté le 6 avril 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfons-mucha/MUCHA ALFONS
Le début est consultable en ligne sans abonnement, sinon, voir en bibliothèque :

« (1860-1939)
L’œuvre du peintre et dessinateur tchèque Alfons Mucha incarne la Belle Époque et son style : l’Art nouveau. Célèbre pour ses affiches de spectacle, d’exposition, ou présentant des produits de consommation courante, l’artiste est aussi un dessinateur d’ornements et de caractères typographiques attentif au renouveau du livre et un décorateur concevant bijoux, vitraux, meubles, services de table, stands d’exposition ou magasins. Sa renommée décline à mesure que l’Art nouveau se démode et que s’estompe une des qualités majeures de ce mouvement : intervenir dans tous les domaines des arts appliqués. À partir des années 1910, et jusqu’à la fin de sa vie, il se consacre essentiellement à la peinture. De retour à Prague, il apparaît comme une figure emblématique de la Tchécoslovaquie indépendante après 1918.

Un art destiné au peuple

Alfons Mucha naît le 24 juillet 1860 à Ivancice, en Moravie, dans l’Empire austro-hongrois. Après des études à Brno, où sa passion du dessin s’affirme, il travaille dans une entreprise de décoration à Vienne, acquérant une excellente maîtrise de la gouache et se familiarisant avec l’univers du théâtre. En 1881, le comte Khuen-Bellassi lui commande des fresques pour sa demeure, puis finance la poursuite de ses études, d’abord à l’académie des Beaux-Arts de Munich, puis à Paris à partir de 1888, à l’académie Julian et à l’académie Colarossi. L’aide de son mécène s’achevant en 1889, Mucha doit trouver des commandes et réalise alors ses premières illustrations pour des périodiques et des calendriers publicitaires. »

De même, je vous renvoie à la page d’un site consacré à l’art nouveau sur Alfons Mucha :

Enfin, je vous invite à visiter le site consacré à Alfons Mucha. Je vous précise qu’il est en anglais….

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION