Culture : Quels articles autour des centres culturels français à l’étranger ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 16/01/2006. 
(Actualisée le 31/05/2021)

Façade de l'Institut Français à Londre
© Image par Francais a Londres via Unsplash

« La “demande de France” à l’étranger est “majestueuse et émouvante” : ce matin, le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, s’adressait, dans un Palais des Congrès archi-comble, aux diplomates culturels français. Moins lyrique : les budgets en berne et les suppressions de postes à l’horizon. Quelle réforme pour ce formidable réseau de 144 centres et instituts culturels français à l’étranger ? »
Centres culturels français à l’étranger : que va vraiment faire le Dr Kouchner ? par Thierry Leclère, Télérama, 2009.
Alors quelle est la situation actuelle des centres culturels français à l’étranger ?


Le réseau culturel français à l’étranger

Rapport officiel

Rapport d’information déposé en application de l’article 145 du règlement par la commission des affaires étrangères sur les centres culturels français à l’étranger par Yves Dauge, 2001.
Extrait :
« Après avoir présenté les richesses du réseau culturel français à l’étranger, le rapport déplore qu’il soit menacé (crédits insuffisants, manque de vision d’avenir). Il estime nécessaire que ce réseau de centres culturels évolue vers des espaces de dialogue et de liberté et propose les conditions d’un nouveau souffle (autonomie, professionnalisme, ouverture, diversité et adaptabilité) et des axes à privilégier (développement de partenariats, redéfinition de la notion de centre culturel, identification d’une tête de réseau). »

l’Alliance solidaire des français à l’étranger (ASFE) propose un dossier sur « Le réseau des centres culturels et instituts français. » de 2019.
Extrait :
« La France possède un des réseaux culturels les plus denses et remarquables qui soit. La diplomatie culturelle de la France s’appuie sur un réseau de 96 Instituts français et plus de800 Alliances françaises (dont 307 conventionnées par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères) »


Articles

Le réseau des médiathèques françaises à l’étranger : une politique de développement dans la durée par Marc Sagaert, Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 2002, n° 5, p. 46-54.
Extrait :
« La France possède, à l’étranger, le premier réseau d’institutions culturelles, universitaires et scientifiques au monde. Ce réseau a bénéficié, il y a une dizaine d’années d’un programme de modernisation de ses bibliothèques et de crédits exceptionnels importants. »

Pourquoi la culture française ne rayonne-t-elle plus à l’étranger ? par Luc Desbenoit, Télérama, 2010.
Extrait :
« Au départ, l’Institut français devait révolutionner un système archaïque en regroupant sous sa bannière unique une constellation d’initiatives et d’organismes : l’association indépendante du Quai d’Orsay, Culturesfrance, notamment chargée d’exporter la scène artistique hexagonale, mais aussi les cent quarante-quatre centres culturels français (CCF), également appelés instituts, implantés à l’étranger et placés sous l’autorité des ambassadeurs »

Qu’est-ce que l’action culturelle française à l’étranger ? par Xavier Darcos, Académie Française, 2011.
Extrait :
« Chacun de vous le sait par expérience, pour l’avoir observé ou pour y avoir participé : la France possède un immense réseau culturel, varié, ancien et presque sans équivalent. Et pourtant, si j’en juge par ma propre expérience, il faut reconnaître que se ressent souvent, parmi les acteurs de notre réseau culturel, une forme de lassitude. »


Mémoires de recherche

Projet de recherche sur « Les centres culturels français à l’étranger : instrument efficace de promotion et de diffusion de la culture française ? » par Christine Carrier sous la direction de Alain Massuard en 1990.
Extrait :
« Après une analyse de la place et du rôle des centres culturels français dans l’action culturelle de la France et un exposé des diverses formes de cette action, une évaluation de l’activité de ces structures sera proposée en vue d’améliorer leur efficacité. »

Mémoire sur « Les Centres culturels français d’Afrique francophone, des structures légitimes, entre développement et influence, qui peinent à trouver un second souffle. » par Raphaële Masure sous la direction de Max Sanier en 2009. Ce mémoire s’intéresse aux centres culturels français en Afrique en abordant en première partie la mission des centres culturels français dans la politique culturelle extérieure de la France.
Extrait :
« C’est en Europe que les premiers « systèmes institutionnels élaborés de relations culturelles »15 sont apparus, alors que les identités nationales s’affirmaient, avec une volonté d’influence des Etats-nations. Selon François Roche il existe donc « un modèle européen de relations culturelles internationales » dans lequel le modèle français s’inscrit.»


l’Institut français : restructuration des centres culturels français

Site officiel

Le site officiel de l’Institut français donne accès à des chiffres clés et représentatifs de l’action culturelle française à l’étranger.
Extrait :
« L’Institut français promeut la culture française à l’international en dialogue avec les cultures étrangères. Il agit au croisement des secteurs artistiques, des échanges intellectuels, de l’innovation culturelle et sociale et de la coopération linguistique. Il soutient à travers le monde la promotion de la langue française, la circulation des œuvres, des artistes et des idées. »


Articles

À l’origine des instituts culturels français à l’étranger. L’Institut français de Florence au début du XXe siècle par Isabelle Renard, Mélanges de l’école française de Rome, 2002 114-1, pp. 89-101.
Extrait :
« Au cours de notre étude, nous tenterons de démontrer l »interaction entre l’histoire culturelle et politique de deux nations, la France et l »Italie, en partant du rapport spécifique qui se crée entre Grenoble et Florence à travers la fondation d’un institut. »

L’action culturelle à l’étranger réunie sous un seul nom : institut français par Nathaniel Herzberg, Le Monde, 2009.
Extrait :
« Bernard Kouchner rêvait de les nommer « Instituts Camus ». Ils seront plus sobrement les « Instituts français ». Le ministre des affaires étrangères a en effet annoncé, mercredi 25 mars, qu’un label unique serait bientôt lancé afin de fusionner les instituts déjà existants, les centres culturels français et les services culturels des ambassades. Cette décision intervient dans le cadre de la réforme de la politique culturelle de la France à l’étranger. »

­La restructuration du réseau culturel français au quotidien par Christophe Premat, La nouvelle revue du travail, 2013.
Extrait :
« Il s’agit de comprendre les transformations des conditions du métier d’agent culturel à la lumière des réformes en cours du réseau culturel français. La restructuration des activités culturelles des Instituts est-elle le signe d’une privatisation de l’action culturelle extérieure de l’État ? La coopération culturelle serait-elle alors prise en charge par d’autres acteurs ? »

Instituts français : Quel avenir dans la diplomatie culturelle française ? par Léa Baron, TV5 Monde, 2016.
Extrait :
« La fermeture à la fin du mois de juin de l’Institut français d’Amsterdam relance le débat sur le rôle et la nécessité de ces vitrines de la diplomatie culturelle française à l’étranger. »


Le réseau culturel français à l’étranger, impacté par la crise du Covid-19

Covid 19 : « Le savoir-faire du réseau culturel français à l’étranger mis à l’épreuve » par Benjamin Benoît, Le Monde, 2020.
Le texte intégral n’est accessible que pour les abonnés.
Extrait :
« Le réseau de coopération et d’action culturelle français à l’étranger, premier réseau culturel mondial, est directement affecté par la crise sanitaire globale. Son savoir-faire est mis à l’épreuve du Covid 19, alors que l’autofinancement est devenu un principe de son fonctionnement »


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Pas encore de thème(s) précisé(s) pour cette question

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *