Environnement : Que signifie l’expression « poumon vert » ?

image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 31/10/2005. (Actualisée le 29/04/2005)

© Image par 政徳 吉田 via Pixabay

« C’est alors seulement que notre poumon vert sera protégé et respecté comme il le mérite ».
Europar – Le Robert Dico en ligne


Définition

Le site de Futura Planète propose un service de question/réponse à distance. On y retrouve la question à la réponse « Le poumon vert de la planète, c’est quoi ? »
Extrait : « Cette notion de poumon vert vise à mettre en valeur le rôle des grands systèmes végétaux, que ce soient les forêts ou le phytoplancton, dans la production de l’oxygène et l’épuration de l’air, essentiels aux organismes qui respirent. »

Le 23 août 2018, la « question du jour » sur le site de Science & Vie était : « Amazonie : ça veut dire quoi poumon de la planète ? »
Extrait : « Elle est le « poumon de la planète » pour sa capacité à absorber le CO2 et rejeter de l’oxygène: à elle seule, elle absorbe 14% du CO2 atmosphérique mondial. »


A lire

Article

Faune, flore : toutes les espèces seront recensées par Gaëlle Desgrées du Loû, Le Parisien, 2005.
Extrait : « Une grande première. Le but : connaître précisément la biodiversité pour mettre en oeuvre un plan de développement durable. Poumon vert de l’Ile-de-France, la Seine-et-Marne, qui regroupe à elle seule plus d’espèces floristiques »

Un poumon vert donne de l’air au Caire par Claude Guibal, Libération, 2005.
Extrait : « Le parc Al-Azhar et ses 600 000 plantes et arbres offre aujourd’hui à la plus grande des capitales africaines un poumon vert qui lui manquait. Mais le projet a pris son temps »

Balade interactive à la Villette par Bruno Masi, Libération, 2005.
Extrait : « De fait, l’équipe de programmateurs qui animent le parc multiplie les manifestations en plein air. L’occasion de redécouvrir un espace architectural séduisant, immense poumon vert au cœur de Paris. »

Les forêts sibériennes, un poumon vert monnayable, Courrier International, 2007.
Extrait : « Un mât de 300 mètres planté au cœur de la taïga permettra de mieux identifier les déplacements des gaz à effet de serre au-dessus de l’Eurasie. Moscou compte bien tirer profit de ces travaux. »

Yvelines : un nouveau poumon vert sur les bords de Seine à Carrières-sous-Poissy par Yves Fossey, Le Parisien, 2017.
Extrait : « L’objectif était de reconquérir cet espace et de valoriser les bords de Seine, explique Joséphine Kollsmannberger, vice-présidente (LR) du conseil départemental chargée du tourisme. Ce parc adossé à la ville doit permettre de renforcer l’attractivité touristique. »

Un gigantesque « poumon vert » implanté à côté de Paris ? par 6médias, Le point, 2018.
Extrait : « En pérennisant un espace naturel, en préservant et favorisant la biodiversité et en participant à la lutte contre le changement climatique, le projet d’aménagement forestier de la plaine est un projet emblématique du XXIe siècle », arguent les tenants de la création de ce « poumon vert ».


Ouvrage imprimé

Amazonie, au coeur du Brésil : de la conquête au futur
Eve Sivadjian,
Géo, 2012.
Résumé : « Par la beauté de ses paysages, de sa flore et de sa faune et par les dangers de ses sous-bois, l’Amazonie cristallise les rêves les plus fous et suscite les entreprises les plus téméraires. Découvert il y a cinq cents ans, ce « pays des Amazones » fut aussi dans l’imaginaire collectif, terre d’El Dorado, mythique cité aux palais d’or avant de devenir le Poumon vert de la planète. »


Eurêkoi Bibliothèque publique d’information


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *