dessin d'un sac-à-dos sur fond vert

By Boca Tutor [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 21/12/2017

Voici tout d’abord quelques références issues du catalogue de la Bpi mais elles ne sont pas très récentes :

Patrimoine, tourisme, environnement et développement durable (Europe, Caraïbe, Amériques, Maghreb, Proche-Orient, Asie, Océanie)
Breton, Jean-Marie ; Editeur Karthala CREJETA, 2010
Résumé Bibliogr. en fin de contributions. Notes bibliogr. Réflexions pluridisciplinaires sur le thème du patrimoine et du tourisme dans le cadre d’une problématique environnementale de développement durable. Les études présentées explorent les aspects politique, économique, juridique, etc. de la protection, de la conservation et de la valorisation de ressources patrimoniales.

Tourisme et aménagement touristique : des objectifs inconciliables ?
Merlin, Pierre (1937-….) Editeur Documentation française 2008
Résumé Bibliogr. Analyse le développement, les enjeux et les effets du tourisme, ainsi que les politiques d’aménagement touristique (en termes d’objectifs, de dispositifs et d’applications).

Le tourisme durable
Deperne, Hervé Editeur L’Harmattan, 2007
Résumé Présentation des voies et des moyens d’un développement touristique durable en France.

Le tourisme durable dans les destinations : guide d’évaluation
réd. par] Jean-Paul Ceron, Ghislain Dubois , avec la collab. de Judith Raoul-Duval ; Ceron, Jean-Paul Dubois, Ghislain, Centre de recherches interdisciplinaires en droit de l’environnement, de l’aménagement et de l’urbanisme Limoges
Agence française de l’ingénierie touristique
Editeur PULIM, Presses universitaires de Limoges, 2002
Résumé CRIDEAU = Centre de recherches interdisciplinaires en droit de l’environnement, de l’aménagement et de l’urbanisme ; En appendice, choix de textes L’objectif de ce guide est de permettre aux collectivités territoriales et aux entreprises de situer leur tourisme, et de l’évaluer dans une problématique de développement durable, puis de leur permettre d’entreprendre des actions tendant à le faire progresser sur la voie de ce même développement durable.

Pour compléter, vous pouvez consulter le résultat de recherche suivant dans le catalogue collectif Sudoc qui permet par ailleurs de localiser les documents par un lien dans la notice (Mots sujet) tourisme| 335 résultat(s)restreindre (Mots sujet) developpement durable

Base Delphes

Vraies et fausses idées sur le tourisme responsable
Source : Tourhebdo septembre 2017 – n° 1584 – pp.24-25
L’association Agir pour un tourisme responsable a mené en 2017 une enquête auprès de 7000 voyageurs pour détacher le vrai du faux sur les préjugés qui étaient attribués au tourisme responsable. Le but est de montrer que le tourisme durable peut se faire partout, aussi bien dans les pays en développement qu’en France, et qu’il n’est pas nécessairement à opposer au tourisme de masse. Le tourisme durable n’est pas forcément plus onéreux, mais qu’il faut parfois être prêt à faire des concessions pour le pratiquer. La majorité des sondés souhaite que le tourisme responsable soit intégré par tous les professionnels du tourisme. Des détails. Données chiffrées (résultats de l’enquête).Descripteurs : TOURISME DURABLE – COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR – RESPONSABILITE SOCIALE DE L’ENTREPRISE. Producteur : © DELPHES Samuel Arnaud – IndexPresse 1

Quand les entreprises se mettent au vert
Source : L’Echo touristique, juin 2017 – n° 3167 – pp.58-61
Année internationale du tourisme durable pour le développement. Tel a été affublée 2017 par l’Onu. Derrière cette appellation, se trouve la nécessité d’engagement des individus. Ainsi, le développement durable apparaît comme un levier de croissance. Il s’appuie notamment sur la sensibilisation des employés par une approche ludique, le privilège accordé aux voyages d’affaires écologiques, ou encore sur le développement durable. A l’heure actuelle, les transports en commun pour les trajets domicile-travail sont utilisés dans 16,1% des cas en France, contre 18,3% en Europe. La part des PME mentionnant le respect de l’environnement parmi leurs priorités absolues est de 28% en Europe. Enfin, 13% des voyageurs prennent en compte l’engagement de l’hôtel dans le développement durable comme critère de choix lors de leur réservation. Quelques données chiffrées. Descripteurs : TOURISME DURABLE – RESPONSABILITE SOCIALE DE L’ENTREPRISE – COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR. Producteur : © DELPHES IndexPresse 2

Développement local. Tourisme fluvial : une belle carte à jouer pour les territoires
Source : La Gazette des communes, des départements, des régions, 31 juillet – 27 août 2017 – n° 2377-2378 – pp.36-38
En plein essor, le tourisme fluvial représente un véritable atout pour les territoires. Une activité qui surfe sur la vague de l’écotourisme et qui offre des perspectives économiques durables pour les collectivités. En effet contrairement aux croisières maritimes, pour lesquelles les compagnies misent sur les services et activités à bord des bateaux, les croisières fluviales organisent leurs offres autour des escales. En conséquence, des aménagements sont nécessaires en amont pour accueillir les bateaux, séduire les tour-opérateurs et permettre aux touristes de profiter des escales. Pas de chiffres.Descripteurs : COLLECTIVITE LOCALE – TOURISME DURABLE – ATTRACTIVITE D’UNE REGION – TOURISME FLUVIAL – CROISIERE. Producteur : © DELPHES Chrystèle Reynier – IndexPresse 3

Ecolabel européen : un logo, des atouts majeurs
Source : ADEME et vous, avril 2017 – n° 104 – pp.5-11
L’Ecolabel européen, seul label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne fête son 25 ème anniversaire en 2017. Une certification environnementale qui valorise les produits respectueux de l’environnement via un un cahier des charges spécifique. L’année 2017 a été déclarée année du tourisme durable par les Nations Unies, ce qui permettra de mettre en lumière le secteur de hébergement touristique, qui compte de plus en plus de certifiés. Sommaire. Economes et inventifs : des hébergeurs modèles. Testé et approuvé par les fabricants. Une démarche à la portée de tous. « Des entreprises engagées et satisfaites ». Détails. Quelques données chiffrées. Descripteurs : CERTIFICATION DE PRODUIT – DROIT COMMUNAUTAIRE – STRATEGIE ECOLOGIQUE – HEBERGEMENT TOURISTIQUE – TOURISME DURABLE – ECOPRODUIT.Producteur : © DELPHES Margot Ladiray – IndexPresse 4

Préserver la biodiversité : un processus complexe
Source : La Gazette officielle du tourisme, 21 juin 2017 – n° 2415 – pp.4-6
Préserver la biodiversité est désormais devenue un enjeu majeur dans le secteur du tourisme. Afin de faire face à l’impact des activités humaines et aux évolutions climatiques, il faut tout d’abord identifier les principaux facteurs de perte, assurer leur suivi et définir les objectifs. Pour ce faire, de nombreux programmes sont mis en place (exemple : programme de sciences participatives pour la biodiversité), afin de sensibiliser les citoyens et les entreprises. Du côté des offices de tourisme, les villes élaborent désormais des stratégies qui valorisent leur territoire tout en le respectant. Bilan 2017 de la biodiversité et nombreux exemples. Détails. Quelques données chiffrées.
Descripteurs : DIVERSITE BIOLOGIQUE – STRATEGIE ECOLOGIQUE – TOURISME DURABLE.Producteur : © DELPHES IndexPresse 5

Tourisme durable : 65% des voyageurs sont convaincus
Source : L’Hôtellerie, 18 mai 2017 – n° 3551 – p.9
Intérêt des consommateurs pour le tourisme durable d’après une étude de Booking.com, en marge de la journée mondiale de la Terre du 22 avril 2017. 65% des voyageurs du monde entier expriment la volonté de choisir un hébergement respectueux de l’environnement. Une dynamique à saisir par les hôteliers. Peu de chiffres. Descripteurs : COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR – HOTEL – HEBERGEMENT TOURISTIQUE – TOURISME DURABLE. Producteur : © DELPHES IndexPresse 6

Comment un intermédiaire en tourisme durable insémine des capacités dynamiques d’innovation responsable chez ses bénéficiaires
Source : Revue Management et avenir, janvier 2017 – n° 91 – pp 141-161
Cet article présente une expérience originale réalisée par un intermédiaire en tourisme durable qui aide des petites structures touristiques à innover dans le cadre d’un tourisme responsable et solidaire. La recherche mobilise la théorie des capacités dynamiques. A l’issue d’une étude qualitative longitudinale, elle montre les mécanismes par lesquels l’organisation intermédiaire favorise le déclenchement, puis le développement, d’une capacité à innover chez les petites organisations accompagnées, malgré les difficultés structurelles dont elles souffrent.
Descripteurs : TOURISME DURABLE – TOURISME SOCIAL – PETITE ENTREPRISE – GESTION DE L’INNOVATION. Producteur : © DELPHES Indexpresse 7

Greenwashing ou véritable engagement ? Vraies et fausses idées sur le tourisme durable
Source : Tourhebdo, octobre 2016 – n° 1574 – pp 36-37
Questions-réponses au sujet des défis environnementaux propres au tourisme et au tourisme durable, en France et dans le monde. Il apparaît ainsi que le secteur voit naître de nouvelles initiatives et que des engagements sincères commencent enfin à être pris. Si chacun détient sa propre perception du tourisme durable, pour 32% des personnes interrogées par une étude, la compensation de carbone permise par les transporteurs aériens constituent un mode de voyage durable. A ce titre, ces derniers font de vrais efforts en la matière. Les agences de voyages suivent également le pas, avec l’essor lent mais certain d’agences dédiées au durable. Quant aux grands groupes touristiques, certains prennent le sujet au sérieux, d’autres moins. Toujours est-il que le tourisme a clairement un rôle à jouer dans le développement durable. Peu de chiffres.
Descripteurs : TOURISME DURABLE – AGENCE DE VOYAGE – STRATEGIE ECOLOGIQUE – STRATEGIE MARKETING. Producteur : © DELPHES Indexpresse 8

Les pistes à suivre de l’éco-tourisme
L’Echo touristique – décembre 2015 – n° 3152 – pp 14-17
Panorama d’éléments ayant trait à l’éco-tourisme, ou comment des concepts novateurs dans le secteur touristique permettent de préserver la planète. Concepts présentés et/ou focus réalisés : nature urbaine, villages nature, tourisme responsable et guides aidant le consommateur dans cette démarche, un zoo aux stratégies écologiques avérées, la compensation des émissions de gaz à effets de serre des nuitées passées en Ile-de-France durant la COP21 pour le groupe AccorHotels, l’excellence suisse dans le domaine du développement durable, l’écologie au Maroc, et la solidarité des professionnels du tourisme à l’égard des réfugiés arrivant en Europe. Quelques données chiffrées. Sujets : TOURISME – TOURISME DURABLE – STRATEGIE ECOLOGIQUE – MARKETING ENVIRONNEMENTAL.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION