je souhaite obtenir une bibliographie sur le thème du mur de Berlin (1961-1989) dans la littérature de fiction française (ou francophone) : romans, pièces de théâtre, poésie, pour un public adulte et jeunesse

Réponse apportée le 07/10/2009  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,
Vous avez vous-même certainement fait le constat de cette difficulté à trouver une réponse rapide en sollicitant par exemple les moteurs de recherche disponibles sur Internet qui donnent peu de réponses correspondant aux particularités de votre demande.

++++ Ainsi, en sollicitant les moteurs de recherche, on obtient rapidement l’adresse d’un site extrémement intéressant présentant une bibliographie de grande qualité, remise à jour fin 2008, donc actualisée. Il s’agit ici de la bibliographie réalisée par le Goethe Institut de Bordeaux intitulée «La chute du Mur et l’unification allemande vues par les écrivains».
Mais cette bibliographie très complète, accompagnée en outre de critiques de presse ne répond pas exactement à votre demande puisqu’elle traite de la période 1989 à nos jours et met essentiellement l’accent sur la production littéraire allemande, traduite en français. Hors, votre demande précise que vous souhaitez une bibliographie d’ouvrages écrits par des auteurs français ou francophones, que cette bibliographie soit étendue à la littérature de jeunesse et qu’elle concerne la période 1961-1989. Voici néanmoins l’accès aux documents élaborés par le Goethe Institut, à la limite de votre recherche :
http://www.goethe.de/INS/fr/bor/prj/lde/frindex.htm

<< La bibliographie «La chute du Mur et l’unification allemande vues par les écrivains» établie par le Goethe Institut de Bordeaux tente de donner une réponse exhaustive à cette question en présentant 70 auteurs et quelques 100 romans, nouvelles, pièces de théâtre et recueils d’essais concernant «le tournant» politique et social qui est intervenu dans l’ancienne RDA – bref, toutes les œuvres littéraires qui on trait à la chute du Mur de Berlin et au processus d’unification entre les deux Allemagnes. Comment les événements historiques sont-ils traités dans la littérature? Qu’entend-on par «Wenderoman», littéralement «roman du tournant»? Quelles sont les œuvres littéraires consacrées à la chute du Mur de Berlin et à ses conséquences jusqu’à nos jours, c’est-à-dire vingt ans après les faits? Parmi les différentes œuvres, une distinction est faite entre celles dont la chute du Mur est le thème principal et celles dans lesquelles le thème est seulement abordé. Une vue d’ensemble des critiques de presse complète cette bibliographie. >>

A noter qu’en entrant en contact avec le réseau des Goethe Institut, vous pourriez peut-être recueillir des références complémentaires :
http://www.goethe.de/ins/fr/lp/knt/frindex.htm
Celui de Paris propose un « service d’information » à distance :
http://www.goethe.de/ins/fr/par/wis/rec/frindex.htm
rubrique Bibliothèque>service d’information :

<< Le Mur dans la littérature : = > L’ECLUSE (roman) (Prix Renaudot 1964) est un roman de Jean-Pierre Faye, publié en 1964, dont le personnage principal est précisément le mur de Berlin.
[ pour en savoir + sur ce roman cité dans l’article de Wikipédia, nous avons repris les informations le concernant dans la base de données Electre, catalogue des livres disponibles. Voici la 4è de couv. de la réédition chez Herman en 2009 de cet ouvrage paru en 1964 : il s’agit d’une brève présentation de l’ouvrage, suivie d’un extrait :
<< Il y a tout juste vingt ans, chutait le mur de Berlin, qui défigurait une ville et partageait l'Europe. En 1964, Jean-Pierre Faye se voyait décerner le prix Renaudot pour ce roman dont le personnage principal est précisément ce mur, longtemps surnommé « le mur de la honte ». Sachez qu'il y a maintenant en cette ville-là deux moitiés bien distinctes, l'une d'ombre et l'autre de lumière, et que les avis se partagent sur la question de savoir en laquelle il fait bon vivre. Et c'est la moitié de lumière qui est séparée de tout autre domaine et maintenue là, en suspens sur un vide très sombre : c'est une sorte de regard, qui n'a d'ailleurs rien à voir. Ou un fronton tout lumineux, qui n'est porté par rien et tient en l'air. Ou le front d'un visage qui n'est plus là, ou encore, ce qui est au-dedans du front, ou à l'envers des sourcils, et qui serait coupé de tout le reste, et ne communiquerait plus par le dedans, mais par la surface ou par en haut seulement. Et sachez bien que j'ai vécu là et que si vous en parlez ici devant, vous ne savez pas d'où je viens vraiment, ni de quoi je parle quand je parle tout haut en dormant, mais il est vrai que tu ne m'entends plus parler et rêver, et que je peux rêver tout bas aussi bien, maintenant. Extrait.>> ]

= > LE MIROIR AUX ESPIONS est un roman d’espionnage de John le Carré, publié en 1965. L’histoire concerne un service de renseignement britannique pendant la Guerre froide, mentionné comme « le Service » et sa tentative pour infiltrer un agent en République démocratique allemande.

= > LE SAUTEUR DE MUR de Peter Schneider (1982) raconte l’histoire d’un écrivain berlinois de l’Ouest. Celui-ci va et vient de part et d’autre du Mur au début des années 1980.

= > BERLIN SOUS LA BALTIQUE d’Hugo Hamilton (1990) est un livre plein de surprises et de trouvailles qui se déroule dans le Berlin des années 1980, au moment où le Mur se fissure.

= > VILLA VORTEX de Maurice G. Dantec (2003) est un roman à mi-chemin entre les journaux et le polar classique avec comme cadre chronologique la chute du Mur de Berlin et celle des Twin Towers de New York (septembre 2001)

= > L’HOMME DE LA FRONTIERE de Martine-Marie Muller est un roman se déroulant autour du Mur de Berlin.

= > LES CHIENS NOIRS de Ian McEwan (2007) raconte l’histoire d’une jeune homme sur les traces de l’engagement politique communiste de ses beaux-parents. Le livre se termine au pied du Mur de Berlin au moment de sa chute.
>>

++++ Une question proche de la vôtre a déjà été posée à notre réseau de réponses à distance. Mais elle ne spécifiait pas que les auteurs cités dans la bibliographie devaient être francophones. Il s’agit donc pour l’essentiel d’ouvrages d’auteurs allemands traduits en français. Mais peut-être vouliez-vous dans votre demande surtout insister sur le fait que vous recherchiez des ouvrages écrits « en français », plutôt que par des « auteurs français ou francophones ». En l’absence de certitudes sur les limites réelles fixées par votre demande, nous nous permettons de vous faire suivre les indications données par nos collègues pour répondre à une demande sur le « Mur de Berlin » dans la littérature :

<< Nous vous proposons une sélection bibliographique d’ouvrages : Les orphelins du tsar / Vladimir Volkoff. – Ed. du Rocher, 2005 Résumé : en 1991, deux ans après la chute du mur de Berlin, au cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois dans le sud de Paris, une jeune journaliste française est assise sur la tombe d'un aïeul russe et lui annonce les changements qui s'opèrent avec la chute du communisme. Au même moment, arrive un jeune capitaine du KGB qui se recueille sur la même tombe. Fugue en lit mineur / Michael Kumpfmüller ; traduit de l'allemand par Nicolas Véron. – Ed. Denoël, 2003 Résumé : Heinrich Hampel, vendeur de lits endetté, décide en 1962, peu de temps après la construction du mur de Berlin, de partir vivre à l'Ouest afin d'échapper à ses conquêtes trop envahissantes et à ses créanciers. Retrace l'histoire de l'Allemagne divisée à travers l'odyssée de ce citoyen ordinaire. Musique militaire / Vladimir Kaminer ; traduit de l'allemand par Jeanne Etoré-Lortholary. – Ed. Belfond, 2003 Résumé : entre autoportrait satirique et roman picaresque, ce récit dresse le portrait de la Russie, des années 1960 à la chute du mur de Berlin. Né à Moscou en 1967, l'auteur y relate les maux de la société russe : alcoolisme, mal de vivre, poids de l'appareil d'Etat, etc. Le sauteur de mur / Peter Schneider ; traduit de l'allemand par Nicole Casanova. – Ed. Grasset, 2000. Résumé : ce récit est une chronique d'investigation où le narrateur va et vient dans une "ville siamoise" coupée en deux par un ruban de béton : Berlin. Sans choisir son camp, Schneider, homme de l'Ouest, tisse un treillis d'histoires, celle du chômeur Kabe qui sauta quinze fois le mur pour rejoindre l'Est, celle des trois écoliers qui passent à l'Ouest pour se gaver de westerns. Nox / Thomas Hettche ; traduit de l'allemand par Bernard Banoun. – Ed. Grasset, 1997. Résumé : le roman d'une nuit, celle de novembre 1989 où s'ouvrit le mur de Berlin. Une femme commet un crime, abandonne sa victime, fait de nombreuses rencontres, recherche sa propre identité. Cette promenade dans la nuit, comme un poème expressionniste, mêle le rythme du corps à celui de la ville. Visas d'un jour / Hanns Zischler ; traduit de l'allemand par Jean-François Poirier. – Ed. Bourgois, 1994. Résumé : textes écrits entre 1983 et 1993, au cours d'une période que certains associent aujourd'hui au naufrage des deux Berlin, soit avant, pendant et après la chute du mur. Les quatre outilleurs / Volker Braun. – Ed. Inventaire, 1998. Résumé : un conte drolatique faisant référence à l'ancienne RDA et à la réunification. Amanda sans coeur / Jurek Becker ; trad. de l'allemand Nicole Casanova. - Paris : Grasset, 1994. - 332 p. ; 23 x 14 cm. Résumé : trois hommes ont aimé Amanda en Allemagne de l'Est, avant la chute du mur. Avoir un écrivain dissident pour épouse terrifie Ludwig, communiste bon teint, qui demande le divorce. Vivre avec Fritz empêche Amanda d'écrire. Elle entrevoit ce que veut dire écrire en RDA. Stanislas, journaliste en RFA, s'en fait aimer et l'épouse. Elle reprendra son livre. Animal triste / Monika Maron ; trad. de l'allemand. - Albin Michel, 1998 Chute libre à Berlin / Peter Schneider ; trad. de l'allemand Nicole Casanova. – Paris : Grasset, 2000. - 320 p. ; 23 x 14 cm. Résumé : très loin de Berlin, sous le soleil californien, le chercheur Edouard Hoffmann apprend qu'il a hérité d'un immeuble situé à Berlin-Est. Cet immeuble, il n'en a jamais entendu parler ; du grand-père qui le lui a légué, il ignore à peu près tout. De retour à Berlin, après une absence de plusieurs années, il découvre une ville en chantier dont il ne connaît plus rien. Le complexe de Klaus / Thomas Brussig ; trad. de l'allemand Olivier Mannoni. - Paris : Albin Michel, 1998. - 316 p. ; 23 x 15 cm. - (Grandes traductions). Résumé : qui est Klaus Uhltzscht, ce parfait inconnu dont la rumeur dit qu'il aurait joué un rôle essentiel dans la chute du mur de Berlin, juste en baissant son pantalon ? Un jeune mâle déchaîné, explique-t-il au journaliste américain venu l'interroger. Et le voilà qui raconte sa jeunesse entre une mère castratrice, inspectrice de l'hygiène et un père autoritaire, agent de la Stasi. Fontaine d'appartement / Jens Sparschuh ; trad. de l'allemand. - Actes sud, 1998 Histoires sans gravité / Ingo Schulze ; trad. de l'allemand Alain Lance, Renate Lance-Otterbein. - Paris : Fayard, 1999. - 250 p. ; 24 x 12 cm. - (Littérature étrangère). Résumé : 29 chapitres qui peuvent se lire comme autant de petites histoires, mais qui composent aussi un récit entier. La plupart de ces récits se déroulent dans la partie orientale de l'Allemagne juste après la réunification. La vie quotidienne racontée avec une prédilection pour les incidents minuscules et le sens du tragi-comique. Match retour / Ulrich Woelk. - Actes-Sud, 1994 Les Pleurs de Babel ou Le Siècle d'Erna / Georges Walter. - Phébus, 1993 Toute une histoire / Gunter Grass. - Seuil, 1997 La ville derrière le mur / Philip Hensher ; trad. de l'anglais Hugues de Giorgis. - Paris : Bourgois, 1999 Résumé : Berlin Ouest, 1988 avant la chute du mur. Frederich vit petitement, travaillant deux jours par semaine dans une librairie. Daphné est étudiante et fait partie d'un groupe d'activistes en lutte contre les symboles trop voyants du capitalisme. Les personnages s'expriment sur les conséquences inattendues de l'effondrement du rideau de fer et vivent des aventures cocasses et déjantées. >>

++++ Le recours à quelques anthologies peut être également envisagé, notamment à la suivante :

= > Berlin : une anthologie littéraire / textes réunis et présentés par Ingrid Ernst ; préf. de Michel Butor
Éditeur : Paris : Quai Voltaire, [*77 doc.] 1993
Description : 296 p. ; 23 cm
Notes : Bio-bibliogr. des auteurs p. 266-283. Index

= > Guide littéraire de Berlin / Nathalie Faure
Éditeur : Paris : Hermé, [*105 doc.] 1997
Description : 199 p. ; 21 cm

= > Le goût de Berlin
textes choisis et présentés par Kristel Le Pollotec
Editeur Mercure de France, Paris
Collection Le petit Mercure. Le goût de…
Résumé
Voyage littéraire consacré à la capitale allemande à travers des extraits de romans, nouvelles, pièces de théâtre, poèmes, journaux, récits de voyages, guides touristiques, etc., d’auteurs et d’époques divers (R. Walser, J. Laforgue, W. Benjamin, L.-F. Céline, V. Grossman, C. Wolf, A. Döblin, W.-G. Sebald, H. Fallada, T. Pynchon, G. Grass, P. Schneider, etc.).

++++ Concernant le public jeunesse, à destination duquel vous souhaitez également adresser votre bibliographie :

Nous avons effectué une recherche dans la base ELECTRE à laquelle la Bpi est abonnée
(Ce répertoire bibliographique de livres édités en langue française recense et décrit les livres disponibles, les livres épuisés, les ouvrages à paraître).
A noter que la démarche énoncée ci-dessous peut aussi être adoptée pour compléter les propositions d’ouvrages destinés aux adultes déjà énoncées. Cette base de données Electre peut vous être accessible en général dans les bibliothèques de lecture publique.
En utilisant les termes « mur de berlin » puis en ne gardant que les ouvrages de fiction pour la jeunesse, on trouve les 6 références suivantes :

Berlin
Kolodny, Orith
Joie de lire
06/12/2007
Editeur Joie de lire, Genève (Suisse)
Collection De ville en ville
Emil, jeune Berlinois, mange bio et aime aussi les traditionnelles Curry Wurtz. Il invite à découvrir les rues de sa ville, les vestiges du mur, les couloirs du métro, les animaux du zoo, la Berliner Hauptbanhof, le Tiergarten, la porte de Brandebourg, le Parlement, etc.

Sis, Petr
Le Mur : mon enfance derrière le rideau de fer
traduit de l’anglais par Alice Marchand
Paru le 10 octobre 2007
Editeur Grasset jeunesse, Paris
Disponible , Cartonné 16,90 EUR
illustrations en couleur ; 27 x 21 cm
Résumé
L’illustrateur raconte son enfance et son adolescence à Prague, de sa naissance en 1948 jusqu’à son exil aux Etats-Unis dans les années 1980. A travers ses dessins d’enfant et d’adulte et des extraits de son journal il témoigne de la vie quotidienne dans le bloc communiste jusqu’à la chute du mur de Berlin.

Bruneau, Janine
Ici ou ailleurs
Paru le 28 août 2004
Editeur Joie de lire, Genève (Suisse)
Collection Récits
Disponible , Poche 8,50 EUR poche
170 p. ; 18 x 11 cm
Résumé
1989, en Moldavie. Nina, artiste peintre, vit avec sa fille Léna,12 ans. Lorsqu’en novembre, le mur de Berlin tombe, toutes deux espèrent immigrer en France. Après d’infructueuses démarches, elles retournent dans leur village. Mais un jour, Nina est invitée à présenter une de ses toiles pour le salon d’automne à Paris. Sa fille, confiante en l’avenir, choisit de rester dans son village.

Raucy, Claude
Le garçon du Wannsee
Paru le 15 janvier 2002
Editeur Memor, Bruxelles
Collection Couleurs
Disponible , Broché 9,00 EUR
91 p. ; 21 x 11 cm
Résumé
Un vieil homme retrouve un jeune garçon à Berlin, au bord du lac Wannsee où s’est décidé la Solution finale en 1942. Il lui raconte par bribes sa vie dans cette ville : sa jeunesse pendant les années 30, la guerre et le Mur de Berlin.

Saalmann, Günther
Le king, c’est moi !
traduit de l’allemand par Marie Lauxerois
Paru le 19 novembre 1999
Disponible , Poche 10,70 EUR poche
19 x 13 cm
Editeur Ecole des loisirs, Paris
Collection Médium
Résumé
Dans l’Allemagne, après la chute du mur de Berlin, un adolescent, écoeuré par les mensonges et les médiocrités des adultes en général et de son père en particulier, sombre dans la délinquance.

Kordon, Klaus
Je t’écris de Berlin
illustrations de Marc Lacaze
traduit de l’allemand par Jeanne-Marie Gaillard-Paquet
Paru le 19 mai 1999
Disponible , Poche 6,50 EUR poche
208 p. ; illustrations en noir et blanc ; 18 x 13 cm
Distributeur Sodis
Editeur Gallimard-Jeunesse, Paris
Collection Folio junior, n° 979
Résumé
Berlin, à l’époque du mur. Mathias confie un message à une bouteille, qu’il lance dans la Spree, destination Berlin-Ouest. Un roman sur l’amitié et la tolérance.

Nous avons ensuite interrogé le Centre national de la littérature pour la jeunesse
– La Joie par les livres –

Le catalogue de La Joie par les livres regroupe 250 000 documents. Il propose l’intégralité de la production éditoriale française pour les enfants depuis les années 60, une ample représentation de la production francophone notamment en provenance d’Afrique subsaharienne et du monde arabe, une collection en langues étrangères, un fonds spécialisé sur le conte, et un fonds de livres anciens, rares ou précieux. Il propose également un fonds de livres de références et de revues spécialisées sur la littérature de jeunesse et les bibliothèques pour enfants.
http://www.lajoieparleslivres.com/masc/portal.asp?INSTANCE=
joie&PORTAL_ID=JPL_CATAl_tous.xml>

La recherche dans le catalogue donne 4 références avec l’expression « mur de Berlin » :

1) De 1914 à la chute du mur de Berlin / Miquel, Pierre – Auteur / Paris : Ed. Fleurus, 1995. / Texte imprimé –

2) chute du mur de Berlin (La) / [Paris] : Ed. le Pouce et l’index, 2002. / Texte imprimé –

3) J’ai vécu le mur de Berlin : 1961-1989 / Paris : Bayard jeunesse, DL 2007. / Texte imprimé –

4) Brandebourg : roman / Porter, Henry – Auteur / Paris : Calmann-Lévy, impr. 2008. / Texte imprimé –

Avec juste « Berlin » il y a 414 résultats, beaucoup trop pour que ce soit pertinent.

Voici l’adresse de la page contact
http://www.lajoieparleslivres.com/masc/portal.asp?INSTANCE=
JOIE&PORTAL_ID=HTML.xml&URL=integration/JOIE/statique/pages/07_nous_connaitre/079_contacts/contacts.htm

Vous pouvez également reposer votre question à la BMVR de Marseille, notre partenaire du réseau de réponses à distance spécialisé dans la littérature jeunesse
http://www.bmvr.marseille.fr/Fede/Site/Presentations/BMM-FR
/Autres/Eurêkoi.asp>

POUR TERMINER et en guise de conclusion provisoire :
Il est une façon plus « large » de comprendre votre question : celle qui considère que l’expression « Mur de Berlin » ne s’attache pas uniquement à rendre compte du Mur qui séparait Berlin en deux, mais comme un symbole, celui de la division de l’Europe et de son organisation en deux blocs politiquement rivaux. Cette acception nécessiterait de compléter la réponse déjà faite en adjoignant aux éléments bibliographiques déjà donnés des ouvrages littéraires évoquant cette coupure de l’Europe « en deux ».

Cordialement,

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque publique d’information
Site internet : http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *