image d'une famille de 4 personnes déchirée en deux

CC0 Public Domain, via Pixabay

Notre réponse du 09/03/2018

Suite à votre question sur « de la documentation sur les effets des lectures d’albums jeunesse sur l’enfant dans une situation – divorce des parents-  » la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous répond :

Deux ou trois éléments de réponse quant aux questions : « En quoi un livre va t-il aider l’enfant, le réparer, existe t-il des grilles d’analyse d’albums sur la réparation suite à un traumatisme ?? » dans le cadre d’association, de manifestation et de la presse spécialisée : 

« Quand on lit, on savoure ce que l’on veut, on comprend ce que l’on veut, on est le livre, explique le psycholinguiste Evelio Cabrejo-Parra (vice-président de l’association ACCES, Actions culturelles contre les exclusions et les ségrégations). La lecture crée le rapport au monde. »
Et nourrit, construit le psychisme de l’être humain. Pour le psycholinguiste, la littérature permet, aux enfants d’abord, mais aussi aux adultes, de « digérer » leur vécu. « Quand je lis un livre à un enfant, je lui transmets une expérience afin qu’il puisse mettre en scène sa propre souffrance interne, pour lui donner du sens dans sa vie, explique-t-il. La lecture contribue à rendre la vie possible. » C’est ainsi que les enfants lecteurs ont une richesse intérieure beaucoup plus importante que les autres et, surtout, une plus large ouverture sur le monde.
Comme le souligne Sylvie Vassallo, directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, dans une tribune au quotidien Le Monde, «la littérature pour enfants n’est pas le lieu de l’apprentissage et de l’éducation, ni morale ni sexuelle. La littérature raconte des histoires. La fiction permet aux enfants de se comprendre, d’apprendre l’autre, de se confronter aux peurs qui les taraudent, d’apporter des réponses aux multiples interrogations qui les traversent.» 
Un avis partagé par Annick Lorant-Jolly, rédactrice en chef de La Revue des livres pour enfants : «En proposant des situations fictives, l’auteur met en scène des situations dans lesquelles le jeune lecteur va parfois se reconnaître, et vivre, le temps de sa lecture, par procuration, des expériences inédites qui vont enrichir sa propre expérience, l’ouvrir à l’altérité, comprendre pourquoi il a été touché, imaginer des solutions sur les pas d’un héros qui traverse des épreuves qui vont le stimuler.»

Sites correspondant :
l’ACCES (Actions culturelles contre les exclusions et les ségrégations)

Le psycholinguiste Evelio Cabrejo-Parra : Les livres, c’est bon pour les bébés La dépêche.fr 16/02/2018

autre réflexion pour répondre « sur quoi repose le livre ? » :

(…) Qu’est-ce qui caractérise la littérature jeunesse ?
C’est un genre assez singulier puisque c’est une littérature qui se destine aux enfants, mais qui est une littérature à part entière. Il est absolument fondamental qu’on frotte très tôt les enfants au domaine de la fiction. Cela leur permet d’appréhender les questions qu’ils se posent depuis qu’ils sont tout petits : d’où l’on vient ? Comment suis-je ? Qui est mon corps ? Pourquoi je ressens ça ? Qui est l’autre ? Pourquoi ai-je peur ? Pourquoi suis-je heureux ? Malheureux ?
Cette littérature permet aux enfants d’appréhender ces questions, mais sans leur donner de règles morales, sans leur dire « tu dois penser ça ». Elle leur apporte une multiplicité de regards sur ces sujets, de regards d’artistes qui vont toucher leur sensibilité, et leur permettre d’entrer dans la complexité du monde. De devenir soi.
Peut-on tout aborder dans la littérature jeunesse ?Est-ce qu’on peut tout dire aux enfants ? J’aurai tendance à dire oui, à condition qu’on prenne le soin de les accompagner dans cette découverte. La littérature jeunesse le fait très bien parce que ce sont des histoires maîtrisées.( …) 

La littérature peut-elle parler de tout sur le site de France Info

En partant aussi de l’Influence des théoriciens de l’enfance et pionniers de l’édition jeunesse à la biblio thérapie à destination des enfants, voici d’autres références à exploiter : 
L’expo « l’Influence des théoriciens de l’enfance et pionniers de l’édition jeunesse » de la BNF à Paris

« (…) Y sont mentionnés les travaux de pédopsychiatres et pédopsychanalystes :
citons René Diatkine qui a étudié les relations de l’enfant au livre, son collaborateur Serge Lebovici au sein du Centre Alfred Binet ; Marie Bonnafé et Tony Lainé, psychiatres-psychanalystes, il fonde l’association ACCES (Actions culturelles contre les exclusions et les ségrégations), qui réunit médecins, pédagogues, éducateurs et dont les animateurs vont intervenir dans les crêches, les consultations de PMI, les haltes-garderies. Ils mettent des livres dans les mains des toutpetits, s’appuyant sur le postulat que les enfants« savent que l’écrit veut dire quelque chose » dès leur première année, fondé sur les travaux
systématiques d’Emilia Ferreiro.(…) »

Des bibliographies sur le divorce

La mare aux mots, 2009
Fiche thématique : Divorce / Gabriel 
http://lamareauxmots.com/blog/fiche-thematique-divorce/

Femmes débordées
Des Livres pour aider les enfants à surmonter l’épreuve du divorce
Si on se faisait aider par les livres qui sont là pour leur montrer que non, ils ne sont pas seuls… que les personnages des histoires vivent aussi des situations similaires à la leur et que leurs sentiments sont comparables aux leurs.
http://www.femmesdebordees.fr/3.aspx?sr=959

Apprendre à éduquer
7 livres pour aborder la séparation des parents avec les enfants, 2015
http://apprendreaeduquer.fr/livres-enfants-separation-parents/

Pour réparer, aider l’enfant confronté à la séparation, au divorce

Des blogs

Les bienfaits apportés par la lecture
Le blog d’Aurelie Louvel, pour l’article « quand la lecture apaise les enfants », aout 2017
https://bibliotherapie76.wixsite.com/blog

Biblio thérapie jeunesse 
Une page à découvrir, À aimer Et À partager … la biblio thérapie peut être d’une grande aide pour tous et particulièrement pour les Ados … Biblio thérapie jeunesse ; Bienvenue sur la première page consacrée à la biblio thérapie jeunesse , ou bien-être généré par la lecture et l’écriture à destination des plus jeunes !
http://osezleslivres.fr/bibliotherapie-jeunesse/

Clémentinebleue B comme Biblio thérapie
N.f. de biblio = livre, thérapie = thérapie. En gros: un livre qui soigne.
…. Quand on dit qu’un bouquin est ‘biblio thérapeutique, ça veut dire, en gros, qu’il a été créé pour ‘servir à quelque chose’, pour ‘adresser un besoin spécifique de l’Enfant’.
https://www.blogger.com/profile/03115567199751033932

Mémoire en ligne

« La littérature enfantine : un outil pour nourrir ou apaiser les peurs des enfants ? » / Séverine Huguenin. École Supérieure Domaine Social Valais Filière EDE – Promotion 2013, ed. 2015
(…) Ma recherche m’a ainsi permis de mettre en avant l’importance de la peur et de l’apaisement dans le développement de l’enfant, mais également celle du rôle de l’adulte dans l’emploi de la littérature auprès des craintes des enfants.(…) https://core.ac.uk/download/pdf/79427328.pdf

Des ouvrages

Ceux de René Diatkine, Serge Lebovici, Marie Bonnafé, Tony Lainé, Emilia Ferreiro, Evelio Cabrejo Parra
Voir la bibliographie
également ceux ci :
Qu’apporte la littérature jeunesse aux enfants ? : et à ceux qui ne le sont plus / Patrick Bensoussan. Éd. Érès, 2014
Plaidoyer pour la littérature jeunesse, un petit genre, non, un genre à part entière. Ces livres qui font grandir les enfants / Joëlle Turin. Didier Jeunesse , 2012
S’appuyant sur les exemples de cent albums, l’auteure, directrice de l’Institut international Charles Perrault, explore cinq domaines évocateurs de la vie de l’enfant : ses jeux, ses peurs, ses grandes questions, ses relations avec les autres, ses rêves et ses sentiments et aussi : 

La psychanalyse des contes de fée
/ Bruno Bettelheilm. Ed. Robert Laffont, 1976
Le livre de Bettelheim Psychanalyse des contes de fées (1976) est devenu un classique de l’approche psychanalytique de ces récits. Il offre un tableau élaboré de la relation entre l’enfant et les contes de fées, en mettant l’accent sur leur valeur thérapeutique pour l’enfant.
Voir cet article qui en parle
« La psychanalyse des contes de fées : les concepts de la théorie psychanalytique de Bettelheim examinés expérimentalement par le test des contes de fées » / Carina Coulacoglou.Le Carnet PSY, vol. 110, no. 6, 2006, pp. 31-39. 

dans la bibliographie : citons : “Le dit et le non-dit dans les contes merveilleux” / R. Diatkine. In La psychiatrie de l’enfant, XLI, 2. 1998) et “Une fonction du conte : un conteneur potentiel”/ C. Guérin. In Contes et Divans. Ed. Dunod, 1989 ainsi que “Le pouvoir des contes” / Georges Jean. Ed. Casterman, 1990. 
https://www.cairn.info/revue-le-carnet-psy-2006-6-page-31.htm

Voir aussi
« Il était une fois : les contes de fées » / BNF
avec l’exemple du Chaperon rouge et l’analyse critique de Bruno Bettelheim
(…) Seul l’enfant peut découvrir la signification qui peut lui apporter quelque chose sur le moment. Plus tard, en grandissant, il découvre d’autres aspects des contes qu’il connaît bien et en tire la conviction que sa faculté de comprendre a mûri, puisque les mêmes contes prennent plus de sens pour lui. Cela ne peut se produire que si on n’a pas dit à l’enfant, de façon didactique, ce que l’histoire est censée signifier. En découvrant lui-même le sens caché des contes, l’enfant crée quelque chose, au lieu de subir une influence.
http://expositions.bnf.fr/contes/pedago/chaperon/indrep.htm

Contes à guérir, Contes à grandir / Jacques Salomé. Ed. Livre de Poche, 2008 

Petites Histoires pour devenir grand: À lire le soir pour aborder avec l’enfant ses peurs, ses tracas, ses questions / Sophie Carquain. Ed. Albin Michel, 2016

Petites histoires pour devenir grand, tome 2 : Des contes pour leur apprendre à bien s’occuper d’eux / Sophie Carquain. Ed. Albin Michel, 2005

Petites histoires pour devenir grand : A lire le soir, aborder avec l’enfant ses peurs, ses tracas, ses questions / S Carquain. Livre de poche, 2009
….Parce que l’imagination est le mode privilégié pour communiquer avec eux, les petites histoires de Sophie Carquain les aident, mine de rien, mieux qu’un propos pédagogique (…) . Grâce à ce livre, les parents trouveront un support pour aborder les soucis quotidiens des enfants, dans leur langage. Ils puiseront dans les pages  » Côté parents  » des éléments de réflexion pour mieux les comprendre.

Articles en ligne

« Pratiques du conte : revue de la littérature » / Stefano Monzani. In La psychiatrie de l’enfant, 2005/2 (Vol. 48), p. 593-634. 
https://www.cairn.info/revue-la-psychiatrie-de-l-enfant-2005-2-page-593.htm

Du bébé à l’adolescent, la lecture comme source de plaisir et d’organisation de la pensée / Michèle Petit, anthropologue au CNRS et Évelio Cabrejo-Parra, Psycho-linguiste, Université Paris VII., membres du Conseil d’Administration d’A.C.C.E.S. sept. 1999 
Réflexion autour de l’expérience du groupe A Cor Da Letra au Brésil. 
Le compte-rendu
http://www.acces-lirabebe.fr/images/stories/la-recherche/pdf/rencontre4.pdf

Biblio thérapie: aider son enfant grâce aux livres / Mariouche Famelart, 2015 
et  La séparation des parents

Biblio thérapie – Les mots pour le dire / Myriam de Repentigny, 2015 
Des experts nous font découvrir les bienfaits de la biblio thérapie, une approche basée sur la lecture qui permet aux enfants de se sentir mieux et même de surmonter de graves difficultés.

Bibliothérapie : quand les pédiatres prescrivent de la lecture / Nicolas Gary, 2013 sur le site Actualitté

Thèse en ligne

Le rôle de l’album dans le développement de l’enfant au travers des pratiques scolaires et familiales de lecture / Nolwenn Lancel, 2012.
Elle traite de « L’album participe au développement de l’enfant, a) Développement psychologique ; b) Développement langagier ; c) Développement social et culturel
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00759336 

En matière d’évaluation et de grille d’analyse des albums et sur la séparation
Des spécialistes comme Sophie Van der Linden que vous pouvez contacter via son blog
Le blog critique spécialisé en littérature pour la jeunesse de Sophie Van der Linden. Pour retrouver ses romans et suivre son actualité éditoriale, voir le site des éditions Buchet-Chastel
En fin de document en ligne est abordé les thèmes : Les ruptures / Mort, abandon, séparation, divorce, exil… sont affichés les commentaires sur les livres 

La famille, Représentations et relations – Bibliographie : La famille dans les albums et les romans / Scéren- CRDP Créteil, 2006.

ces ouvrages :
Guide des livres d’enfants de 0 à 7 ans / Jean Perrot. Ed. In Press, 2001.
Comment choisir un livre pour ses enfants ? Ce guide propose un choix de 200 livres de référence pour enfants de 0 à 7 ans, classés par thème. Pour chaque livre : un résumé, une analyse critique, la couverture en couleurs, des mots-clés pour se repérer… Plus qu’une simple sélection, ce livre répond aussi aux questions sur la lecture que se posent parents et enseignants.

Escales en littérature de jeunesse . 1 Du bébé à l’écolier / La Joie par les livres France. ed. Electre-Ed. du Cercle de la Librairie, 2001
Propose un panorama de la littérature de jeunesse et des repères au sein de cette production massive et mouvante, un choix de titres sélectionnés dans les différents genres et sujets s’adressant aux enfants. Index titres, index auteurs, index mots-clés. 

Escales en littérature de jeunesse . 2 De l’enfant à l’adolescent / La Joie par les livres France. ed. Electre-Ed. du Cercle de la Librairie, 2001.
Propose un panorama de la littérature de jeunesse et des repères au sein de cette production massive et mouvante, un choix de titres sélectionnés dans les différents genres et sujets s’adressant aux enfants et aux adolescents. Index titres, index auteurs, index mots-clés.L’équipe de la revue des livres pour enfants éditée par le Centre national de la littérature pour la jeunesse Bibliothèque nationale de France peut être questionnée
Département Littérature et art – Centre national de la littérature pour la jeunesse
75706 Paris cedex 13
http://lajoieparleslivres.bnf.fr/masc/Default.asp?INSTANCE=JOIE
Tél.: +33(0)1 53 79 55 04
mail : CNLJ.Contact@bnf.fr

l’ACCES
Des outils conçus par A.C.C.E.S. pour accompagner les projets, des publications :
La Petite Histoire des bébés et des livres, une brochure pour les familles
Les Livres, c’est bon pour les bébés, sur les objectifs et les travaux théoriques de l’association
http://www.acces-lirabebe.fr/images/stories/communication/pdf/Lire_ensemble.pdf

Cordialement,
Eurêkoi – BMVR Marseille vous remercie.

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION