Réponse apportée le 11/17/2012  par LILLE – médiathèque Jean Levy musicologie, édition contemporaine, patrimoine, histoire régionale

Nous pouvons vous proposer des références d’ouvrage sur la littérature culinaire, les rapports entre cuisine et littérature et les livres traitant de la cuisine : vous pourrez y puiser des éléments pour votre recherche. Par contre, d’après les résultats de mes recherches, la littérature gastronomique a plutôt bonne réputation.

L’article Gastronomie de l’Encyclopédia universalis débute par des relations sur la cuisine dans les récits de voyages anciens, ainsi que des œuvres classiques où la place du repas joue un grand rôle culturel. Vous y trouverez les références de ces textes.

L’art culinaire d’Apicius est une des plus célèbres livres de cuisine de l’Antiquité. Ecrit en latin vers le IVe siècle, il a été régulièrement réimprimé jusqu’à nos jours.
Les écrivains Daudet, Balzac et Dumas, le musicien Rossini au XIXe ont traité la gastronomie comme un art important.
Brillat-Savarin et son Physiologie du goût, ou méditations de gastronomie transcendante : ouvrage théorique, historique et à l’ordre du jour, dédié aux gastronomes parisiens est évidemment incontournable.

Au XXe siècle, la cuisine a été étudiée en ethnologie par Claude Lévi-Strauss dans le Cru et le Cuit (volume 1 des Mythologique). Les normes sociales de la cuisine, que ce soit dans le choix des aliments, la façon de les préparer mais aussi de les servir et de les consommer sont de plus en plus étudiées.

A table au XIXe siècle (exposition à Paris, musée d’Orsay, 4 décembre 2001-3 mars 2002), éd. Flammarion

Cinq mille ans de cuisine aphrodisiaque : Les recettes galantes d’ici et d’ailleurs de Pino Correnti, éd. Robert Laffont

Le discours gastronomique français : Des origines à nos jours de Pascal Ory, éd. Gallimard
Histoire de la cuisine et de la gastronomie françaises du Moyen Âge au XXe siècle de Patrick Rambourg, éd. Perrin

Un Festin en paroles : histoire littéraire de la sensibilité gastronomique, de l’Antiquité à nos jours de Jean-François Revel, éd. Pauvert

Les liens entre littératures et gastronomies sont aussi beaucoup resserrés ce derniers temps :

de nombreux livres de recettes sont inspirés de plats cités dans les œuvres littéraires (cuisine de Balzac, Colette, Proust… mais aussi San-Antonio). Des auteurs font aussi des livres mixtes, écrits pour mêler délibérément recettes de cuisines et nouvelles littéraires, tel les Nourritures marines : nouvelles culinaires de Cécilia Norick, ed Persée

Comment cuisiner un phénix : essai sur l’imaginaire gastronomique d’Allen S. Weiss, éd. Mercure de France étudie sous un aspect original les liens entre littérature, cuisine et art en imaginant des recettes pour cuisiner des êtres mythologiques et imaginaires.

Voici quelques titres parmi les publications les plus récentes :
Délices d’initiés : dictionnaire rock, historique et politique de la gastronomie d’Emmanuel Rubin, éd. Don Quichotte, est un dictionnaire qui raconte l’histoire de la gastronomie grâce à des anecdotes puisées dans la littérature, la politique et les arts.
Une journée gourmande & littéraire : un voyage en 56 recettes dans des lieux d’exception de François Desgrandchamps, éd. La Martinière Atelier Saveurs, est sous la forme d’un beau livre illustré de photographies une anthologie des plus textes consacrés à la gastronomie de l’antiquité à nos jours.

Bien cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque municipale de Lille

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION