Nuage de tags autour du mot

générateur de tags NuagesDeMots

Réponse apportée le 12/14/2012, révisée le 03/10/2017

Il s’agit d’une locution provencale, voir les explications fournies par les deux dictionnaires suivants :

Nous avons interrogé Le grand Robert de la langue française* [ressource internet]
Voici la notice :

qu’es aco ou ques aco [kɛzako] loc. adv. interrog.
ÉTYM. 1730, in D. D. L.; dans la langue littéraire, 1774 (Beaumarchais, Quatrième mémoire dans l’affaire Goezman; puis le Mariage de Figaro, 1784) ; loc. provençale « qu’est ceci ? ».
◆ Fam. et par plais. (en français). Qu’est-ce ? — REM. On écrit aussi quèsaco, quès aco, qu’ès aco. 0 Quès aco ?… qui vive ?… fit le Tarasconnais l’oreille tendue, les yeux écarquillés dans les ténèbres.
Alphonse Daudet, Tartarin sur les Alpes, iii.

Voici également la notice d’un dictionnaire plus spécialisé :

Le Dictionnaire de l’argot (Larousse « in extenso ») 1994 donne cette définition :

Quès aco : loc. adv. Qu’est-ce-que-c’est ?
« ce fut pour rentrer chez Amabella, qui l’a prit comme intendante.- Amabella ? Ques aco ? – un vrai génie dans le métier (Galtier-Boissière, 2)
ETYM. Loc d’origine provencale. 1730 (DDL)

*Version électronique de la dernière édition du Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française en 6 volumes : 86 000 articles, 100 000 entrées, 220 000 définitions, 350 000 sens et acceptions, 410 000 exemples, 25 000 locutions et proverbes, 325 000 citations et 2 000 notices biographiques, 3 400 références bibliographiques

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION