Économie : Comment le tourisme d’affaires peut-il se réinventer face aux nouvelles technologies ?

TAGS :
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 10/08/2016. (Actualisée le 11/06/2021)

panneau d'affichage d'aeroport
Domaine public, via Pixabay

« De nouvelles solutions se dessinent fondées sur la collecte de données et l’intelligence artificielle pour proposer aux employés des offres personnalisées prenant en compte leur préférence et les intérêts de l’entreprise. »
Tourisme d’affaires et innovation : entre contraintes et opportunités sur le site de Pôle TES.
Alors par quels moyens les acteurs du tourisme d’affaires peuvent-il se réinventer face aux nouvelles technologies ?


Le secteur du tourisme en mutation

L’industrie du tourisme

La base de données Delphes mentionne plusieurs articles sur le sujet, consultables à la Bibliothèque publique d’information (Bpi) :

L’industrie du tourisme, Les Cahiers français, n° 393, pp 2-63, 2016.
Extrait :
« A cours des dernières décennies le tourisme de masse n’a cessé de croître au point de devenir un moteur de l’économie mondiale – tant par son chiffre d’affaires que par les emplois directs ou indirects qui lui sont liés. Mais quels en sont les limites et les coûts, notamment pour les pays en voie de développement ? »

100 millions de touristes en 2020 : comment en tirer profit ?, Tourhebdo, n° 1570, pp 34-41, 2016.
Extrait :
« Présentation de 10 secteurs porteurs sur le marché du tourisme, et à développer pour répondre à l’objectif fixé par le gouvernement, à savoir accueillir 100 millions de touristes internationaux en 2020, alors que leur nombre plafonne autour de 84 millions depuis plusieurs années. Un chiffre à atteindre car le tourisme français est qualifié de trésor national représentant un apport économique de 43,2 milliards d’euros de recettes (soit 7,4% du PIB) et aussi social avec 2 millions d’emplois non délocalisables. »


L’innovation dans le tourisme

Trophées de l’innovation du tourisme 2019, L’Echo touristique, n° 3188, pp.48-51, 2019.
Extrait :
« Focus sur les lauréats de la huitième édition des Trophées de l’innovation du tourisme, qui récompensent les entreprises les plus innovantes dans le secteur du tourisme français en 2019. »

Tourisme et numérique
France Conseil économique, social et environnemental, Les éditions des Journaux officiels, 2017.
Résumé :
« La croissance de l’activité touristique ralentie en France et le constat qu’un quart de la population n’a pas effectué un voyage d’une nuitée en 2015, conduisent l’Etat à formuler 4 préconisations pour relancer le tourisme : création d’une haute école du tourisme ; nomination d’une interlocutrice en charge de l’activité ; Plan national de départ en vacances et création de parcours de découvertes »

L’innovation dans le tourisme : diagnostic et perspectives par la Direction générale des entreprises (DGE) en 2016.
Extrait :
« L’innovation dans le tourisme en France recouvre des réalités très diverses. Elle nécessite de prendre en compte différents types d’innovation : innovation de rattrapage, innovation incrémentale, innovation de rupture. »

L’innovation dans le tourisme : culture numérique et nouveaux modes de vie
Brice Duthion et Cyrille Mandou, De Boeck Supérieur, 2016.
Résumé :
« Une synthèse des grandes étapes de l’innovation dans le tourisme de son invention à nos jours, avec des études de cas. »

E-tourisme, innovation et modes d’organisation par Camal Gallouj et Erick Leroux, Management & Avenir, pages 213 à 231, n°42, 2011.
Résumé :
« L’innovation dans le tourisme est souvent assimilée à l’introduction de TIC. Dès lors, beaucoup de travaux se focalisent sur les impacts de cette introduction sur les différentes dimensions de l’organisation touristique. Nous montrons ici que ces réflexions en termes d’impacts sont trop restrictives et nous envisageons d’autres types de relations (de substitution, de détermination, d’identité, de diffusion ou encore de production). Enfin dans une dernière étape, nous analysons en détail les différentes modalités d’organisation de l’innovation et du processus d’innovation dans les activités touristiques. »


Le tourisme d’affaires se réinvente

Des projets d’aménagement

Ile-de-France. La manne du tourisme d’affaires, L’Usine nouvelle, N°3465, pp 46-47, 2016.
Résumé :
« Décryptage des caractéristiques de l’attractivité de la région Ile-de-France en matière de tourisme d’affaires en 2016 à travers la présentation de ses projets phares : la rénovation du Parc des expositions de la Porte de Versailles, sa stratégie de conquête face à la concurrence de Barcelone et Vienne pour attirer les plus grands évènements mondiaux. »

MICE et tour-opérating, la difficile équation, L’Echo touristique, n° 3096 – pp 10-12, 2014.
Résumé :
« Lent développement de l’activité MICE (Meeteings, Incentives, Conférences, et Exhibitions), c’est-à-dire le tourisme d’affaires, par les tours opérateurs (TO) français, en 2013. Décliner à l’échelle d’un groupe les compétences qui font le savoir-faire des TO requiert des moyens techniques et humains que tous ne possèdent pas. Ce marché de niche représente un très lourd investissement, en temps et en personnel, pour les TO de taille moyenne. Avoir un beau site Internet ne suffit pas pour réussir, cela demande beaucoup de prospection. »

Rencontres et évènements professionnels : les CRT s’engagent, La Gazette officielle du tourisme, pp 4-6, 2008.
Extrait :
« Le point sur les actions spécifiques menées par certains comités régionaux du tourisme (CRT) pour fédérer les acteurs de la filière française du tourisme d’affaires (8,8 milliards d’euros dépensés par les entreprises basées en France dans l’organisation de leurs manifestations en 2006), menacée en 2008 par une forte concurrence européenne et mondiale. »


Des nouvelles technologies

À lire

Le tourisme d’affaires, un secteur qui se réinvente ? par lsimha sur Tangram Lab en 2021.
Extrait :
« Selon le groupe de travail constitué en 2002 par divers organismes, le tourisme d’affaires « associe d’une part le tourisme, c’est-à-dire les déplacements et la consommation nécessaires aux personnes en déplacement, et d’autre part, une fonction professionnelle ou sociale ». On peut donc résumer cela en parlant de déplacements de plus de 24h et organisés dans un cadre professionnel. »

Quelles tendances pour le voyage d’affaires ? par Laurent Saglietto et Caroline Painvin sur le site de Artimon en 2020.
Extrait :
« Touché de plein fouet par la pandémie de Covid- 19 et la limitation des déplacements, le marché du voyage d’affaires, malgré cette situation, demeure un secteur où les nouvelles façons de voyager et les nouvelles
technologies sont propices à un foisonnement de solutions et fonctionnalités inédites.
»

What does technology mean for the future of business travel? par Nick Ismail sur le site de Information Age, 2017.
Extrait :
« Parallèlement à l’IA, l’Internet des objets est également en hausse. Par exemple, KLM Airlines a développé des sièges intelligents en collaboration avec l’Université de technologie de Delft. »

Les nouvelles technologies transforment les voyages d’affaires sur le site de Business Travel en 2018.
Extrait :
« De nouveaux outils sont aujourd’hui à la disposition des agences de voyage d’affaires telles que BCD Travel : Big Data, applications mobiles, blockchain, chatbots, machine learning, réalité virtuelle, internet des objets et intelligence artificielle. »


À voir

Le voyage d’affaires face à l’innovation

Le voyage d’affaires face à l’innovation
TOM.travel
18.06.2016

Présentation :
« A l’occasion de la 15e édition du Forum Dimo, TOM s’est entretenu avec Gilles Bobichon, co-fondateur de Dimo Software. »


Sur un sujet proche


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *