Bibliothèques : Quels documents sur le fonctionnement des bibliothèques japonaises ?

Étiquettes:
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du  21/04/2006. (Actualisée le 26/07/2021)

© Image par Lucas Ruffiner via Pixabay

« Tanaka Inagi, premier directeur de la bibliothèque impériale, visite en 1890 la bibliothèque du Congrès à Washington et plusieurs bibliothèques nationales en Europe afin de jeter les fondements de la future bibliothèque nationale japonaise. Les premiers bâtiments ouvrent au début des années 1870.  Leur architecture témoigne d’une influence occidentale dont la trace perdure jusqu’à notre époque. »
B comme bibliothèqu sur le blog de Brigitte Renouf
Alors comment se sont développées les bibliothèques au Japon et quel est leur fonctionnement ?


Gestion des bibliothèques japonaises

Bibliothèques publiques et informatisation au Japon, Mémoire d’étude par Yamagata Yachiyo, sous la direction de Mme. Sonneville, École nationale supérieure des bibliothèques, 1987.
Extrait :
« Les petites bibliothèques privées au quartier (Bunko), particulières
au Japon, sont unes des formes des activités culturelles locales.
Elles sont installées et gérées volontairement par des mères de familles dans le but de faire connaitre le plaisir de la lecture aux enfants. »

Bibliothèques et organismes documentaires au Japon : histoire et situation actuelle par Shôjiro Maruyama, Bulletin des Bibliothèques de France (BBF), n°6, p.522-530, 1985.
Extrait :
« Au Japon les bibliothèques publiques universitaires, scolaires et municipales relèvent du ministère de l’Education nationale. La Bibliothèque nationale de la Diète (Kokuritu kokkai toshokan) dépend du Parlement, à l’instar de la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis; elle n’exerce aucune tutelle sur les autres bibliothèques, mais collabore avec elles. L’information scientifique et technique est confiée au secrétariat d’Etat à la Science et à la Technologie. »


Les bibliothèques japonaises en plein essor

Japon : les bibliothèques sont en plein essor par Clément Solym, Actualitté, 2012.
Extrait :
« Bien que les premières bibliothèques publiques aient ouvert au Japon dans les années 1870, une loi stipule que les bibliothèques publiques soient fiscalement prises en charge, soient gratuites et répondent aux besoins de la communauté. Aujourd’hui, le nombre de bibliothèques est désormais le plus élevé jamais enregistré au Japon. »

Réseau des bibliothèques et services pour les enfants au Japon par Yukio Ikemoto, Le réseau des bibliothèques, La Revue des livres pour enfants, n°263.
Extrait :
« Le Japon, depuis les années 1950, s’est doté d’un réseau très complet de bibliothèques publiques et scolaires, implantées sur l’ensemble du territoire, qui propose un ensemble de services au jeune public. S’y ajoutent des bibliothèques privées et des centres spécialisés qui offrent également des ressources aux médiateurs du livre et de la lecture travaillant avec les jeunes. État des lieux. »


Quelques exemples de bibliothèques japonaises

Les bibliothèques au Japon sur le blog de Brigitte Renouf, conservatrice de bibliothèques qui s’intéresse au fonctionnement des bibliothèques au Japon.
Extrait :
« Ce blog propose un parcours des bibliothèques au Japon, regardées sous l’angle de l’architecture et des bâtiments. Il s’inscrit dans le sillage d’une étude sur les bibliothèques publiques qui ont ouvert ces dix dernières années. Il propose également un abécédaire qui a pour but de donner des informations et des repères sur les bibliothèques japonaises. »

Les plus belles bibliothèques japonaises sur le site Japan Expérience en 2018.
Extrait :
« Achevée en 2006, la bibliothèque de l’université Seikei a vu son design futuriste couronné par plusieurs prix de design. Néanmoins, sa façade traditionnelle en verre et brique rouge s’harmonise avec le campus historique. »


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information


Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *