image vectorielle d'un automobile haut de gamme

CC0 Public Domain, via Pixabay

Notre réponse du 12/12/2017

Je vous propose de consulter à la Bpi (Bibliothèque publique d’information), la base de données Delphes  qui offre plus de 500 000 références à portée de clic sur la vie et la gestion de l’entreprise, l’activité et les chiffres-clés des marchés, les entreprises leaders et challengers, les secteurs porteurs, les tendances et les innovations, la situation économique régionale, nationale et internationale.

Grâce cette base de données, vous trouverez cinq référence de documents correspondent à ce que vous recherchez :

Cadillac se relance à New York Le Journal de l’automobile –  3 octobre 2014 – n° 1211 – p 50
Zoom sur les ambitions de relance de la marque américaine de voitures de luxe Cadillac, propriété du groupe General Motors (GM), à la veille de son installation dans son nouveau siège à Manhattan en 2015. Une marque présente dans 40 pays, dont les ventes se concentrent aux Etats-Unis avec 182 543 unités vendues en 2013 sur 250 830 ventes globales (en hausse de 28%). Les marchés visés : l’Asie, et en particulier la Chine, mais aussi l’Europe, où elle est encore peu présente. Quelques détails. Données chiffrées

Porsche. Le luxe supersonique ; Informations entreprise –  juillet 2012 – n° 145 – pp 22-27
Entretien, en juin 2012, avec Marc Ouayoun, directeur général de la filiale française du constructeur allemand de voitures de luxe Porsche France, qui revient sur l’actualité et la stratégie de l’entreprise qui affiche une santé insolente sur un marché difficile et marqué par la tendance petite voiture. Porsche profite de l’engouement des consommateurs passionnés pour les véhicules premium et les valeurs de sportivité, de passion et d’enthousiasme de la marque. Le constructeur se veut également vertueux en termes d’écologie en travaillant sur la réduction de la consommation de carburant de ses modèles. Au niveau mondial, les Etats-Unis restent le premier marché grâce au positionnement de la marque dans la vie quotidienne, mais la Chine et l’Inde deviennent une priorité pour continuer de se développer. En France, Porsche rencontre le succès grâce à ses modèles Cayenne et Panamera, et séduit également de nombreuses entreprises grâce à ses faibles émissions de CO2. L’interviewé revient également sur les nouveaux modèles et sur le rapprochement entre Porsche et Volkswagen. En 2011, la firme a enregistré une croissance de 18% à 10,9 milliards d’euros, pour 116 978 véhicules vendus, dont 3050 en France. Données chiffrées.

L’automobiliste chinois est le roi ; Challenges –  28 avril 2011 – n° 254 – p 30
Point, en avril 2011, sur l’intérêt porté par les constructeurs automobiles internationaux pour la Chine, qui recèle d’importantes opportunités avec un taux d’équipement automobile de 5 voitures pour 100 habitants. Les ventes de voitures de luxe s’y développent plus vite que partout ailleurs auprès d’une clientèle riche et jeune. En 2010, 14 millions de véhicules ont été immatriculés en Chine. Détails avec quelques données chiffrées. Graphique sur la progression des immatriculations en Chine entre 2000 et 2010.

PGA garde une totale indépendance et gère ses activités multimarques comme il l’entend » ; Le Journal de l’automobile –  18 octobre 2013 – n° 1191 – pp 42-43
Entretien, en 2013, avec Alain Favey, dirigeant du constructeur allemand d’automobiles de luxe PGA qui livre sa vision du marché européen qui cesse de chuter, ainsi que sur les bons résultats de son activité (CA de 15,2 milliards d’euros en 2012 pour 600 000 voitures neuves écoulées), ainsi que sur sa stratégie. Porsche Holding qui est bien implanté en Europe est désormais dans une phase de consolidation et continue de se renforcer en Chine. Autres points abordés : les relations entre Porsche et son actionnaire, le groupe allemand Volkswagen, ainsi qu’avec son distributeur en France, PGA qui garde une totale indépendance. Données chiffrées.

Hong-Kong, perle de la Chine Le Journal de l’automobile –  15 septembre 2006 – n° 971-972 – pp 28-35
Document de fond. Analyse, avec données chiffrées, de la situation économique de Hong-Kong, parallèlement à l’étude du secteur de l’industrie automobile. En croissance annuelle de plus de 18 % en 2003 – 2004, le marché automobile hong-kongais a reculé de 1 % en 2005, portant le total des immatriculations à plus de 30 000 (pp 28-29). Développement des ventes de modèles de voitures grand luxe. Les constructeurs français développent leur présence industrielle en Chine et en Asie du Sud-Est mais ne réalisent aucune performance commerciale. En revanche, Hong-Kong a exporté 22,9 millions d’euros de pièces vers la France. Interview de la responsable du Salon « Autoparts Fair » (pp 30-31) à Hong-Kong, premier Salon de la pièce automobile et du composant. Données spécifiques sur le Salon (pp 32-33) et interview de deux exposants français sur leur vision des affaires en Chine (pp 34-35).

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION