Vue d'Alger et du port en noir et blanc en 1921

By Publishers’ Photo Service. [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 12/07/2017

La bibliothèque de l’IMA vous propose ce choix de romans se déroulant en Algérie, entre 1954 et 1962 :

1) Ecrivains algériens 

Abdelkader Djemai : Une ville en temps de guerre – Le Seuil, 2013
Oran, 1961-1962. Meurtrie par le barbelé, la violence et la haine, la ville, qu’on surnommait « la Radieuse », est le théâtre d’affrontements sanglants entre l’armée française, l’OAS et le FLN.

Rachid Mimouni Le Printemps n’en sera que plus beau – Editions Stock, 1995
Le récit, sinueux comme le dédale des rues d’Alger la Blanche, raconte les vies croisées de personnages emblématiques de la guerre d’Indépendance
et aussi les Figuiers de Barbarie – Grasset, 2010
même si l’action se déroule de nos jours avec en toile de fonds les souvenirs partagés sur la guerre entre deux amis algériens

Abderrahmane Mekhelef Loin de la source – Editions APIC (Alger), 2010
Un roman qui se déroule dans la casbah d’Alger en juillet 1961

Assia Djebar : La disparition de la langue française – Albin Michel, 2003
Un homme retraité de retour en Algérie, renoue avec son enfance et les souvenirs douloureux de la guerre d’Algérie

Yasmina Kahdra Ce que le jour doit à la nuit – Julliard, 2009
Un grand roman de l’Algérie coloniale (1936-1962), une fresque magnifique

Nacir Benhabib : Le nid de la Colombe – Editions Dalimen (Alger), 2013
Sur la Bataille d’Alger en 1957

2) Ecrivains français

Joseph Andras De nos frères blessés – Editions Actes Sud, 2016
L’histoire de Jacques Iveton, militant communiste, seul français exécuté pendant la guerre d’Algérie. Un roman qui questionne le récit national français sur cette guerre

Jérôme Ferrari Où j’ai laissé mon âme – Actes Sud, 2010
Alger, 1957 : un face à face entre un leader du FLN et deux officiers français

Monique Rivet Le glacis – Editions Métaillé, 2012
Une ville de province dans l’Oranais, vue à travers le regard d’une jeune professeure débarquée de la métropole

Bertrand Longuespé : Le temps de rêver est bien court – Editions Marchaisse, 2013

Vous pouvez également consulter la liste sur la Guerre d’Algérie (romans mais aussi études) proposée par le site Booknode
ainsi que l’anthologie Algérie, les romans de la guerre rassemblés par et réunissant les écrivains des deux pays.

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Date de création: 05/08/2017 08:36     Mis à jour: 05/08/2017 14:41
 

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 99 fois dont 1 fois aujourd'hui