Littérature : Qui sont les plus grands écrivains argentins ?

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 23/01/2006. (Actualisée le 02/06/2021)

Portraits écrivains argentins célèbres
© Julio Cortázar, Victoria Ocampo, Jorge Luis Borges, Adolfo Bioy Casares, Public domain, via Wikimedia Commons

« Tous ces auteurs ont grandi à l’ombre de deux maîtres insurpassables: Jorge Luis Borges et Julio Cortázar ; tous vouent une admiration sans bornes à Ricardo Piglia, qui nous a quittés il y a peu. Tous ont lu également Juan José Saer, César Aira, Alan Pauls ou encore la poète foudroyée Alejandra Pizarnik. »
Littérature argentine : la nouvelle vague par Thierry Clermont, Le Figaro , 2017.
Alors qui sont ces grands écrivains qui ont marqué la littérature argentine ?


La littérature argentine

Ouvrages imprimés

Littérature et société du Rio de La Plata
Edgard Vidal, Publibook, 2012.
Résumé :
« Analysant l’oeuvre de trois écrivains argentins, J.L. Borges, E. Gutierrez et J. Martel, E. Vidal interroge les relations entre processus littéraires et changements sociaux. A travers la notion d’objet littéraire et à l’aide de la base de données Objetsur, il s’attache à éclairer les aspects à la fois historique, sociologique, sémiotique et structurel de ces oeuvres. »

Dictature et littérature en Argentine, 1976-1983
José García-Romeu, L’Harmattan, 2005.
Résumé :
« Issu d’une thèse doctorale soutenue en 1999, ce travail s’efforce de décrire la réalité sociopolitique des années de plomb, de 1976 à 1983 en Argentine durant la dictature militaire, pour les intellectuels et les écrivains. L’intérêt de cet ouvrage est de confronter deux ensembles antagoniques étroitement imbriqués : d’une part le milieu autoritaire et d’autre part le discours littéraire. »


En ligne

Littérature argentine : la nouvelle vague par Thierry Clermont, Le Figaro, 2017. 
Extrait :
« Une génération d’auteurs nés dans les années 1970 émerge aujourd’hui. Si la junte de 1976-1983 a réduit au silence leurs aînés, eux ont décidé de perpétuer la grande tradition de totale liberté et d’impertinence portée par Borges et Cortázar. »

Littérature : la nouvelle vague argentine sur le site de Argentina Excepcion. 
Extrait :
« Deux chiffres donnent la mesure de l’amour des argentins pour la littérature : Buenos Aires compte 467 librairies soit le plus grand nombre au monde en 2015 et le salon du livre qui accueille chaque année un million de visiteurs ! »


Les grands écrivains argentins

 À lire

Ouvrages imprimés

Luisa Valenzuela : négociations féministes en littérature
Thérèse Courau, Mare & Martin, 2019.
Résumé :
« Luisa Valenzuela (1938, Buenos Aires) marque l’histoire de la littérature latino-américaine du XXe siècle. Sa production romanesque, des années 1970 au début du XXIe siècle, accompagne le mouvement de libération des femmes et apparaît emblématique de la réaction des écrivaines de sa génération à l’égard de l’ordre sexué du discours littéraire. Une analyse des positionnements de genre. »

22 lettres imaginaires d’écrivains bien réels
Maria Negroni, Noir sur blanc, 2016.
Résumé :
« L’auteure choisit 22 auteurs qui ont marqué son enfance argentine et imagine leurs correspondances. Chaque lettre offre une vision intimiste d’une tranche de vie d’écrivains tels : Mark Twain, Jack London, Louisa May Alcott, Jules Verne ou Charles Dickens. »

Cronopios : portraits d’écrivains argentins = Cronopios : retratos de escritores argentinos
Daniel Mordzinski, Métailié, 2014.
Résumé :
« Cet ouvrage rassemble des portraits en noir et blanc d’écrivains argentins, disparus ou contemporains. Ils témoignent à la fois de trente-cinq ans de carrière du photographe D. Mordzinski et de la richesse de la vie littéraire argentine. »


En ligne

Articles

Salon du livre: les 5 classiques à (re)lire de la Littérature argentine par Baptise Liger, Christine Ferniot, Hubert Artus et Alexandre Fillon, L’Express, 2014.
Extrait :
« Pour sa 34ème édition, le Salon du livre de Paris -du 21 au 24 mars- met à l’honneur les lettres argentines. LIRE et L’Express en profitent pour vous faire (re)découvrir 5 écrivains majeurs: Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Adolfo Bioy Casares, Ernesto Sábato, et Manuel Puig. »

Carnaval d’écrivains à Rio par Philippe Lançon, Libération, 2012. 
Extrait :
« Sa vie entière, le romancier argentin Adolfo Bioy Casares, compagnon de tandem de Borges, a tenu un journal aussi extraordinaire par la taille que par le contenu. On le publie peu à peu, par tranches thématiques plus ou moins épaisses. »

L’encyclopédie Universalis propose également une liste d’articles qui présentent différents auteurs argentins.
Extrait :
« 24 août 1899 Naissance de Jorge Luis Borges à Buenos Aires. 1914-1921 Parti en Europe avec sa famille, il est retenu pendant toute la durée de la Première Guerre mondiale à Genève. À partir de 1919, il voyage en Espagne et fréquente les milieux ultraïstes qui influenceront ses premiers recueils de poésie. 1925 Enquêtes , premier recueil d’essais. 1930 Publie Evaristo Carriago. »


Blog

Les auteurs argentins immanquables depuis 1990 sur le blog de Maba.
Extrait :
« Borges, Cortázar, Arlt, Bioy Casares sont les grands noms de la littérature argentine. Ils l’ont faite connaître en Europe, traduire en de nombreuses langues. Ils ont développé un style si particulier, fantastique et sensible, qu’ils semblent insurpassables. Mais après eux ? De nouvelles générations d’auteurs séduisent les lecteurs et les maisons d’éditions. Ecriture déjantée, drôle, parfois sombre, elle est aussi réaliste : on y trouve l’Argentine des années 70 à nos jours. Qui sont ces contemporains de la littérature argentine ? »

Le blog en ligne intitulé Ecrivain Argentin présente une liste d’écrivains argentins célèbres et des fiches biographiques pour chacun d’eux.
Extrait :
« Jorge Barón Biza est le fils de Rosa Clotilde Sabattini et de Raúl Barón Biza : lui, figure paradoxale de la politique argentine et auteur de romans sulfureux inspirés du Marquis de Sade ; elle, femme engagée et pédagogue influente, rivale d’Eva Perón. » 


À voir

L’écrivain Jorge Luis Borges s’exprime sur le peuple argentin (1966)

L’écrivain Jorge Luis Borges s’exprime sur le peuple argentin (1966)
WketDZ
08.12.2008


Les auteurs argentins exilés à Paris

Ouvrages imprimés

L’intelligentsia du bout du monde : les écrivains argentins à Paris : Mario Goloboff, Luisa Futoransky, Arnaldo Calveyra, Juan José Saer, Silvia Baron Supervielle, Hector Bianciotti
Axel Gasquet, Kimé, 2002.
Résumé :
« Etudie l’oeuvre de 6 auteurs contemporains argentins installés à Paris, en partant du thème du voyage dans la littérature argentine dès le début du XIXe siècle et des rapports entre Paris et Buenos Aires, pour montrer que, quelle que soit leur langue d’écriture, leur oeuvre s’inscrit encore dans la littérature de la région du rio de la Plata. »


En ligne

Écrivains argentins en France
Laura Balaguer, Centres aixois d’études romanes de l’Université d’Aix-Marseille, 2018.
Résumé :
« Laura Alcoba, Santiago Amigorena et Pablo Nemirovsky sont trois écrivains argentins, nés entre 1958 et 1968 et vivant actuellement en France. Tous les trois ont connu l’expérience de l’exil et ont entamé leur œuvre depuis le pays d’accueil. Pour deux d’entre eux, le français s’est imposé comme langue d’écriture. Nous nous intéresserons aux œuvres qui font référence à la fois à l’Argentine et à la France et plus précisément aux recréations de l’espace perdu et aux descriptions de ce nouvel espace culturel. »

CNL : les écrivains argentins à Paris et dans le monde par Xavier S. Thomann, Les univers du livre. Actualité, 2014. 
Extrait :
« Les écrivains argentins sont de ceux qui parcourent le monde. Beaucoup ont vécu à Paris. On pense bien sûr à Cortazar. Mais il n’est pas le seul. Un débat du CNL a été l’occasion d’évoquer ce thème primordial pour comprendre la culture et la littérature argentines. Une figure a émergé lors du débat, celle de Victoria Ocampo. Etaient présents pour traiter du sujet: Silvia Baron Supervielle, Axel Gasquet, Laura Alacoba, Luisa Futuransky et René de Ceccaty. »


Sur un sujet proche…


EurêkoiBibliothèque publique d’information