Art : Qui était le peintre Albert Maignan ?

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 15/07/2005(Actualisée le 12/04/2020)

Portrait de l'artiste français Albert Maignan
© Anatole Louis Godet, CC-PD-Mark via Wikimédia Commons

Albert Maignan (1845-1908) est un peintre et illustrateur français né à Beaumont-sur-Sarthe en 1845. Ses peintures représentent essentiellement des scènes allégoriques, des portraits, des peintures d’histoire ou encore des scènes de genre. Il se tourne davantage vers les peintures orientalistes lors de sa rencontre avec Henri Regnault.


Albert Maignan (1845-1908)

Le site en ligne orientaliste.free regroupe des biographies de nombreux artistes orientalistes et notamment celle d’Albert Maignan rédigée par Lauret Hervé.
Extrait : « Albert Pierre René MAIGNAN (1845-1908) : Elève de Noël et de Luminais. Il fait ses débuts au Salon de 1867. La majeure partie de son œuvre est consacrée à la peinture d’histoire et de grandes scènes allegoriques mais il peint aussi des portraits et des scènes de genre. C’est peut-être sous l’influence de Henri Reignault qu’il peint des sujets espagnols et orientaux. Il reçoit une médaille d’or à l’Exposition Universelle de 1889 et la Légion d’Honneur en 1895. »

Le Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs Emmanuel Bénézit, Paris, 1939, propose une biographie complète d’Albert Maignan.
Présentation : « Il nous a paru essentiel de nous attacher tout particulièrement au côté documentaire, estimant que nous ne pouvions mieux répondre aux désirs des amateurs qu’en multipliant les éléments d’authentification des œuvres d’art. Nous avons dans ce but poussé à l’extrême l’inscription des noms d’artistes, même ceux les moins connus. »

Albert Maignan : peintre et décorateur du Paris fin de siècle
Véronique Alemany, Norma, 2016.
Résumé : « Une présentation de la vie et de l’œuvre de cet artiste phare de la peinture décorative du XIXe siècle, réputé pour ses fresques historiques et ses décors muraux dont notamment le Train bleu à la gare de Lyon et une série de huit tapisseries qui ornent l’actuelle salle des conférences du Sénat. »


EurêkoiBibliothèque publique d’information