Arts : Qu’est-ce que le pop art ?

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 24/11/2005. (Actualisée le 05/05/2021) 

Image pop art
© Justine Ft via Unsplash

« L’art, c’est déjà de la publicité. La Joconde aurait pu servir de support à une marque de chocolat, à Coca-Cola ou à tout autre chose. » 
Andy Warhol (1928-1987) expose ici un lien évident entre l’art et la société de consommation, à l’origine du mouvement Pop art.


La naissance et la définition du pop art

A lire

Ouvrage imprimé

Le catalogue de la Bpi mentionne de nombreux ouvrages sur le pop art, tous disponibles sur place :

Pop art
Eric Shanes, Parkstone, 2009.
Résumé : « Panorama de ce mouvement artistique, reflet de la société des années 1950, marquée par la consommation. En utilisant la sérigraphie et de nouvelles techniques, les artistes du pop art entendent rendre accessible à tous l’art. E. Shanes, peintre de profession, met en lumière les influences qui subsistent dans l’art contemporain.»

Pop art
Klaus Honnef , Taschen, 2015.
Résumé : « Tour d’horizon du mouvement artistique pop art : né dans les années 1950 aux Etats-Unis, il s’est développé jusque dans les années 1970 au Japon et en Europe. Avec ses plus grands représentants : Andy Warhol, Roy Lichtenstein et Allen Jones. »

Pop art
Tilman Osterwold, Taschen, 2015.
Résumé : « Le pop art n’est pas un style, mais indique un ensemble de phénomènes artistiques liés à l’esprit des années 1960. »

Pop art
Flavia Frigeri, Flammarion, 2018.
Résumé : « Une introduction au pop art et à ses principaux représentants, organisée autour de ses grands thèmes : publicité, politique, maison, biens de consommation, histoire de l’art, culture des stars, guerre, course à l’espace. »

Le pop art
Marco Livingstone, Hazan, 2000.
Résumé : « L’histoire et l’évolution de cette manifestation de l’art moderne, depuis les gestes fondateurs de Johns et Rauschenberg dans les années 50 jusqu’au néo-pop des années 80 : ses sources (dadaïsme, Duchamp…), ses prolongements actuels européens et américains, ses constantes, etc.»

Le pop art
Isabelle Lecomte-Depoorter, Flammarion, 2001.
Résumé : « Une évocation du mouvement pop art, abréviation humoristique de popular, courant de l’art figuratif (1953-1970), prenant comme source d’inspiration des objets quotidiens, et né dans le contexte d’une nouvelle société de consommation moderne et urbaine »


En ligne

Le site en ligne de l’Encyclopédie Universalis propose une définition complète du pop art. L’accès à une carte mentale offre également la possibilité d’accéder à des documents liés au pop art, notamment « Les années pop 1956 – 1968 »
Extrait : « Il caractérise surtout les États-Unis des années soixante où, spontanément et sans esprit d’école, des artistes nés au cours des années vingt et trente utilisèrent les images quotidiennes de la publicité, du cinéma, de la télévision ou de la bande dessinée et les proposèrent au public des galeries new-yorkaises et californiennes sans qu’elles aient apparemment subi de transformation artistique. »

La définition de la plateforme éducative numérique Lumni sur « Le Pop Art : un mouvement artistique qui fait référence à la société de consommation » permet de comprendre le mouvement et sa naissance. Le bas de la page donne accès à de nombreux articles sur le pop art : « L’avènement du pop art », « Le pop art, procédés et tendances » et enfin « Un artiste, une oeuvre ».
Extrait « Eduardo Paolozzi, artiste et co-fondateur du groupe, crée en 1947 un collage intitulé I was a Rich Man’s Plaything (J’étais le jouet d’un homme riche) où il fait apparaître le mot « Pop » dans un nuage de fumée sortant d’un revolver. »


A voir

Le Centre Pompidou présente deux vidéos sur le pop art à travers des explications par Jean-Pierre Criqui, Conservateur au Musée national d’art moderne.

« La naissance du Pop Art | Centre Pompidou », 2020.

La naissance du Pop Art
Centre Pompidou
19.03.20

« L’explosion du Pop Art | Centre Pompidou », 2020.

L’explosion du Pop Art
Centre Pompidou
19.03.20


Les grands artistes du Pop art

A lire

Ouvrage imprimé

Le catalogue de la Bpi mentionne de nombreux ouvrages sur les artistes du pop art, tous disponibles sur place :

Robert Rauschenberg
Sam Hunter, Hazan, 2006.
Résumé : « La vie et l’oeuvre de l’artiste qui, dans la lignée de M. Duchamp, pratique le happening, le collage, l’assemblage d’objets trouvés, etc., à travers une monographie, les textes d’entretiens avec la journaliste Dorothy Seckler et une biobibliographie. »

Jasper Johns
Catherine Craft, Parkstone, 2009.
Résumé : « Présentation et analyse de l’oeuvre de J. Johns qui a ouvert de nouvelles perspectives sur les relations de l’art et du monde. Ses sujets froids, silencieux et impassibles ont marqué une rupture radicale avec l’expressionnisme abstrait qui dominait à cette période. C. Craft analyse les raisons pour lesquelles il reste un des peintres majeurs de la scène artistique contemporaine. »

Andy Warhol
Arthur Coleman Danto, Les Belles Lettres, 2011.
Résumé : « Dans cet essai, entre documentation et réflexion profonde, le philosophe et critique d’art Arthur Danto expose les nombreuses métamorphoses d’Andy Warhol, personnelles, artistiques et philosophiques. L’auteur retrace l’évolution de cette icône pop art depuis ses premières créations et propose une lecture approfondie de ses oeuvres. »

Roy Lichtenstein
Johann Protais, Larousse, 2013.
Résumé : « Cet album présente les 22 toiles les plus représentatives de l’artiste, figure emblématique du pop art américain et créateur de plus de 4.500 oeuvres. Chaque toile comporte une reproduction en grand format et en regard, une analyse pédagogique portant sur les circonstances de la création, les raisons qui en font un chef-d’oeuvre…»

Ce que je crée, c’est de la forme : entretiens, 1963-1997
Roy Lichtenstein, Ed. Centre Pompidou, 2013.
Résumé : « Accompagnant l’exposition, cette anthologie d’écrits de Roy Lichtenstein regroupe dix entretiens exclusifs de l’artiste avec des journalistes et des critiques d’art entre 1960 et 1990. »


En ligne

Un article disponible sur le site en ligne du Grand Palais donne une définition du pop art et présente les artistes les plus emblématiques du mouvement.
Extrait : « Roy Lichtenstein (1923-1997) réalise ses premiers tableaux avec des images tirées des bandes dessinées à partir de 1961. Le dessin est le plus souvent cerné d’un trait épais sur un fond de petits points serrés. Il utilise à la fois une trame et des aplats de couleurs comme dans l’œuvre Hot-dog. »

Sur le site du Centre Pompidou, un dossier pédagogique intitulé « un mouvement, une période » est consacré au pop art. Une définition du pop art y est présentée mais également des biographies de chaque artistes importants du mouvement, leurs dates marquantes ou encore des citations. Par exemple l’artiste Oldenburg.
Extrait : « Ses sculptures molles sont présentées pour la première fois au public à la Green Gallery de New York en 1962. Il s’agit d’œuvres qui bouleversent l’échelle et la matière d’objets quotidiens, objets de l’industrie agro-alimentaire – glaces, frites ou hamburgers – ou accessoires qui meublent imperceptiblement la maison moderne – prises, téléphones ou lavabos. »


A voir

La chaîne Ina Culture consacre une vidéo en 1990 sur l’artiste emblématique du mouvement Pop art, Andy Warhol à travers l’exposition du Centre Pompidou : « Exposition-rétrospective consacrée a Andy WARHOL au Centre POMPIDOU à Paris. »

Andy Warhol
Ina Culture
02.07.12

L’entreprise américaine Sotheby’s présente une vidéo en anglais de 2009 sur l’artiste Lichtenstein : « How Lichtenstein’s « Whaam! » Became a Monumental Symbol of Pop Art »
Présentation : « In this episode of The Most Famous Artworks in the World, discover Roy Lichtenstein’s serious comic-inspired canvas Whaam! The painting disrupted the art world in the mid-1960s, delivering an enigmatic salvo at both the conventions of artistic expression and the post-war representation of conflict. By reworking a comic book image of an American jet destroying an enemy plane, Lichtenstein blows up audience expectations. »

How Lichtenstein’s « Whaam! » Became a Monumental Symbol of Pop Art
Sotheby’s
09.10.19


Les grandes expositions du Pop art

« Les années pop » au Centre Pompidou

En 2001, le Centre Pompidou présentait l’exposition « Les années pop » dont le communiqué de presse est disponible en pdf sur le site du Centre.
Extrait : « Cette exposition pluridisciplinaire retrace la création, issue des mouvements ‘ Pop’ de 1956 à 1968, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, dans les arts plastiques, les films, l’architecture, le design et la musique. »


« Pop art Icons that matter » au Musée Maillol

En 2017, l’exposition « Pop art Icons that matter » était présentée au Musée Maillol.
Extrait : « Le Musée Maillol, à Paris, présente un panorama du pop art américain. Visitez l’exposition en direct et posez-nous vos questions. ».
La chaîne YouTube « Come to Paris » expose quelques unes des oeuvres de l’exposition à travers une courte vidéo « Musée Maillol Exposition Pop Art – Icons that matter, du 22 septembre 2017 au 21 janvier 2018 »

Musée Maillol Exposition Pop Art – Icons that matter
Come to Paris
30.10.17

Présentation : « L’ensemble des œuvres réunies au musée Maillol présente ainsi des techniques et propositions artistiques variées et révèle ainsi la diversité des approches rassemblées sous le terme générique et pratique de « Pop Art ». »


Sur un sujet proche…


EurêkoiBibliothèque publique d’information