Langues : Qu’est-ce que la littératie ?

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 23/02/2006. (Actualisée le 29/06/2021)

© Image par klimkin via Pixabay

« La littératie est un terme du monde de l’éducation qui désigne tous les apprentissages de base qui sont enseignés aux élèves, afin de leur donner les fondamentaux qui leur permettront d’évoluer dans la société. »
L’internaute
Alors qu’est-ce que la littératie et quelle est son utilité ?


Origine et définition de la littératie

Comprendre la notion de littératie

La définition de la littératie par le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ) en 2016.
Extrait :
« La capacité d’une personne, d’un milieu et d’une communauté à comprendre et à communiquer de l’information par le langage sur différents supports pour participer activement à la société dans différents contextes »

C’est quoi la littératie ? sur le site d’Alberta éducation.
Extrait :
« Alberta Education définit la littératie comme étant l’habileté, la confiance et la volonté d’interagir avec le langage pour acquérir, construire et communiquer un sens dans tous les aspects de la vie quotidienne. Le langage se décrit comme un système de communication construit en fonction de facteurs sociaux et culturels. »

Le chapitre 1 : Qu’est-ce que la littératie ?
Marguerite Perdriault dans l’Écriture créative, p. 11-20, éirès, 2014.
L’intégralité du chapitre est disponible uniquement pour les abonnés.
Extrait :
« Peu à peu, le mot littératie, d’origine anglo-saxonne, s’est répandu dans toute la francophonie. À l’inverse d’illettrisme, trop chargé de négativité et d’exclusion, il désigne la capacité (et non plus l’incapacité) à comprendre et utiliser l’écrit, c’est-à-dire les formes de codification du langage dans un espace bidimensionnel, comprenant non seulement les textes mais aussi les schémas, les cartes, les organigrammes, les pages Internet. »

À voir

Définition littératie

Définition littératie
POLE ETP
03/10/2017

Présentation :
« Trois définitions de la littératie : Aurore Margat du Laboratoire d’Education et Pratiques et Santé Paris 13, Nathalie Boivin de l’Université Moncton au Canada, Maryvette balcou-Debusche de l’Université de la Réunion. »


Jack Goody à l’origine de la notion de littératie

Ouvrages imprimés

Jack Goody, Pouvoirs et savoirs de l’écrit
Mathieu Quet, La Dispute, 2007.
Extrait :
« C’est le concept – ou l’hypothèse – de littératie, qui est au centre du travail de Goody : la littératie permet de décrire l’ensemble des pratiques et des représentations impliquées par la culture écrite, et elle recouvre aussi bien des objets matériels (supports d’inscription, lieux de stockage de l’écrit, etc.) que des objets immatériels (représentations de l’espace, du temps, organisation de la pensée). »

La raison graphique : la domestication de la pensée sauvage
Jack Goody, Minuit, 1986.
Résumé :
« Ecrire ce n’est pas seulement enregistrer la parole, c’est aussi se donner le moyen d’en découper et d’en abstraire les éléments, de classer les mots en listes et combiner les listes en tableaux. N’y aurait-il pas une manière proprement graphique de raisonner, de connaître ? »

Articles

Littératie et didactique de la culture écrite par Jean-Louis Chiss, Pratiques, Centre de recherche sur les médiations (CREM), 2014.
Résumé :
« Cet article met d’abord en évidence le contexte didactique – celui des années 1980 – dans lequel apparait la notion de littératie. Face au paradigme communicatif qui s’affirme dans l’enseignement/apprentissage de l’écrit, un paradigme cognitif-culturel apparait, influencé par le champ de recherches anglo-saxon connu sous le nom de « literacy » et spécifiquement par les travaux de Jack Goody. »

Voyage en « littératie » : Jack Goody explore dans toutes ses dimensions l’univers de l’écrit par Nicole Lapierre, Le Monde, 2007.
Extrait :
« Infatigablement, il approfondit, répond aux objections, précise les grandes lignes de ses analyses sur cet univers de l’écrit pris dans toutes ses dimensions, qu’il appelle « littératie » (literacy). »

La littératie, un chantier toujours ouvert. Entretien avec Jack Goody
Kathie Birat, Pratiques, n° 131-132, p. 69-75, 2006.
Extrait :
« Mes recherches sur la littératie se sont fondées à l’origine sur l’hypothèse selon laquelle les cultures écrites étaient sensiblement différentes des cultures orales. Je voudrais de ce point de vue apporter deux éléments de pondération, concernant respectivement mes premières conceptions des systèmes d’écriture et la place de l’alphabet dans ces mêmes systèmes.  »


Fonctions et usages de la littératie

La pratique d’enseignement de la lecture-écriture

De la recherche en lecture-écriture à la pratique
Catherine Turcotte et Sophie Briquet-Duhazé, Iste éditions, 2018.
Résumé :
« Différentes contributions mettant en lumière l’importance pour la recherche pédagogique de définir des outils directement applicables par les enseignants dans leur pratique quotidienne, notamment pour l’enseignement de la lecture et de l’écriture au primaire et au secondaire. »

La littéracie : conceptions théoriques et pratiques d’enseignement de la lecture-écriture
Catherine Brissaud, Marielle Rispail et Christine Barré-de Miniac, l’Harmattan, 2004.
Résumé :
« Propose un examen de la notion de littéracie qui permet de rendre compte de la complexité des apprentissages et de la diversité des pratiques de lecture et d’écriture, tant à l’école que dans la vie quotidienne et professionnelle. »

Sur la lecture : perspectives sociocognitives dans le champ de la lecture-écriture
Jacques Filjakow, ESF éditeur, 2000.
Résumé :
« Traversés par des discours multiples et contradictoires, les professionnels de la lecture expriment leur embarras croissant à y voir clair « sur la lecture ». Cet ouvrage vise donc à permettre au non chercheur de mettre un peu d’ordre dans le petit monde si agité de la littératie. »


La littératie dans le système éducatif

Centre de recherche sur les médiations (CREM)

Littératie scolaire : ambitions exigeantes, difficultés de mise en œuvre par Catherine Delarue-Breton et Élisabeth Bautier, Centre de recherche sur les médiations (CREM), Pratiques, 2020.
Résumé :
« Les évolutions curriculaires de l’école, en lien avec l’évolution de la société, ont conduit à promouvoir, aussi bien pour les élèves du premier que du second degré, le développement de compétences littératiées d’ordres et de niveaux différents, comme prélever des informations dans des textes divers, mais également interpréter ces textes, les mettre en relation afin de les utiliser comme ressources pour penser et élaborer des connaissances. »

Presses universitaires

L’Évaluation de la littératie
Marie Josée Berger, Presses de l’Université d’Ottawa, 2011.
Résumé :
« Cet ouvrage collectif porte sur les enjeux et les méthodes de l’évaluation de la lecture et de l’écriture en milieu scolaire. Il comprend douze chapitres centrés sur des aspects distincts de l’évaluation de la littératie. Les auteurs commencent par situer la littératie dans son contexte historique et social. Puis, ils discutent les formes et les fonctions actuelles de l’évaluation de la littératie ainsi que les caractéristiques d’un bon outil d’évaluation »

La littératie au préscolaire : Une fenêtre ouverte vers la scolarisation
Hélène Makdissi, Presses de l’Université du Québec, 2010.
Résumé :
« En mettant en relief le rôle de la conversation dans l’émergence de la littératie et le développement précoce du langage, en soulignant l’importance des discussions et l’exploitation de la littérature jeunesse et en s’intéressant à l’aspect culturel et à l’entrée formelle dans l’écrit d’un système d’écriture alphabétique comme celui de la langue française, les auteurs montrent comment le dialogue, centré sur les réflexions et les propos de l’enfant dans divers contextes, permet de construire le sens littéraire par un raisonnement et une langue qui se complexifient progressivement. »

Littératie et inclusion : Outils et pratiques pédagogiques
Manon Hébert, Presses de l’Université du Québec, 2010.
Résumé :
« Dans cet ouvrage collectif, les auteurs proposent des pratiques et des outils pédagogiques concrets favorisant le développement des compétences en littératie chez les élèves du préscolaire au secondaire dans une perspective d’inclusion. »

Langage et littératie chez l’enfant en service de garde éducatif
Anne Charron, Presses de l’Université du Québec, 2009.
Résumé :
« Des pratiques éducatives régulières et stimulantes sont donc des voies privilégiées pour favoriser le déve­lop­pement du langage et de la littératie chez l’enfant de 0 à 5 ans. Plusieurs chercheurs issus de l’éducation, de la psychologie et de l’orthophonie conjuguent leurs expertises et proposent de nombreux moyens d’aider les enfants à se développer sur le plan du langage et de la littératie, dans un contexte ludique en cohérence avec le programme éducatif actuel. »

Les Doigts qui rêvent

Le développement de la conscience de l’écrit chez l’enfant aveugle âgé de 0 à 5 ans : recension des écrits Suivi des Actes des premières Assises européennes du livre tactile illustré
Yves Jalbert et Pierre-Olivier Champagne, Les Doigts qui rêvent, 2008.
Résumé :
« Etat des travaux (essentiellement nord-américains) sur le développement de la conscience de l’écrit chez l’enfant aveugle : considérations théoriques, méthodologiques, expérimentales, aspects de l’intervention favorisant ce développement, activités favorisant l’émergence de la littéracie, etc. Suivi d’un bilan par pays de l’édition de livres tactiles en Europe. »


Pour aller plus loin

Littératie numérique et didactique des langues et des cultures, Lidil, UGA éditions, Université Grenoble Alpes, 2021.
Résumé :
« Parmi les différentes déclinaisons de la littératie, les recherches sur la littératie numérique ont contribué à faire évoluer les conceptions de la lecture, de l’écriture et, plus largement, de la communication. Ces travaux enrichissent l’appareil conceptuel des didacticiens des langues et commencent à trouver des retombées concrètes dans le domaine de l’enseignement-apprentissage. L’objet de ce numéro est de proposer des éclairages sur le lien entre littératie numérique et didactique des langues»


Sur un sujet proche


EurêkoiBibliothèque publique d’information