Littérature : Quels albums jeunesse autour de la peur chez l’enfant ?

Bibliothèque de Marseille l’Alcazar – notre réponse du 27/12/2016. (Actualisée le 17/06/2021.)

Croquemitaine par Baric, Domaine public, via Gallica

« Quand ils lisent un livre qui fait peur, les enfants savent bien qu’il n’y a rien de réel mais la lecture leur permet d’apprivoiser les émotions ou comportements qu’ils pourraient avoir face à des situations similaires. »

Pourquoi les enfants ont besoin d’histoires qui font peur par Rachel Burge, Huffingtonpost, 2018.
Alors pourquoi les enfants aiment-ils les histoires qui font peur ? Quels ouvrages choisir autour du sentiment de peur chez l’enfant ?


La peur nourrit l’imaginaire de l’enfant

À lire

Pourquoi les enfants ont besoin d’histoires qui font peur par Rachel Burge, Huffingtonpost, 2018.
Extrait :
« D’après une étude récente, un quart des parents trouvent les contes de fées trop effrayants pour leurs enfants, et préfèrent les édulcorer. Le loup veut devenir ami avec les trois petits cochons, au lieu de les manger. Le Petit Chaperon Rouge et sa grand-mère ne se font pas dévorer, car le chasseur vient les sauver. »

Pourquoi raconter des histoires qui font peur aux enfants ? sur le site Apprendre à éduquer, 2016.
Une vidéo proposée par « des livres pour la jeunesse » met en avant l’importance du sentiment de peur chez l’enfant.
Une liste d’albums sur le sujet est également disponible.
Extrait :
« A l’occasion d’une rencontre avec les éditeurs de littérature de jeunesse, Francisca Lefort, spécialiste des albums jeunesse et formatrice, analyse les enjeux de la peur en littérature jeunesse et dresse un panorama des albums à faire découvrir aux enfants. »

Ungerer, Cyrulnik, Meirieu et les peurs enfantines aux Assises du roman par Marie Pujolas, France Info Culture, 2012.
Extrait :
« Il faut donc continuer à nourrir l’imaginaire de nos enfants. Mais il faut également les entourer d’amour et leur donner des repères. Il ne s’agit pas de leur faire peur avec des images non-appropriés ou des propos qu’ils ne peuvent pas comprendre. »


À voir

Les peurs qui font grandir

Les peurs qui font grandir 
La Maison des Maternelles et des Parents
14.12.2016

Présentation :
« Peur du loup, peur du noir, des monstres cachés sous le lit ou dans le placard… Tous les enfants ou presque éprouvent un jour ces craintes-là. Les affronter, ça leur permet tout simplement de grandir ! »


Albums jeunesse autour de la peur

La peur des cauchemars

Emilie a peur du noir
Domitille de Pressensé, Casterman, 2021.
Résumé :
« Emilie se réveille en pleine nuit et est effrayée par l’obscurité. Son papa et sa maman lui installent une petite lampe pour la rassurer. »

Et si la nuit avait peur de toi ?
Peter Vegas, Milan Jeunesse, 2021.
Résumé :
« Un album qui aborde la peur du noir. »

Maggie fantôme
Fanny Ducassé, Thierry Magnier, 2021.
Résumé :
« Elle, c’est Maggie. Elle file à toute allure sur ses patins à roulettes ! Mais plus ses jours font « pop » comme du maïs soufflé, plus ses nuits se révèlent noires et lugubres. D’autant que d’étranges présences fantomatiques s’invitent à son chevet. Pas question de se laisser impressionner ! Maggie va mener l’enquête et partir à la recherche du fantôme qui la hante… »

Je n’ai pas (trop) peur du noir
Anna Milbourne et Daniel Rieley, Usborne Publishing LTD, 2019.
Résumé :
« Lorsque le soleil se couche, le noir envahit chaque recoin. Il grossit et grandit, jusqu’à tout recouvrir. Le noir peut être effrayant, mais il peut aussi faire découvrir des choses étonnantes. Cela dépend comment tu le perçois. »

La famille Monstre a peur du noir
Falzar, Rageot, 2019.
Résumé :
« Julot Monstre dort ce soir chez ses copains Mia et Rémi et ses parents se font du souci. Julot pourrait craindre le noir ou les monstres de la nuit. Mais en s’inquiétant pour leur fils, ils font aussi peur aux enfants. Pour avoir la paix, les trois amis trouvent une solution : la famille Monstre dort à la maison. »

Tous les cauchemars ont peur des bisous
Caroline Lechevallier, Albussac, 2016.
Résumé :
« Charles-Edouard est un petit cauchemar qui vit avec ses parents dans une maison inquiétante et se rend chaque soir auprès d’un enfant qui s’endort pour se glisser dans son sommeil. Son père l’a mis en garde : il doit s’enfuir dès que la mère du petit vient lui faire un bisou pour le rassurer. Une nuit, Charles-Edouard décide pourtant de rester. »

Didoune
Andrée Prigent, Didier Jeunesse, 2016.
Résumé :
« A l’heure du coucher, Didoune met un à un ses doudous sous la couette avant que papa n’arrive »


La peur des autres

L’ogre qui avait peur des enfants
Marie-Hélène Delval, Bayard Jeunesse, 2021.
Résumé :
« Babette et Jojo se perdent en forêt et trouvent refuge dans un château habité par un ogre. Mais celui-ci a peur des enfants et ne mange que des tartines de confiture. »

Ma peur et moi
Francesca Sanna, Editions du Ricochet, 2020.
Résumé :
« Une petite fille a pour inséparable compagnie la peur, qui la suit de près. Un jour, elle emménage dans un nouveau pays et découvre sa nouvelle école mais la peur continue à prendre de plus en plus de place dans sa vie, au point de la paralyser en toutes circonstances. Jusqu’à ce qu’un garçon fasse le premier pas et lui avoue avoir, lui aussi, ses petites peurs, ce qui rassure la petite fille »

Le sourire du crocodile
Brigitte Endres et Marc Schulze, NordSud, 2009.
Résumé :
« Pierre est un petit garçon qui n’est pas très sûr de lui. Qui plus est, il se fait embêter par deux grands lorsqu’il se rend au terrain de jeux. Lorsque sa maman lui conseille de ne pas se laisser ennuyer, Pierre est furieux contre lui-même et se sent désemparé. »


La peur des monstres et des fantômes

Petit Éléphant et Ndjou-Ndjou Kalaba
Alain Serge Dzotap et Ana Zurita, Circonflexe, 2020.
Résumé :
« Le récit se construit ainsi pas à pas, fondé dans un premier temps sur la répétition : tous se liguent contre lui et se moquent en inventant des douleurs certaines (lui manger le derrière, les orteils, le nez) qui le terrorisent. Dans un second temps, Petit Éléphant imagine des palliatifs pour être « transparent » et ses amis le rassurent… Mais il ne veut pas les croire. Alors, devant sa peur et alors qu’elle a enfin du temps à lui consacrer, sa maman lui propose de confectionner un Kokolé, c’est-à-dire un masque pour terrifier la terreur. »

La petite trouille
Edouard Manceau et Alexis HK, Benjamins media, 2017.
Résumé :
« Alexis écrit une chanson à un petit garçon sur le thème de la frousse. Le CD contient l’histoire lue et le chant. Le récit en gros caractères est retranscrit en braille. Un code permet de télécharger la version en format MP3. »

Bouh ! : le livre qui fait le plus peur du monde
Antonin Louchard, Seuil, 2016.
Résumé :
« Un petit fantôme est bien décidé à faire peur à tout prix. En vain. A court d’idées et vexé comme un pou, il est sauvé par le gong. »

Dodo, l’enfant do
Timothy Knapman, Kaléidoscope, 2016.
Résumé :
« Une grande sœur entraîne son petit frère dans la forêt, au risque de rencontrer le Grand Méchant Loup. »

Même plus peur
Fleur Oury, Seuil Jeunesse, 2016.
Résumé :
« Pour trouver un moyen de ne plus effrayer les enfants, l’ours décide d’interroger tour à tour le loup, l’araignée, le crocodile, le serpent et le tigre. Au fil de ses rencontres, il découvre finalement que tous ces animaux ne font plus peur du tout. Un album illustré aux crayons de couleurs. »

Le petit fantôme qui avait peur
Alex Sanders et Patrice Léo, Casterman, 2009.
Résumé :
« Guillaume est un gentil fantôme qui aime bien hanter son grand château abandonné. Seulement il y a Hamlet le squelette et Arthur l’armure qui s’ingénient à l’effrayer. Heureusement, papa et maman sont là pour sauver le petit fantôme. Album ludique avec tirettes, rabats, etc. »

Les fantômes‚ ça existe… ou pas ?
Guido Van Genechten, Mijade, 2009.
Résumé :
« Ce soir, Joachim, le petit pingouin, ne trouve pas le sommeil. Un étrange bruit se fait entendre sous son lit. CRRR…. CRRR Oh ! Là ! Là ! C’est sûr il y a un monstre sous son lit ! « Papa ! crie Joachim. » C’est bien connu, ce sont les papas qui chassent les fantômes ! Ni une, ni deux, Papa se met à plat ventre pour vérifier sous le lit de Joachim : il n’y a pas le moindre fantôme ! »


La peur de l’irrationnel et de la mort

Les choses qui s’en vont
Béatrice Alemagna, Hélium, 2019.
Résumé :
« Un album sur le temps qui passe, les mouvements de l’existence et le fait de grandir, avec des pages de calque qui transforment les illustrations. »

Marcel et le nuage
Anthony Browne, Kaléidoscope, 2016.
Résumé :
« Un nuage inquiétant suit Marcel partout où il va. Après quelques vaines tentatives pour y échapper, Marcel comprend qu‘il doit affronter sa peur pour qu’elle disparaisse. »

À l’eau Mariétou !
Marie-Félicité Ebokea et Clémentine Sourdais, le Sorbier, 2010.
Résumé :
« Mariétou Kissaitou se rend en classe de mer pour apprendre à nager. Elle convainc son père de lui acheter un maillot de bain de championne olympique dans la boutique de Mama Bikini, mais demeure figée face à la mer immense. »


Pour aller plus loin

Le Centre national de la littérature pour la jeunesse (CNLJ) de la Bibliothèque Nationale de France (BnF) propose des sélections coups de cœur sur son site internet.

Sur le catalogue de la Bibliothèque de Marseille, il est possible de consulter une large liste de romans jeunesse au sujet de la peur en filtrant dans la catégorie sujet avec le terme « peur chez l’enfant » donnant 58 résultats.

La recherche depuis le site Ricochet avec la thématique « peur » et « peur du noir/cauchemar » mentionne 29 titres

Le Centre départemental de documentation pédagogique de la Haute-Marne propose sur son site internet une bibliographie sur la peur dans la littérature jeunesse de 2012.


EurêkoiBibliothèque publique d’information