couverture du catalogue Braque avec PicassoNotre réponse du 16/08/2016

Braque et Picasso ont eu une carrière artistique extrêmement riche et variée, chacun de leur côté et leurs idées ont fusionné au moment de la création du cubisme, plus précisément entre 1908 et 1914.

Pour résumer le style de Braque, on peut évoquer :
– à partir de 1906, l’influence du fauvisme qui se caractérise par des surfaces de couleurs aux teintes éclatantes, une simplification des formes et une ébauche de l’abstraction.
-à partir de 1908, un éclatement des volumes et une légère interruption des lignes: il s’agit d’un début de rupture avec la vision classique des choses peintes.
-de 1908 à 1914, apparition du cubisme c’est-à-dire d’une recherche particulière sur la géométrie et les formes représentées: tous les objets se trouvent divisés et réduits en des formes géométriques simples, souvent des carrés, avec de multiples facettes.
-de 1918 à 1939, Braque utilise un fond noir pour suggérer la profondeur, emploie de larges aplats de couleurs, et réalise une partition des objets et plans qui les éloigne de tout réalisme: les objets semblent être des accessoires de la composition.
-de 1934 à 1945, Braque réalise de nombreuses peintures d’intérieurs avec importance de la couleur noire pour signifier la sévérité et le dépouillement.
-à partir de 1949, on notera l’apparition de la thématique de l’oiseau à travers la série consacrée aux Ateliers. Cette thématique sera largement développée à partir de 1952, lorsque Braque peindra Les oiseaux au plafond de la salle Henry II du musée du Louvre.

Pour résumer le style de Picasso, il faut retenir :
-de 1901 à 1904 Picasso réalise des peintures où la couleur bleue est prédominante: il s’agit de la « période bleue » avec des thèmes mélancoliques, des représentations liées à la mort, à la vieillesse et à la pauvreté. L’impression de tristesse qui se dégage des oeuvres de cette période est liée au suicide de l’ami de Picasso, Casagemas.
-de 1904 à 1906, on assiste au développement de la « période rose » qui mêle joie et inquiétude existentielle avec des références au zoo, au cirque, au personnage d’Arlequin.
-1902-1909: l’art africain, et surtout l’art du Congo influence les créations de Picasso
-1908-1914, Picasso participe au mouvement cubiste.
-en 1916, Picasso prendra part aux ballets russes de Diaghilev en tant que décorateur
-à partir de 1925, Picasso peint des toiles surréalistes: il s’agit souvent de tableaux violents, représentant des créatures difformes (apparition du personnage du minotaure), des scènes de viol ou de lutte.
-1937: Picasso réalisera Guernica qui synthétise ses travaux sur l’art nègre, le cubisme et le surréalisme.

Ayant brossé à grands traits les caractéristiques picturales propres à chaque artiste, je vais maintenant m’intéresser à leur aventure commune : le cubisme.
Braque semble avoir montré la voie à Picasso qui a ensuite pu innover.
Ainsi, en 1910, Braque est le premier à abandonner la représentation du paysage pour s’orienter vers la représentation des figures et des natures mortes.
En 1911, Braque invente un nouveau vocabulaire en reproduisant des lettres et des chiffres sur toile et sera imité par Picasso. Braque introduira aussi du sable ou du carton dans ses compositions
De plus, Picasso et Braque vont s’influencer mutuellement : par exemple, Picasso invente le collage, ce qui donnera à Braque l’idée de créer des papiers collés en 1912, invention que Picasso reprendra ensuite.
Enfin, on peut dire que Braque, qui est un ancien peintre en bâtiment, maîtrise parfaitement la couleur et s’intéresse aux inventions picturales alors que Picasso est plus porté sur l’exactitude des traits et le dessin, mais leurs personnalités artistiques sont complémentaires et le cubisme donnera à chacun d’eux l’occasion de parachever un travail artistique.

Je vous communique le lien vers le Blog L’art pour tous qui analyse les liens entre Braque et Picasso durant la période cubiste et vous invite aussi à consulter le catalogue de l’exposition qui s’est tenue en 2013-2014 :
Braque avec Picasso, l’album de l’exposition; exposition. Paris, Exposition. Paris Galeries nationales du Grand Palais. 2013-2014
Daix, Pierre
RMN-Grand-Palais, 2013
Etude de ce moment clé de la naissance et du développement du cubisme que fut la collaboration artistique entre G. Braque et P. Picasso entre 1907 et 1913. L’historien analyse les échanges stylistiques et les débats fructueux qui nourrirent cette révolution esthétique. Album publié à l’occasion de la rétrospective G. Braque organisée aux Galeries nationales du Grand Palais en 2013-2014.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION