1

Quelle méthode et quels ouvrages me conseillez-vous pour maîtriser l’anglais en 1 mois maximum ?

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 25/10/2023.

Piles de livres de méthodes d'anglais
Par freepik

Maîtriser l’anglais en 1 mois maximum ? Certains sites web le promettent, mais l’apprentissage n’est pas maîtrise. Et là, sortis de la science-fiction (on rêve tous de l’apprentissage la nuit par électrodes), ça paraît pour le moins ambitieux sinon irréaliste. Comme l’indique l’organisme de formation en langue Wall Street English, « Soyons réalistes, vous n’allez pas devenir bilingue en 1 mois. Mais en 1 mois, si vous êtes consciencieux et motivé, vous pouvez faire de notables progrès et d’être plus à l’aise qu’au début du mois. »Ce site propose néanmoins, dans la suite de l’article, 1 action à réaliser par jour pour améliorer réellement son anglais.
Sur LinkedIn, Soline Laforcade, pour Education First, présente une table de durée d’apprentissage nécessaire pour obtenir les différents niveaux d’anglais. Or, si on fixe comme palier de “maîtrise” le niveau B2, cela représente en moyenne 200 h, soit près d’un tiers du nombre total d’heures d’un mois…
Alors, pour rester réaliste, voici une sélection de ressources (méthodes, ouvrages, voire sites web) pour apprendre rapidement et efficacement l’anglais.

Sommaire

Dans un cadre très utilitaire, pour une progression rapide
Des ouvrages de méthode pour tous pour maîtriser l’anglais au plus vite 
D’autres supports d’apprentissage de l’anglais, pour tester ce qui est le plus efficace pour chacun
Plus de ressources encore, accessibles dans certaines bibliothèques 

Dans un cadre très utilitaire, pour une progression rapide

  • Pour la vie professionnelle :

L‘anglais au téléphone tout de suite ! de Marie-Claude Roland, éd. Pocket, 2012.
Cette méthode s’adresse aux personnes qui, dans le cadre de leur vie professionnelle ou personnelle, doivent téléphoner en anglais : s’identifier, demander de l’information, réserver, se plaindre, etc.. 20 unités thématiques présentent des phrases clefs avec leur traduction. Des explications lexicales, grammaticales et phonétiques complètent l’ouvrage. Le CD qui accompagne le manuel est enregistré avec des accents britanniques et américains.

Tech Talk : Pre-Intermediate de Vicki Hollett, éd Oxford university press, 2005.
Cette méthode d’anglais technique est destinée à tous ceux qui travaillent dans le secteur technique international. Ce n’est pas une méthode destinée aux spécialistes mais aux professionnels, ingénieurs et scientifiques amenés à communiquer en anglais dans le cadre de l’entreprise avec des collègues étrangers. La méthode est orientée vers un anglais pratique et immédiatement utilisable.

Information technology Book 1, 2, 3 de Dooley Jenny, Express Publishing, 2011. Écoutable sur les postes informatiques à la Bpi. Pour apprendre rapidement et efficacement l’anglais scientifique et technique.

  • Ou pour la vie étudiante :

Par exemple, pour ceux qui veulent passer le GMAT (Graduate Management Admission Test= test d’aptitude à destination des étudiants souhaitant s’inscrire au sein des programmes Postgraduate, de type MBA ou Masters spécialisés).
Le guide stratégique du GMAT : un programme de préparation en 8 semaines de Martin Ferrari, éd. Ophrys, 2022.
Ce guide propose une méthode complète pour la partie Quant, Verbal, l’Integrated Reasoning et l’AWA ; une approche étape par étape, répartie sur 8 semaines, qui définit les bases mathématiques et linguistiques propres au GMAT ; des exemples pour illustrer chaque concept accompagnés d‘explications détaillées en français ; des astuces indispensables pour gagner du temps et identifier rapidement les bonnes réponses ; de nombreux conseils pour aborder l’examen sereinement. Cet ouvrage prend en compte les nouvelles modalités de la version online du GMAT.

Des ouvrages de méthode pour tous pour maîtriser l’anglais au plus vite 

Bien entendu, ces conseils pourraient être personnalisés selon le niveau initial, la motivation, le temps disponible et l’usage visé …Mais sans précision, voici quelques ouvrages de méthode construites sur le même principe : des leçons progressives mixant dialogues bilingues, prononciation, grammaire, exercices …,achetables en package complet avec CD audio (ou écoutables à la Bpi sur les postes informatiques, à l’espace Autoformation en particulier) :

Bientôt bilingue ! : mes stratégies et conseils pour apprendre l’anglais efficacement de Stéven Huitorel (prof d’anglais et Youtuber), First Editions,  2023.
Une méthode pour débuter et progresser en anglais, avec des clés afin d’utiliser sa mémoire, de maîtriser la grammaire et d’améliorer son accent ainsi que sa compréhension orale. ©Electre 2023 

Anglais débutant : 1 leçon par jour pendant 3 mois de P. Gallego et Judith Ward, éd. Le Livre de poche, 2017.
Ces leçons sont courtes et il est possible d’en travailler plusieurs par jours pour accélérer sa progression.

Ou, si on n’est plus tout à fait débutant, Anglais perfectionnement : prendre de l’assurance en 1 mois  de Claude Caillate et Judith Ward, éd. Librairie générale française, 2012. 

L’anglais tout de suite de Michel Marcheteau, éd. Pocket, 2018.
Présentation :
20 leçons présentant les structures essentielles de la langue, avec des indications de grammaire et de prononciation. Des exercices pour se tester, un lexique anglais-français, français-anglais. Sur le CD audio, seules les phrases de la partie A sont enregistrées, en anglais et en français.
Cet auteur a également consacré à la vente, à l’entretien ou à l’accueil, la réunion en anglais des ouvrages avec l’objectif d’un apprentissage très rapide (il y a toute une série de “tout de suite”.)

D’autres supports d’apprentissage de l’anglais, pour tester ce qui est le plus efficace pour chacun

Tout le monde n’apprend pas de la même manière, et certains supports conviennent mieux que d’autres à chacun. Or, si l’on souhaite accélérer son apprentissage de l’anglais, il peut être stratégique de trouver le support grâce auquel on est le plus efficace, et ce n’est pas forcément la méthode d’anglais imprimée.

Petit panorama d’autres ressources disponibles sur différents supports :

  • Des tutoriels YouTube 

Apprendre l’anglais avec les Tutos de Huito (226 vidéos) Sa chaîne YouTube compte aujourd’hui plus de 486 000 abonnés.
Stéven Huitorel est invité à une émission de France Inter : le prof d’anglais YouTubeur expert en tutos (écouter à partir de la 15e min)

  • Plus d’audio encore pour la prononciation et pour tous les auditifs (qui mémorisent en écoutant) :

– La radio en anglais :
Site web radio.fr : 19 058 radios en anglais à écouter en ligne.

Site web de la BBC : BBC Learning English : programmes réguliers dédiés à l’apprentissage de l’anglais. Nombreuses rubriques : cours, dialogues, grammaire, vocabulaire, prononciation … 

– Des podcasts en anglais par centres d’intérêt : Football, Cuisine, Développement personnel, business avec Business English Pod.

  • Des cours en ligne à la carte : en autoformation, tutorés ou particuliers…

Apprendre l’anglais avec des sites Web proposés par le British Council propose des cours (à la fois des cours particuliers pour les adolescents de 13 à 17 ans et pour les adultes soit en autoformation, soit en cours interactifs ou tutorés).
Mais il propose aussi des sites web gratuits pour différentes tranches d’âges (dont celui du BC à destination d’apprenants adultes), des applications mobiles ou encore des vidéos. Une mine de contenus.

Elllo : English Listening Lesson Library Online :  Site créé par Todd Beuckens, professeur d’anglais basé au Japon, proposant quantité de vidéos et documents audio à l’intention d’étudiants en anglais langue étrangère. Il permet d’écouter des interviews de locuteurs du monde entier. Avec script, quiz de compréhension, vocabulaire.

 Voice of America : contenus en anglais américain, script des reportages, 3 niveaux de difficulté.  

  • Un peu de littérature pour enrichir son vocabulaire ?

Loyal Books : ouvrages tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement.

  • Des serious games : Simulang serious game qui permet de s’entraîner à vivre des situations professionnelles en anglais à distance, et donne accès à 6 modules d’entraînement abordant des situations de la vie quotidienne professionnelle : réunions, conversations téléphoniques…

Plus de ressources encore, accessibles dans certaines bibliothèques 

2 ressources en ligne d’apprentissage basées sur des articles de presse d’actualité (sur abonnement dans certaines bibliothèques de lecture publique comme la Bibliothèque publique d’information à Paris) :

  • Mycow : apprendre l’anglais au quotidien : Ce site pédagogique propose des articles de journaux en anglais partiellement traduits avec version audio, des exercices variés sur un contenu lié à l’actualité et la vie courante. Il comporte plusieurs parties : le journal, pour s’informer et améliorer sa compréhension en lisant et en écoutant de l’anglais (plus de 7000 articles disponibles écrits par des journalistes professionnels de langue anglaise), des mots croisés, des dictées, le cahier d’exercices pour s’entraîner (il est actualisé chaque semaine et comporte des accents différents) et des ressources complémentaires (dictionnaire, traducteur, cours et exercices de grammaire regroupés par niveau, aide à la prononciation sur des textes personnels). Site très riche qui évolue en permanence. 

  • Vocable numérique : Version en ligne du journal Vocable. Articles de fond sur l’actualité internationale récente, lus par des locuteurs natifs anglophones. Des interviews à écouter via l’onglet Conversation audio.   

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information