Musique : Qui a inventé les clés en musique ? Comment l’écriture de la musique s’est-elle harmonisée ?

Bibliothèque francophone multimédia de Limoges – notre réponse du 16/10/2020.

partition musicale posée sur un piano
Photo by Lorenzo Spoleti on Unsplash

Un peu d’histoire…

Dans le domaine de la pratique musicale, il faut savoir que la transmission de la musique s’est longtemps faite oralement. Ce n’est qu’au IXème siècle que les premières notations musicales apparaissent.

L’origine de l’invention des clés, et plus généralement du système de notation musicale sur ligne, est attribuée au moine bénédictin italien Guy/Guido d’Arezzo (vers 1025).
Cette invention est probablement antérieure à Guido D’Arezzo et il semble que tout ce système se soit développé et affiné au fil des siècles.

Mais d’où vient le nom des notes ?, par Nathalie Moller, Francemusique.fr, le 20 octobre 2016.


Ouvrages :

En interrogeant le Sudoc, (Système universitaire de documentation), le catalogue collectif des bibliothèques universitaires, plusieurs ouvrages traitent de l’histoire de la notation musicale :
Histoire du langage musical occidental
Annie Coeurdevey, Presses universitaires de France, 1998.

Musicologie générale et sémiologie 
Jean-Jacques Nattiez, éd. C. Bourgois, 1987.

Sillages musicologiques : hommage à Yves Gérard
Textes réunis et publiés par Philippe Blay et Raphaëlle Legrand. Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, 1997.

La tonalité harmonique : étude des origines
Carl Dahlhaus, éd. Mardaga, 1993.


Quelques ressources en ligne :

Histoire de la notation musicale, Wikipédia, l’encyclopédie collaborative.

Et plus généralement : Portail : musique


À visionner :

Histoire des notes de musique
07 avril 2018


Pour aller plus loin :

Les ouvrages édités par le CNSM (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).
Les éditions du conservatoire

Encyclopédie de la musique et dictionnaire du conservatoire. Deuxième partie, Technique, esthétique, pédagogie.
Albert Lavignac et Lionel de La Laurencie, 1927.
Disponible gratuitement sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France.


Eurêkoi – Bibliothèque francophone multimédia de Limoges
http://bfm.limoges.fr/