méduse orangée sur fond bleu outremer

By Abdallahh (CC BY 2.0), via Flickr

Notre réponse du 11/01/2017

Pour simplifier le résultat de mes recherches, je dirais que la méduse n’a pas vraiment d’oreille, tout au plus possède-t-elle des organes sensoriels, plutôt orientés vers la sensibilité visuelle ou l’équilibre.

Sources consultées

En commençant par les plus anciennes, vous constaterez une évolution dans les réponses :
 

  • Revue et Magasin de Zoologie pur et Appliquée. Recueil Mensuel 2e Série – T.V …
    Par M.F.-E. Guerin-Meneville de 1833
    « L’auteur a reconnu que les organes marginaux des méduses sont composés d’un appareil auditif et d’un organe de vision » page 470 (accéder à la page)
     
  • Un court extrait d’un article de la Revue des deux mondes (1896) 
    « Malgré l’existence d’un appareil auditif, les mollusques paraissent insensibles au son… » (lire l’extrait dans le contexte)
     
  • Éléments de psychologie physiologique. [Volume 1] / par W. Wundt, F. Alcan (Paris), 1886 (Notice Bnf)
    ​« Ils (les organes auditifs) siègent au bord de l’ombrelle des méduses, au pied de beaucoup de mollusques, à la tête d’autres mollusques » (page 321)
     
  • Article Méduse de l’encyclopédie Wikipedia 
    « Le système gastro-vasculaire situé dans l’épaisseur de la mésoglée est le seul véritable organe de la méduse »
     
  • Yves Turquier, Odette Tuzet, « MÉDUSES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 2 janvier 2017. Lire ledébut de l’article

Les méduses possèdent des organes sensoriels, ocelles et statocystes ; ces derniers sont contenus dans de petits tentacules courts et renflés à leur extrémité que l’on nomme statorhabdes. Les ocelles perçoivent la lumière ; colorés en brun ou en rouge, ils sont généralement enchâssés dans les bulbes tentaculaires. Les statocystes qui sont les organes de l’orientation et de l’équilibre se présentent sous forme de sacs contenant une ou plusieurs concrétions calcaires (statolithes). Celles-ci, en suivant les mouvements de la méduse, heurtent des cellules sensorielles situées au voisinage et transmettent ainsi ces excitations aux cellules nerveuses qui forment souvent un anneau longeant le bord ombrellaire.

Le système nerveux
Le système nerveux des Cnidaires est primitif, il n’est pas encore bien organisé. Il n’y a pas de concentration de neurones pouvant faire penser à un « cerveau « . Les méduses les mieux coordonnées possèdent un anneau nerveux qui fait le tour de l’ombrelle et est en relation avec des ganglions associés aux organes des sens…

Les organes des sens
réduits à quelques cellules isolées chez les polypes ne sont bien développés que chez les formes libres, c’est à dire chez les méduses…

Les photorécepteurs
Chez les méduses, ils se présentent sous la forme de petites taches brunes rouges ou noires sur le bord ombrellaire, ils sont composés de cellules sensorielles et de cellules pigmentées…

Les statocystes
Certaines méduses comme Aurelia, possèdent des organes sensoriels plus élaborés : les rhopalies qui combinent des éléments photosensibles (les ocelles), d’équilibration (les statocystes) et olfactifs.

Pour en savoir plus

Méduses, Exposition virtuelle du Muséum d’histoire naturelle du Havre
Cette exposition immersive mêle aquarium, dessins, photographie, peinture, vidéo, mise en lumière et en son.

Voici l’adresse de la rubrique contact pour poser votre question à la bibliothèque du Museum d’histoire naturelle

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 82 fois dont 1 fois aujourd'hui