Je recherche des ouvrages qui pourraient m’aider à approfondir l’article d’Angela McRobbie « Empirisme et déconstructivisme, nouvelles questions pour le féminisme et les cultural studies ». L’auteur entend réaffirmer la place du féminisme dans le champ des cultural studies en les liant au thème du postcolonialisme. J’avance avec les ouvrages de Butler et Spivak, mais je souhaite aller plus loin, pouvez-vous me proposer des ressources ? Bien à vous

Réponse apportée le 11/19/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Voici une sélection de notices réalisée à partir du catalogue de la Bpi, à l’adresse :
http//www.bpi.fr ; onglet « Recherche documentaire ».

* Titre : Postcolonial studies : modes d’emploi
Auteur : Collectif Write Back
Editeur : Presses universitaires de Lyon, Lyon: 2013
Résumé : Les études postcoloniales sont envisagées ici à partir de leurs sources (French theory, subaltern studies de Delhi, cultural studies, écrits anticoloniaux de Frantz Fanon, Chinua Achebe, Aimé Césaire, Albert Memmi) et de leurs liens avec d’autres champs de recherche (queer studies, Black studies).
Le nom du collectif fait référence à un ouvrage fondateur : The Empire writes back (1989).
Sujets : Littérature postcoloniale — Histoire et critique ; Postcolonialisme — Histoire et critique
Localisation – Cote : 81 POS
Niveau 3 – Langues et littératures

* Titre : En d’autres mondes, en d’autres mots : essais de politique culturelle
Auteur : Spivak, Gayatri Chakravorty [traduit de l’anglais (États-Unis) par Françoise Bouillot]
Editeur : Payot, Paris: 2009
Résumé Ces quatorze essais (relectures des textes de Coleridge, Dante, Woolf ou Wordsworth, étude sur le féminisme français et la déconstruction,…) sont autant de contributions majeures dans les domaines de la théorie littéraire, des cultural studies, du féminisme et du postcolonialisme, travaillant la question de la culture comme panacée aux maux de la globalisation.
Localisation – Cote : 300.1 SPI
Niveau 2 – Droit, économie, sc. sociales

* Titre : Selected Subaltern Studies
Auteur(s) : Guha, Ranajit ; Spivak, Gayatri Chakravorty
Editeur : Oxford University Press, Oxford: 1988
Résumé : Choix d’articles publiées dans Subaltern Studies entre 1982 et 1987.
(En anglais)
Localisation – Cote : 954 SEL
Niveau 3 – Histoire, géographie

* Titre : Les subalternes peuvent-elles parler ?
Auteur : Spivak, Gayatri Chakravorty [traduit de l’anglais par Jérôme Vidal]
Editeur : Éd. Amsterdam, Paris: 2009
Résumé : Dans le cadre d’un dialogue critique avec Michel Foucault, Gilles Deleuze et la tradition marxiste, G. C. Spivak articule le concept de subalterne (à ne pas confondre avec les notions de minoritaire ou d’opprimé) et s’interroge sur les femmes subalternes du tiers-monde, l’unification des subalternes au sein d’une communauté.
Localisation – Cote : 300.1 SPI
Niveau 2 – Droit, économie, sc. sociales

* Titre : Des frontières de l’interculturalité : étude pluridisciplinaire de la représentation culturelle : identité et altérité
Auteur : Ben-Messahel, Salhia
Editeur : Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve-d’Ascq (Nord): 2009
Résumé : Fruit de recherches dans des domaines variés (littérature, civilisation, sociologie, politique et économie), ces études, dont les auteurs se réclament des cultural studies et du postcolonialisme, portent sur des sujets aussi divers que la basquitude aux USA, l’américanisation du travail en Irlande, le stéréotype noir/blanc en Tasmanie aborigène ou la place de l’ethnicité en Afrique du Sud.
Sujets : Communication interculturelle ; Multiculturalisme
Localisation – Cote : 300.72 DES
Niveau 2 – Droit, économie, sc. sociales

* Titre : Théories du multiculturalisme : un parcours entre philosophie et sciences sociales
Auteur(s) : Fistetti, Francesco ; Caillé, Alain ; Chanial, Philippe
Editeur : La Découverte, Paris: 2009
Résumé : A travers une réflexion sur les cultural studies, subaltern studies, postcolonial studies et autres travaux mal connus en France, l’auteur offre, entre philosophie et sciences sociales, une synthèse sur cette aventure intellectuelle qui peut frayer, selon lui, la voie à une redéfinition originale des notions d’identité, de culture, de nation ou de citoyenneté.
Sujets : Multiculturalisme — Philosophie ; Identité collective
Localisation – Cote : 300.72 FIS
Niveau 2 – Droit, économie, sc. sociales

* Titre : Volume !, n° 8-1 (2011), Sex Sells, Blackness too ? Stylisation des rapports de domination dans les cultures populaires et postcoloniales
Auteur : Parent, Emmanuel
Editeur : M. Séteun, Saint-Amant-Tallende (Puy-de-Dôme): 2011
Résumé : Peut-on parler de musique noire ?
Depuis les années 1990, les cultures populaires noires jouissent d’une reconnaissance artistique et commerciale sans précédent.
Quelles places occupent les représentations de l’Autre, du corps, des femmes et de la « race » dans ces productions culturelles hautement médiatisées ? Plongeant sans détour dans le chaudron du hip-hop et du dancehall mainstream pour aborder des questions scientifiques d’actualité (études postcoloniales, études sur le genre…), ce numéro de Volume ! entend apporter sa pierre à la constitution en cours des cultural studies à la française.
(Textes en français et en anglais)
Sujets : Musique noire américaine — Histoire et critique ; Musique — Afrique –Histoire et critique
Localisation – Cote : 78(0) COP
Niveau 3 – Musiques et documents parlés

Outre ces ouvrages, nous possédons aussi quelques références d’articles qui pourraient vous intéresser, en consultation à la Bpi :

* Titre : Que reste-t-il des Subaltern Studies ?
dans Critique internationale, 24, 3, 2004, pp.67-79
Auteur : Pouchepadass, Jacques
Résumé : Le projet initial des Subaltern Studies dans les années 1980 était de réhabiliter le «domaine autonome» de la culture et de la politique du peuple, jusqu’alors oblitéré par le point de vue élitiste de l’historiographie de l’Inde moderne.
Le courant subalterniste s’est par la suite identifié à la théorie critique dite «postcoloniale», influencée par le postmodernisme et les Cultural Studies, qui se focalise avant tout sur la textualité du colonialisme, la défense de la «différence» culturelle indigène et la critique de l’historicisme et de l’épistémologie des sciences sociales occidentales.
En dépit des nombreux problèmes théoriques qu’il soulève, ce courant bénéficie d’une audience intellectuelle considérable dans le contexte de l’explosion contemporaine des identités culturelles.

* Titre : Gayatri Chakravorty Spivak
dans Travail, genre et sociétés, 28, 2, 2012, pp.224-228
Auteur : Dutoya, Virginie
Résumé : Compte-rendu critique des ouvrages de l’auteur : En d’autres mondes, en d’autres mots : Essais de politique culturelle [Payot, Paris: 2009] et Nationalisme et imagination [Payot-Rivages, Paris: 2011].

* Titre : Qui a peur des Post Colonial Studies en France ?
dans Multitudes, 19, 5, 2004, pp.201-206
Auteur : Allard, Laurence
Résumé : Deux ouvrages récemment parus à la croisée des gender, cultural et post colonial studies : Les féministes et le garçon arabe de Nacira Guénif Souilamas et d’Eric Macé, et L’Atlantique Noir : modernité et double conscience de Paul Gilroy, contribuent à renouveler la réflexion et le débat public franco-français sur l’immigration en pensant ensemble les identités de genre, de classe et de race dans le jeu de la conflictualité sociale contemporaine.

* Titre : Femmes et medias
dans Réseaux, 120, 4, 2003, pp.23-51
Auteur : Mattelart, Michèle
Résumé : En adoptant le ton de l’engagement personnel, l’auteure met en scène les différentes phases qui ont marqué l’évolution des recherches critiques sur « Femmes et médias ».
Elle souligne, d’entrée de jeu, les carences qui caractérisent la France en ce domaine. Construire la légitimité de ce champ s’est avéré difficile dans tous les contextes.
Cependant la formation de certains courants, tel celui des Cultural Studies, a considérablement favorisé son éclosion en Grande-Bretagne et son extension dans le monde. Le souci est ici de se situer aux points de rencontre des histoires de deux débats: celui qui se livre, à partir des années 1960-1970, à l’intérieur des théories et des pratiques féministes, et celui qui, dans les mêmes années, commence à mobiliser la théorie critique des médias. Ce champ de recherches où se manifestent aujourd’hui les ambiguïtés du post-modernisme et du post-féminisme est, en dépit de dérives notoires, riche d’un foisonnement de questions, sur l’avenir des disciplines notamment.

La Bpi dispose également des enregistrements sonores des conférences et débats qui se tiennent au sein de l’établissement. Concernant les Cultural studies, les archives sonores de la conférence tenue en mars 2009 pourraient vous intéresser :

* Cultural Studies
Animateur(s) : Evans Christophe et Lindgaard Jade
Intervenant(s) : Cervulle Maxime, Grognet Thierry, Macé Eric, Maigret Eric, McRobbie Angela, Morley David, Neveu Erik, Sellier Geneviève
Date : 20.03.2009
Durée : 03:52
Résumé : Né en Angleterre dans les années soixante, ce courant de recherches invite à questionner la notion de culture dans toutes ses dimensions.
Par leur attention aux cultures populaires, aux « subcultures » et à la réception des médias « de masse », par leur caractère transdisciplinaire, les Cultural Studies ont ouvert la voie à de multiples champs d’études : genre, génération, fans, queer, postcolonialisme… mettant en évidence les enjeux de pouvoir véhiculés par la culture.
Un dialogue entre chercheurs français et anglais permettra de saisir en quoi les Cultural Studies constituent des ressources précieuses pour appréhender les identités multiculturelles des sociétés contemporaines.

J’ai ensuite interrogé le Portail Cairn : Bibliothèque numérique d’ouvrages et de revues principalement dans les domaines des sciences humaines et sociales.
La partie « revues » comprend environ 240 titres. Une partie de la rubrique « Revues » est en accès libre sur le Web. Abonnement souscrit par la bibliothèque (Cairn)
Une recherche avec les termes : ‘cultural studies’ féminisme colonialisme donne 36 résultats répartis dans les domaines suivants :
Sociologie et société (19)
Sciences politiques (13)
Lettres et linguistique (8)
Philosophie (7)
Histoire (6)
Intérêt général (6)
Arts (2)
Economie, Gestion (2)
Info.-Com (1)
Géographie (1)

En voici quelques exemples :

– Féminismes décoloniaux, genre et développement/ Revue Tiers Monde 2012/1 (n°209)
– « Between the past and the west » : le dilemme du féminisme en Europe de l’est postcommuniste, de Ioana Cîrstocea/ Sociétés contemporaines 2008/3 (n° 71)
– Multiculturalisme, genre et participation politique au Maroc, de Moha Ennaji/ Diogène 2009/1 (n° 225)
– Féminisme(s) : penser la pluralité/ Cahiers du Genre 2005/2 (n° 39)

Pour un sujet universitaire de ce type, nous vous conseillons plutôt de faire appel à « Rue des facs » :
Rue des facs est un service de question-réponse qui réunit 27 établissements de l’enseignement supérieur d’Ile-de-France.
Il répond en priorité aux questions des étudiants, enseignants-chercheurs et personnels des universités, mais le service est ouvert à tous et gratuit. Réponse par mail sous 72 heures.
http//www.ruedesfacs.fr/>

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *