Connaît-on l’année de composition par Léo Morgan de l’hymne chérifien, musique de l’hymne national du Maroc ?

Bibliothèque de l’Institut du monde arabe – notre réponse du 20/04/2021.

partition de l'hymne national du Maroc
Partition de l’hymne national du Maroc © CC BY 3.0 via Wikimedia Commons

On trouve dans Wikipédia :  » à l’époque de Moulay Youssef », mais Léo Morgan, né en 1919, n’avait que 8 ans à la mort de Moulay Youssef en 1927.
Dès lors, en quelle année Léo Morgan a-t-il en réalité composé l’hymne chérifien ?


Léo Morgan, compositeur de la musique de la Garde royale dans les années 50 ?

Léo Morgan (1919-1984), officier français et chef d’orchestre de la Garde royale chérifienne sous le Protectorat français a composé la musique de ce qui constituera par la suite l’hymne national marocain. Ce n’est en effet qu’après l’indépendance du Maroc, en 1969, que le poèteAli Skalli Hussaini écrivit les paroles de l’hymne national.

Si la date de 1952 pour la composition de la musique semble probable – mais pour laquelle nous n’avons pu retrouver aucune source sûre – on ne peut pas affirmer que ce fut à la demande de Lyautey puisque celui-ci n’était plus résident général en 1952. Par ailleurs, Léo Morgan né en 1919 avait 6 ans en 1925…

Par contre cette date de 1952 correspond bien à la période du Protectorat français au Maroc (1912-1956) et à celle du règne de Mohammed V, qui régna entre 1927 et 1961.
Pour rappel Moulay Youssef, sultan du Maroc a régné entre 1912 et 1927. Sidi Mohammed ben Youssef,  3ème fils de Moulay Youssef, a été préféré par les autorités françaises pour prendre la place de son père, d’abord sous le nom de Sidi Mohammed ben Youssef, sultan du Maroc, entre 1927 et 1957 puis, après l’indépendance, sous le nom de Mohammed V, roi du Maroc entre 1957 et 1961.

Date de composition de la musique de l’hymne national marocain ?

Selon l’article Wikipédia consacré à l’hymne national marocai « La Moulay Youssef » serait la version instrumentale de l’actuel hymne national marocain et aurait été enregistrée dans les années1920 par l’orchestre de la Garde noire du sultan:
 La Moulay Hassane ; La Moulay Youssef / Garde Noire du Sultan, [Archives de la Parole], orch. Éditeur Pathé, 192 [coquille sur la date dans la notice].
Or dans les années 20, Léo Morgan avait à peine 10 ans. Cette version sonore dont la BnF conserve un exemplaire doit être distincte de celle qu’aurait composée Léo Morgan dans les années 50. Ceci mérite d’être confirmé par un spécialiste des archives sonores de la BnF.

En rapprochant les dates biographiques de Léo Morgan et certains éléments rapportés par plusieurs articles sur l’histoire de l’hymne national marocain on constate une certaine confusion sur la date de composition musicale de ce qui deviendra l’hymne national marocain. C’est par exemple le cas dans l’article signé par Jamal Boudouma, paru le 19 octobre 2013 dans Tel Quel sur l’histoire du drapeau national et de l’hymne marocains.
Si la date de 1952 devait être retenue pour la composition de l’hymne national par Léo Morgan celui-ci avait alors 33 ans. Par contre si cette musique a été composée dans les années 20 à la demande de Lyautey ce ne peut pas être Léo Morgan qui l’a composée. Une source fiable sur la date et les circonstances de la composition musicale de Léo Morgan reste donc à trouver pour valider notre réponse.


Pour poursuivre les recherches

Pour poursuivre l’enquête, nous vous conseillons de contacter :
Le département de l’Audiovisuel de la BnF et/ou Sindbad, le service de questions-réponses de la BnF 

– Vous pouvez également contacter le Centre des Archives du personnel militaire pour obtenir plus d’éléments sur la carrière de l’officier Léo Morgan. Le Centre des Archives du Personnel militaire est situé à Pau.
Ce centre d’archives rassemble « sur un lieu unique l’ensemble des archives administratives de l’armée de Terre, du service national et des services communs. Les documents conservés à Pau sont répartis entre les archives du recensement militaire, les archives des ressortissants des anciennes colonies et des anciens protectorats français ainsi que les dossiers du personnel militaire, en particulier ceux des officiers rayés des cadres depuis le 1er janvier 1971, les sous-officiers et hommes du rang engagés, le personnel féminin jusqu’en 1972 et les étrangers ayant servi dans l’armée française (hors Légion étrangère) »
Adresse :
Centre des archives du personnel militaire
Caserne Bernadotte
Place de Verdun
64023 Pau cedex
France
Tél : 05 59 40 46 92
Fax : 05 59 40 45 53

Pour information, la partition et les paroles en arabe ont été publiées en 2005 au Journal officiel marocain.


Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe