Existe-t-il un document cartographique sur lequel sont répertoriés tous les GR de France ? Merci d’avance pour votre réponse

Marque de balise rouge et blanche du GR 221

By Bocage normand, CC0 Public Domain, via Flickr

Notre réponse du 18/09/2017

Vous trouverez la carte recherchée sur le site des sentiers de grande randonnée ou GR :

Les sentiers de randonnées à travers la France. Hébergements, itinéraires, cartes, dénivelés, photos, téléchargements, informations pratiques.
(pour agrandir, cliquer sur la photographie) : http://www.gr-infos.com/

Voir La présentation des GR et un contenu sur les GR mythiques, des conseils aux randonneurs, etc :
https://www.ffrandonnee.fr/_47/les-gr-mythiques.aspx

La boutique officielle des guides GR : recherche possible par région, département ou numéro de GR, carte des topoguides (avec possibilité de zoom)
https://boutique.ffrandonnee.fr/topoguides

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 17 fois dont 1 fois aujourd'hui

Un de mes proches doit aller vivre au Japon, je souhaiterais savoir s’il existe des livres sur la vie quotidienne dans ce pays, les usages et les coutumes…

estampe japonaise représentant un village au bord de l'eau

CC0 Public Domain, via Pixabay

Notre réponse du 23/08/2017
Je vous propose une sélection de livres établie grâce au catalogue de la Bpi (Bibliothèque publique d’information) :

Vivre le Japon : le guide pratique de la vie au Japon
Porret, Jean-Paul
Hikari éditions, 2014
« Le guide pratique de la vie au Japon » Guide pratique pour découvrir le Japon par son quotidien, ses coutumes et ses habitudes. Il contient les informations nécessaires à ceux qui habitent ou souhaitent habiter dans le pays : louer un appartement, payer son téléphone, trouver un travail, un stage ou une université, aller à l’hôpital, etc.

Japon. Changer de vie, changer de pays
Fossati, Katarzyna ; André, Aurélien
Overseas éditions, 2015
Des conseils pour les Français souhaitant partir étudier ou travailler au Japon, et des informations sur le contexte culturel, la vie quotidienne, les modalités d’installation, les formalités administratives…

Coutumes du Japon
Michaud, David
Chêne, 2016
365 traits de civilisation, particularités qu’il faut connaître, habitudes et coutumes à découvrir sur la société japonaise, organisés par thèmes.

Dictionnaire de la civilisation japonaise
Berque, Augustin
F. Hazan, 1994
Plus de soixante auteurs, choisis parmi les meilleurs spécialistes français, occidentaux et japonais, présentent les traits essentiels de la civilisation japonaise, couvrant les arts, la littérature, la pensée, la société, la vie quotidienne, la technologie contemporaine… L’histoire est condensée sous forme de chronologie synthétique, la géographie sous celle de cartes.

Les Japonais
Nishimura-Poupée, Karyn
Tallandier, 2008
Cultivant les contrastes et s’énorgueillant de marier harmonieusement modernité et traditions ancestrales, le Japon semble pourtant illisible. Témoin passionnée, l’auteure scrute la vie quotidienne des Japonais et décrypte les ressorts historiques et socioculturels du fonctionnement de la société niponne

Dictionnaire insolite du Japon
Maroneze, Liza
Cosmopole, 2012
Pour découvrir la culture du Japon à travers des informations pratiques et décalées de la vie quotidienne classées par thèmes : la langue, les traditions, la vie moderne, la gastronomie, les loisirs et divertissements.

Japon : l’empire de l’harmonie
Atlan, Corinne
Nevicata, 2016
Un panorama de l’histoire, de la culture, des religions et des réalités socio-économiques du pays. Trois entretiens avec des connaisseurs du pays complètent l’ouvrage.

Les Japonais sont-ils différents ? 62 clefs pour comprendre le Japon ordinaire
Azra, Jean-Luc
Connaissances et savoirs, 2011
cette étude à la fois sociologique et anthropologique sur le Japon met en évidence les structures profondes de la société japonaise au quotidien, dans la famille, l’entreprise, l’école, la conversation ou encore les croyances. Cinq notions françaises ne fonctionnant pas au Japon sont développées.

Enfin, je vous conseille le site de la Maison de la culture du Japon à Paris et sa bibliothèque qui propose une adresse contact : bibliotheque@mcjp.fr
Rubrique des informations générales sur le Japon 

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 9 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je vais visiter Saint-Petersbourg fin septembre. J’aimerais lire des romans (policiers ou pas) qui se passent dans cette ville…

carte postale de la Place du Conseil de l'Empire 1890

Place du Conseil de l’Empire, 1890 [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 01/08/2017

Je vous propose la sélection suivante effectuée essentiellement à partir du site Babelio, réseau social de lecteurs qui permet de retrouver des sujets dans la fiction à partir des tags indiqués par les lecteurs. J’ai indiqué le lien vers la page afin que vous puissiez effectuer votre propre sélection à partir des billets de lecteurs.

Les polars

Requiem pour une révolution / Robert Littell
https://www.babelio.com/livres/Littell-Requiem-pour-une-revolution/582654

Transsiberian back to black / Andreï Doronine
https://www.bibliosurf.com/Transsiberian-back-to-black.html

Chambres froides Philip Kerr Éditeur : Le Masque (10/10/2012)
https://www.babelio.com/livres/Kerr-Chambres-froides/69380

A la marge, Dans le silence enterré / Tove Alsterdal
https://www.bibliosurf.com/Dans-le-silence-enterre.html

Les classiques

Crime et châtiment F. Dostoievski

Les nuits blanches F. Dostoievski
https://www.babelio.com/livres/Dostoievski-Les-Nuits-Blanches/397192

Le Nez: suivi de La Calèche, Le Manteau, Le Portrait, La Perspective de Nevski Gogol Éditeur : Numeriklivres, 2012
https://www.babelio.com/livres/Gogol-Le-Nez-suivi-de-La-Caleche-Le-Manteau-Le-Portrait/377512

La princesse Ligovskoï, Michaïl Lermontov, Gustave Aucouturier (Traducteur), Gallimard, 2009
https://www.babelio.com/livres/Lermontov-La-princesse-Ligovskoi/142804

Saint-Pétersbourg Théophile Gautier, Charles Stépanoff (Préfacier, etc.), Éditeur : Magellan et Cie, 2005
 https://www.babelio.com/livres/Gautier-Saint-Petersbourg/217827

Les romans contemporains

Les perles de la Moïka, Annie Degroote, Presses de la Cité (04/04/2013)
https://www.babelio.com/livres/Degroote-Les-perles-de-la-Moika/473574

Le roman de Saint-Pétersbourg : Les amours au bord de la Néva
Vladimir Fédorovski Éditeur : Le Livre de poche (05/11/2003)
https://www.babelio.com/livres/Fedorovski-Le-roman-de-Saint-Petersbourg–Les-amours-au-bord/105445

Fédorovski est par ailleurs l’auteur du Dictionnaire amoureux de Saint Pétersbourg

La douceur chardon de l’absinthe : Récit, Boris Vakhtine, Éditeur : Verdier, 2000
https://www.babelio.com/livres/Vakhtine-La-douceur-chardon-de-labsinthe–Recit/702867

Le maître de Petersbourg J. M. Coetzee, Sophie Mayoux (Traducteur) Seuil, 2004
https://www.babelio.com/livres/Coetzee-Le-maitre-de-Petersbourg/17463

En vous souhaitant un bon voyage,

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 23 fois dont 1 fois aujourd'hui

Par quelles stratégies de communication et de marketing développer la notoriété d’une marque touristique ?

Image de la terre avec un avion, un bateau et une voiture

CC0 Public Domain, via Pixabay

Ici le but est de bien définir les notions essentielles des stratégies de communication, puis de voir les nouveaux outils de communications qui permettent de développer la notoriété d’une marque touristique.

Notre réponse du 04/24/2015 – révisée le 26/06/2017

Voici une sélection de références pour vous aider à aborder votre sujet :
Catalogue collectif Sudoc : ce catalogue vous permet de localiser ces livres dans une bibliothèque universitaire proche de chez vous avec les mots sujets « marketing du tourisme ».

Marketing du tourisme
Isabelle Frochot et Patrick Legohérel, Dunod, 2014
Chap. 1. Le secteur du tourisme : acteurs, tendances, concepts
Chap. 2. Le processus de choix du touriste
Chap. 3. Les services touristiques : développements et spécificités des approches qualité
Chap. 4. L’expérience client
Chap. 5. Marketing relationnel, fidélisation et réseaux sociaux
Chap. 6. Stratégie marketing et segmentation dans l’industrie touristique
Chap. 7. La politique de tarification
Chap. 8. Revenue Management et distribution des prestations touristiques
Chap. 9. L’image touristique
Chap. 10. Stratégies de communication dans l’industrie touristique
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/184484448

Techniques touristiques
Frédéric Balot, Monica Bellet, Corinne Buraux, Foucher, 2014
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/181307049

Marketing touristique et hôtelier
Christophe Dechavanne, Le Génie des glaciers, 2014
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/182525597

Vous pouvez également interroger la base Delphes, uniquement à la Bpi, dont l’abonnement donne accès à des résumés d’articles économiques (produits, marchés, vie et gestion des entreprises, environnement économique…).

Bien connaître ses clientèles. Un enjeu stratégique majeur pour le tourisme à Paris Ile-de-France
Sandrine Chausson, Espaces tourisme et loisirs
mars – avril 2014 – n° 317 – pp 4-9
La stratégie régionale de développement du tourisme et des loisirs en Ile-de-France, définie pour la période 2011-2016, fait de la connaissance fine des clientèles régionales un enjeu majeur.

Commerce et tourisme : une synergie à conforter
La Gazette officielle du tourisme
29 janvier 2014 – n° 2238 – pp 4-6
Préconisations et retours d’expérience en termes de démarches visant à dynamiser l’impact du tourisme sur le commerce, en France.

Tourisme : un secteur fragmenté par la révolution digitale
Claire Morel, Relation client magazine
hiver 2013 – 2014 – n° 106 – pp 49-53
Bouleversement du secteur français du tourisme avec l’arrivée du digital.

L’Hexagone doit mieux étaler sa science
Pascale Filliatre, L’Echo touristique
22 – 28 novembre 2013 – n° 3088 – pp 18-19
Développement du tourisme scientifique, en France, depuis les années 2000, une thématique dans l’ère du temps réunissant des secteurs tels que la botanique, la zoologie, l’écologie, la géologie ou encore l’astronomie, à destination d’un large public, des plus jeunes aux adultes, même si l’offre reste encore à élargir.

Voyage. Le touriste, plus connecté que jamais
Mathilde Hulot, Stratégies
19 septembre 2013 – n° 1736 – pp 22-23
Forte progression des Français voyageant avec leurs tablettes ou smartphones, que ce soit dans l’Hexagone ou à l’étranger, poussant les acteurs du secteur du tourisme, et plus particulièrement les agences de voyage, à adapter leur stratégie en lançant par exemple leur application.

Le tourisme créatif, un potentiel peu exploité

Fabrice Bugnot, L’Echo touristique
14 décembre 2012 – 10 janvier 2013 – n° 3049 – p 16
Zoom sur les atouts du marché du tourisme créatif, encore très peu exploité en France et à l’étranger, mais de plus en plus recherché par les voyageurs souhaitant découvrir une destination en participant à des activités créatives : ateliers de cuisine, de peinture, d’artisanat…

Comment lancer une destination de niche ?
Jérôme Bourgine, L’Echo touristique
5 – 11 octobre 2012 – n° 3039 – pp 24-26
Décryptage, en octobre 2012, dans un contexte où près d’un tiers des destinations touristiques sur les 155 inscrites à l’OMT (organisation mondiale du tourisme) ne représentent que des niches sur le marché français, de la stratégie à adopter pour séduire les tours opérateurs (TO), faire connaître la destination, puis qu’elle soit choisie et préférée par les clients.

Réveiller la marque France
Léo Barnier, Air et cosmos
1er juin 2012 – n° 2315 – p 33
Zoom sur les préconisations faites par quelques intervenants lors du colloque l’Ifurta, tenue en mai 2012, sur le « Transport aérien et le tourisme », pour attirer de nouveaux touristes et développer le transport aérien, dans l’Hexagone, alors que la France (1er pays en termes d’accueil de touristes internationaux) voit son écart se réduire avec les autres pays.

Comment gérer ses promotions sur le web
Anne-Sophie Poggi, L’Echo touristique
16 – 22 mars 2012 – n° 3017 – p 39
Conseils, en mars 2012, à destination des professionnels du tourisme français pour gérer leurs promotions sur le web.

M-tourisme : enjeux et perspectives
La Gazette officielle du tourisme
4 janvier 2012 – n° 2143 – pp 4-6
Zoom, en janvier 2012, sur l’enjeu que représente l’usage des technologies mobiles pour les professionnels du tourisme en France, et sur les offres de service existantes et leurs perspectives de développement.

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information
http://www.bpi.fr

Cette question-réponse a été vue 320 fois dont 1 fois aujourd'hui

Histoire de l’orientalisme à travers les affiches arabes ou européennes entre 1945 et 2001

Affiche de l'exposition Franco-Marocaine de 1915 à Casablanca

Joseph de La Nézière [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 23/06/2017

Voici les titres disponibles à la bibliothèque de l’IMA sur l’affiche orientaliste :

– L’ Affiche orientaliste un siècle de publicité à travers la collection de la Fondation A. Slaoui / Abdelaziz Ghozzi
Casablanca : Malika , 1997
144 p. : tout en ill., couv. ill. ; 34 cm
Lien à la Notice Catalogue

– histoire

Rabat : Marsam , 1999
Non paginé : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 30 cm
Lien à la Notice catalogue

– L’ Algérie en affiches, 1900- 1960 / Béatrix Baconnier
Luynes (13080) : Baconnier , DL 2009
Description1 vol. (211 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 32 cm
Lien à la Notice catalogue

– Mémoires de nos quais / \[exposition organisée par le\] Musée d’ Histoire Naturelle, Marseille, novembre 82 – février 83 ; \[préf. de Gaston Deferre,…, Geneviève Picon et Claude Badet\]
(Marseille : impr. municipale) , 1982
53 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 30 cm
Notice catalogue

– L’ Exotisme oriental dans les collections de la Bibliothèque Forney \[exposition organisée à la\] Bibliothèque Forney Paris, du 14 janvier au 19 mars 1983
Publication\[Paris\] : Société des Amis de la Bibliothèque Forney , 1983
Description57 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. , 27 cm
Notice catalogue

Ressources en ligne :

– Bibliothèque Forney (Paris) : important fonds d’art graphique et de catalogues 
– Bibliothèque numérique Gallica,  exemple de résultats de recherche
– Site Africa on web : affiches orientalistes
– Site commercial L’Affiche française (collections anciennes) 
-[url=http://www.musee-as.ma/blog/2016/03/29/exposition-daffiches-orientalistes-voyages-et-decouvertes/]Fondation Abderrahman Slaoui[/url] (Casablanca) 

Voir aussi les archives des anciennes compagnies de navigation maritime françaises et européennes qui avaient des liaisons avec le monde arabe, comme par exemple Les Messageries maritimes …
Articles :

Pascal Blanchard, « Le Maroc dans l’affiche française (1906-1956) »Mélanges de la Casa de Velázquez [Online], 37-1 | 2007, Online since 16 November 2010, connection on 01 August 2017. URL : http://mcv.revues.org/3175

Nous espérons que ces quelques pistes seront utiles à votre recherche.

Cordialement,

Eurêko
i – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Cette question-réponse a été vue 8 fois dont 1 fois aujourd'hui

Quelles sont les retombées ou l’impact pour une destination touristique de l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Photographie de la Saline royale Arc-et-Senans

Saline royale Arc-et-Senans By Calips [CC BY-SA 1.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 03/20/2015 révisée le 29/05/2017 :

D’après les ressources consultées, il semble que l’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO ait un impact certain sur la fréquentation des sites touristiques. Si les effets sont positifs du point de vue économique, ils soulèvent néanmoins des réserves quant à la préservation des sites. 
Vous trouverez la confirmation de cet impact économique dans les références suivantes (des articles pour l’essentiel). Les bases de données citées sont consultables gratuitement à la Bpi.

Delphes

 A partir de la base de données Delphes, quelques exemples de sites touristiques inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco et qui ont bénéficié de retombées économiques.

« Le tourisme de masse à l’assaut des lieux de mémoire. En bermuda dans les tranchées »
Geneviève Clastres, Le Monde diplomatique, mars 2015, pp. 14-15
Tour d’horizon, en mars 2015, des interrogations relatives à la massification du tourisme mémoriel en France et dans le monde. L’enjeu : faire coïncider la hausse de la fréquentation avec la préservation des sites historiques et conserver la démarche morale du devoir de mémoire. Le classement des sites au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco est une piste privilégiée.
[lire l’article]

« L’abbaye de Fontevraud devient le premier resort culturel de France »
Isabelle Deligny, L’Industrie hôtelière, août-septembre 2014, pp. 20-21
Belle attractivité touristique de l’Abbaye de Fontevraud, située au cœur de l’Anjou et du Val de Loire, qui est l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2000, elle attire chaque année plus de 200 000 visiteurs (tourisme et affaires). L’hôtel et le restaurant gastronomique de l’abbaye ont été inaugurés en 2014.

« La Normandie, centre du monde »
Emmanuel Gavard, Stratégies, 4 juin 2014, pp. 14-15
Zoom sur l’opération de promotion du tourisme mise en place par la région Basse-Normandie en 2014 à l’occasion de la Commémoration du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. Un événement de grande importance pour une région qui enregistre 5 millions de touristes chaque année, et qui entend faire classer les plages du Débarquement au patrimoine mondial de l’Unesco.
[consulter l’article]

« L’exigence et l’innovation au cœur des enjeux du patrimoine inscrit sur la liste de l’Unesco »
Chloé Campo-de-Montauzon, Claudine Desvignes, Espaces tourisme et loisirs, mai 2014, pp. 40-45
La Convention du patrimoine mondial est née de l’idée qu’il existe un patrimoine universel, naturel ou culturel. Aujourd’hui, la question du suivi, de la conservation et de la gestion du « patrimoine mondial » est essentielle et, plus qu’un label, l’inscription sur la liste du patrimoine de l’Unesco est une démarche exigeante qui requiert la mobilisation de tous les acteurs locaux au sein de véritables dynamiques de territoire.

« Petit panorama des labels du patrimoine culturel »
Sylviane Van de Moortele, Claudine Desvignes, Espaces tourisme et loisirs, mai 2014, pp. 34-39
Le nombre de labels concernant le patrimoine culturel n’a cessé de croître au cours des trente dernières années. Du label « patrimoine mondial » de l’Unesco à celui de « Jardin remarquable » du ministère de la Culture, ces labels, s’ils reconnaissent une valeur culturelle à un bien, marquent surtout l’engagement de leurs gestionnaires en faveur de sa sauvegarde, de sa valorisation et de sa gestion. Bien souvent, ils visent aussi à favoriser le développement économique et touristique.

« Parfois l’Unesco n’a pas pu empêcher des atteintes graves au patrimoine »
Fabrice Bugnot, L’Echo touristique, 28 février 2014, p. 13
Entretien, en février 2014, avec César Moreno-Triano, responsable de programme au comité du patrimoine mondial de l’Unesco, qui revient sur la gestion des sites inscrits au patrimoine mondial. Le Comité a pour rôle de veiller sur l’état de conservation des sites recensés, en travaillant en étroite collaboration avec les Etats. 
[voir l’article]

« Saint-Emilion : une démarche d’entreprise »
La Gazette officielle du tourisme, 8 janvier 2014, pp. 2-3
Entretien, en janvier 2014, avec Bertrand Millot, directeur de l’office de tourisme de la Juridiction de Saint-Emilion (Gironde), qui présente les spécificités de la destination (paysages culturels et viticoles, premier vignoble inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco) et revient sur l’organisation de l’office. Il détaille la stratégie de l’office : proposer une offre variée de produits touristiques ; animer un réseau de partenaires efficace et structuré ; miser sur le plan de communication et de promotion.

« Sites Unesco : un plan de gestion fédérateur »
La Gazette officielle du tourisme, 19 juin 2013, pp. 4-6
Eclairage sur la nécessité d’un plan de gestion en vue d’une démarche concertée pour un paysage culturel évolutif vivant inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco, à travers les exemples du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais et du Val de Loire (respectivement inscrits en 2012 et 2000). Le plan de gestion d’un site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco constitue le référentiel commun à l’ensemble des acteurs pour une gestion partagée. 

Europresse

Une sélection de quelques articles parmi des centaines sur Europresse, base d’articles de presse française et étrangère en texte intégral multilingue. 6000 sources d’information surtout françaises mais aussi anglaises, italiennes, espagnoles, allemandes … de types divers : journaux (dont 167 français), revues, magazines, dépêches, blogs, biographies. Les archives les plus anciennes remontent à la fin des années 1980.

« Saint-Emilion vend les bijoux de la mariée »
Sylvain Cottin, Sud Ouest, 18 octobre 2011
Si Saint-Émilion engrange les touristes par millions, son coffre-fort municipal sonne à l’inverse désespérément creux. Epinglée l’an dernier par la Chambre régionale des comptes pour un endettement quatre fois supérieur à celui des autres communes de son calibre (2 744 euros par habitant), la prestigieuse – mais petite – cité médiévale voudrait bien aujourd’hui se refaire la cerise en soldant quelques-unes de ses trop vieilles pierres.

« L’effet Unesco ne s’est pas fait attendre à Salins-les-Bains « La fréquentation des Salines a doublé pour le mois de juillet » »
Le Progrès, 20 août 2009 
Tout le monde est unanime à Salins-les-Bains : « L’effet Unesco commence à se faire ressentir ». La ville du triangle d’or profite d’une petite révolution touristique…

« Protéger, c’est détruire »
Michel Guerrin, Le Monde, 7 septembre 2013, p. 18
Le tourisme de masse, voilà l’ennemi. Pour l’Unesco notamment. Cette organisation internationale est victime d’un effet boomerang. Elle distingue des sites d’une « valeur universelle exceptionnelle » dans le but de les protéger. Mais en leur délivrant un label, les équipements poussent, et les touristes affluent.

« Unesco : le bassin d’Arcachon, prochaine victime ? »
La Dépêche du Bassin, 22 mars 2012
Jean-Paul Loubes, architecte, anthropologue et écrivain, explique que c’est le « tout touristique » qui est en cause, corollaire immédiat du label.

« Le label Unesco, bon pour la conservation des trésors »
Nicolas Dufour, Le Temps, 16 juillet 2008
Trois sites historiques suisses vont célébrer leurs 25 ans au patrimoine mondial.

« L’effet Unesco booste le tourisme à Lyon »
Nolwenn Hervé, Le Progrès, 24 février 2008
Inscrite en 1998 au patrimoine de l’Unesco, Lyon a bénéficié de bonnes retombées touristiques. L’effet patrimoine n’a pas tardé à se faire sentir. Un an après l’inscription, la ville avait enregistré 25 % de visiteurs en plus. Le label Unesco a été un atout incontestable pour le tourisme et le rayonnement de Lyon à l’international, même si son impact direct est difficile à évaluer…

Sur le Web 

Quelques études sur ce sujet répertoriées par Scholar Google :

« Les impacts socio-économiques de l’inscription d’un site sur la liste du patrimoine mondial : trois études »
Rémi Prud’homme (Paris XII), 2008
[consulter le fichier pdf]

« La promotion des sites du Patrimoine mondial de l’UNESCO : Compatible avec le développement durable ? »
Pascale Marcotte, Laurent Bourdeau, Management & Avenir, avril 2010, pp. 270-288
[lire en ligne]

« Les hyper-lieux du patrimoine mondial »
David Berliner , Manon Istasse , Gradhiva, février 2013, pp. 124-145
[consulter en ligne]

« Le patrimoine mondial est-il un mirage économique ? Les enjeux contrastés du développement touristique »
Lionel Prigent, Téoros, février 2011
[voir en ligne]

L’inscription au patrimoine mondial de l’humanité
Françoise Benhamou, Revue Tiers Monde, février 2010, pp. 113-130
[disponible en ligne]

Et deux ouvrages sur le patrimoine mondial à la Bpi :

Tourisme et patrimoine mondial
Laurent Bourdeau, Maria Gravari-Barbas, Mike Robinson, Presses Université de Laval, 2012
A la Bpi, niveau 3, 913.41 BOU

Tourismes, patrimoines & mondialisations
Jean-Marie Furt, Franck Michel, L’Harmattan, 2011
A la Bpi, niveau 3, 913.41 FUR

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 779 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je souhaiterais des informations au sujet des demoiselles coiffées ou cheminées de fées.

photo de La demoiselle au grand chapeau (Théus)

La demoiselle au grand chapeau (Théus) By Fr.Latreille [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

(ouvrages géologiques, documents, etc…) notamment sur celles du Domaine de Serre-Ponçon. Merci.

Notre réponse du 04/05/2017

Approche touristique

 On peut consulter plusieurs sites qui traitent des demoiselles coiffées appelées aussi « cheminées de fées ».
Tout d’abord le site de l’Office de Tourisme Blanche Serre-Ponçon où on peut lire ceci :
« Dans les hauteurs du village perché de Théus se cache un site naturel pour le moins insolite : la Salle de Bal des Demoiselles Coiffées. Ce lieu mystérieux, composé d’une centaine de colonnes, constitue un incroyable ensemble de sculptures minérales !
Le relief de la commune de Théüs est essentiellement constitué de roches calcaires, de marnes noires et de débris d’érosion fluvio-glaciaire. Il y a 3 millions d’années, les glaciers ont poussé devant eux des masses de débris rocheux, « les moraines » qui donnent aux vallées leur profil en U. C’est dans ces moraines que naissent les Demoiselles coiffées appelées aussi ailleurs « cheminées de fées ».
Elles se forment à l’abri d’un bloc de rocher relativement plat qui les protège en partie de l’action érosive de la pluie. Il arrive un jour pourtant, où la colonne usée devient trop fine pour supporter son chapeau qui tombe. »
Je vous renvoie aussi à un site réalisé par des randonneurs passionnés de géologie Randomania.
Voici ce qu’ils écrivent sur les Demoiselles coiffées de Théus :

« Dans le sud de la France, dans le département des Hautes-Alpes, près du village de Théus, se trouve un site géologique spectaculaire appelé : « Les Demoiselles coiffées de Théus ». Ces demoiselles sont des formations géologiques dues à l’érosion de couches sédimentaires d’origine fluvio-glaciaire. On les appelle aussi « cheminées des fées ».
Demoiselles coiffées
Il existe de nombreux exemples de formation de cheminées des fées dans le monde mais toutes n’ont pas la même origine et n’ont pas été formées de la même manière. A Théus, les Demoiselles coiffées ont une origine fluvio-glaciaire contrairement à d’autres sites dans le monde qui ont une origine volcanique (comme les cheminées des fées de Cappadoce en Turquie).
Deux théories s’affrontent pour expliquer la formation des cheminées de fées dans un environnement fluvio-glaciaire. Selon la théorie classique, les cheminées sont le résultat de l’action de la pluie qui entraine les matériaux constituant l’ancienne moraine à l’exception de la partie située sous de gros rochers de pierre dure qui protègent les sédiments de la pluie et exercent sur eux une pression telle qu’ils les compactent de sorte que ces sédiments résistent mieux à l’action érosive de la pluie et du ruissellement. »

Vous en saurez plus sur les Demoiselles coiffées de Théus en consultant le site Randomania.

Je vous invite également à visiter cette page du Routard sur les Demoiselles coiffées | Embrunais et Serre-Ponçon.

Approche scientifique

Pour des explications plus scientifiques, vous pouvez consulter le fichier pdf suivant : 
Les géosites d’intérêt géomorphologique ou géomorphosites dans l’inventaire du géopatrimoine
Christian Giusti ( UFR de Géographie-Aménagement, Paris Sorbonne Université), voir également la bibliographie.

La « Salle de bal des demoiselles coiffées », Théus, Hautes Alpes
Pierre Thomas ENS Lyon – Laboratoire de Géologie de Lyon, Olivier Dequincey, 10/12/2012
Érosion différentielle, formation et évolution des cheminées de fées, festival de coiffures.
Une vingtaine de photographies commentées.

«Ladies with hats» = «Les Demoiselles coiffées»
Auteur(s) / Author(s) HECK P. ;
Revue / Journal Title Geographical magazine ISSN 0016-741X CODEN GGMAAY
1985, vol. 57, no9, pp. 481-484
Langue / Language Anglais
Editeur / Publisher Centurion, London, ROYAUME-UNI (1935) (Revue)
Mots-clés français / French Keywords
Hautes Alpes ; Italie ; Erosion fluviatile ; Milieu glaciaire ; Roche clastique meuble ; Cheminée de fée ; Lac Serre Ponçon ; Val Herens ; Alpes Françaises ; France ; Europe ; Roche sédimentaire ;
Localisation / Location

Une légende

Enfin un site qui raconte la légende des Demoiselles coiffées de Serre-Ponçon :

« Selon la légende :  » Les demoiselles de Théüs, réputées en ce temps-là pour leur beauté, se laissèrent aller à une dernière farandole, un soir de bal, avec leurs grands chapeaux plats sur la tête. Mais, alors que le douzième coup de minuit sonnait à l’église de Théüs et qu’elles dansaient dans le Vallon de Vallauria, un hurlement diabolique les figea à jamais. » »

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 52 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’aimerais travailler sur le cas des foires et carnavals en Colombie, les manifestations culturelles et traditionnelles en plein air

photo de la fête de Baranquilla

Baranquilla By el heraldo [Public domain], via Wikimedia Commons

je suis en train de tenter de me renseigner sur un potentiel sujet de mémoire à faire dans le cadre de mon master 2 l’année prochaine. Je suis en master ingénierie de projets culturels et interculturels et j’aimerais travailler sur le cas des foires et carnavals en Colombie, les manifestations culturelles et traditionnelles en plein air. Je voudrais savoir si vous avez des œuvres, des articles, des films, des documentaires à me proposer afin d’étayer mon idée et d’esquisser des problématiques ? Merci beaucoup.

Notre réponse du 19/04/2017

Voici une présentation assez courte des événements culturels pour l’année 2017 concernant la Colombie :

Colombie : 1 914 projets culturels soutenus par le ministère de la Culture en 2017 (+14,3 %)
Répartition des projets soutenus : « Une centaine de projets » pour la promotion de la lecture
690 projets portés par des festivals, des carnavals et « autres événements à durée limitée »
232 projets portés par des organismes culturels et artistiques (centres culturels, musées, théâtres, cinémas, centres chorégraphiques, centres de documentation, centres de production de contenus sonores, audiovisuels et numériques, archives nationales, cirques)
628 projets pour la formation artistique et culturelle
35 projets concernant l’entrepreneuriat culturel
47 initiatives de diffusion artistique à l’échelle nationale
182 projets dédiés à des « publics spécifiques » (personnes handicapées, populations défavorisées)
Source : une agence d’information culturelle

Sur le Web :
Liste des carnaval, fêtes, célébrations et événements colombiens :
https://www.voyage-colombie.com/blog/nouveautes-et-actualites/festivites.html

Voir aussi ce portail sur les foires pour la Colombie :
http://www.portalferias.com/ferias-colombia/p8/

List of festivals in Colombia sur wikipédia (en anglais)

L’Année France-Colombie 2017 : sur le site de l’Institut français

Quelques fêtes répertoriées qui ont fait l’objet d’articles de Wikipedia :

Carnaval de Barranquillahttps://fr.wikipedia.org/wiki/Carnaval_de_Barranquilla

Le Carnaval des Noirs et Blancshttps://fr.wikipedia.org/wiki/Carnaval_des_Noirs_et_Blancs

Le festival de Saint François d’Assise, Quibdóhttp://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/le-festival-de-saint-francois-dassise-quibdo-00640

Quelques ouvrages (thèses), nombreux sont en espagnols :

La fiesta en el mundo hispánico
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=573700%3B5%3B0

Musique et danse traditionnelles en Colombie : la tambora
Etude de la tambora, musique de tradition orale de la Colombie jouée dans la vallée du rio Magdalena, à l’occasion de fêtes religieuses, notamment la neuvaine de Noël. L’auteur, musicologue, nous révèle les multiples facettes de ce phénomène musical (rite, rythme, sons, paroles, mouvements et orchestre, polysémie…).
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=562482%3B5%3B0

Célébrer la diversité urbaine : groupes carnavalesques « afro » à Salvador de Bahia et à Carthagène des Indes (thèse)
Résumé : Cette thèse étudie le Carnaval de Salvador de Bahia (Brésil) et les festivités de l’Indépendance de Carthagène des Indes (Colombie) dans l’optique de saisir comment leurs différentes formes de manifestations provoquent des tensions politiques, économiques et culturelles au sein de ces deux villes d’Amérique latine. Cette thèse argue que les festivités impliquent des relations antagonistes entre une forme hégémonique de célébration — associée aux pratiques et aux discours des élites urbaines — et d’autres formes diverses, dissidentes, et souvent marginalisées de participation. Dans ce cas, le carnaval et les festivités de Salvador et de Carthagène ne sont pas seulement des espaces de rencontre culturelle à travers les symboles, la danse et la musique, mais aussi des espaces politiques dans lesquels les identités, et les relations de classes et « raciales » sont contestées et reconfigurées. De plus, ces célébrations créent une opportunité pour des groupes différents de déployer de vives critiques envers leur position économique et politique dans un contexte urbain plus grand, qui est renforcé par le tourisme industriel global et les interventions d’un Etat multiculturel.
Disponible autre bibliothèque notice : http://www.sudoc.fr/185079164

LA VIE CULTURELLE DANS LA BANLIEUE D’UNE PETITE VILLE (thèse)
Résumé(s) :
Pasto est une ville du sud-ouest de la Colombie avec quatre cents mille habitants et une économie faible fondée sur l’agriculture et le commerce frontalier avec l’équateur. La stabilité du climat et la diversité biologique ont constitué un environnement idéal pour l’homme depuis l’époque des migrations primitives. Dès l’arrivée des espagnols, des églises et des couvents ont été construits. Le savoir-faire et les matériaux mis en place pour édifier cet art religieux sont l’héritage direct de la technologie, l’esthétique et la richesse des cultures précolombiennes. Le pôle économique de la région s’est considérablement affaibli au xx siècle puisque la topographie et les vents ont ralenti le développement de l’industrie, des chemins de fer, des routes et de l’aviation. La postmodernité lui rend pourtant – presque au niveau de l’utopie l’importance de jadis. La thèse utilise ce paradoxe pour montrer, du point de vue culturel, que la marginalisation est un problème d’optique, puisque dans tous les processus culturels, autant le centre comme la périphérie, l’envahisseur comme l’envahi, s’enrichissent mutuellement. Les grands évènements de l’histoire ainsi que les progrès technologiques amènent des nouveaux humanismes. En eux se crée la possibilité de survivre a partir de la reconnaissance de l’autre en tant que porteur de d’autres savoirs. À travers la jouissance, l’homme manifeste sa capacité de récupération face à la douleur et aux tragédies, sa sociabilité et son sens de la création esthétique. Dans la fête, l’homme exalte les expressions artistiques qu’identifient la quotidienne dimension esthétique de chaque culture. Cette thèse propose de revenir sur le carnaval comme une constante de l’homme nouveau, tout en tenant compte que la ludique et l’irrationalité du carnaval défient la rationalité absurde de la civilisation contemporaine.
Disponible autre bibliothèque : http://www.sudoc.fr/059972076

Fiestas y carnavales en Colombia : la puesta en escena de las identidades / Edgar J. Gutiérrez S., Elisabeth Cunin, compiladores (Langue : espagnol)
Disponible autre bibliothèque : Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/11338209X

Films

Un film repéré sur le portail du film documentaire
Noël en Colombie
France | 2014 | 53 minutes
Un film de Lizette Lemoine, Aubin Hellot, fr
En Colombie, dans une des plus belles régions rurales du pays, la vie se transforme pendant la période de Noël. Ce parcours itinérant de village en village nous mène à la rencontre d’artisans et de paysans pour saisir l’âme rurale de la région de Boyacá, épicentre de la ferveur populaire colombienne.
http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/48309_1

ou encore un bonus après ce film : Colombie, La richesse du sourire (52 mn)
Loin des clichés et des mythes véhiculés par certains médias, la Colombie affiche l’un des taux de croissance les plus forts d’Amérique latine. Pierre Brouwers a sillonné un pays doté d’un variété de paysages insoupçonnée, des sommets andins à la forêt amazonienne en passant par les côtes pacifique et caraïbe. Dans les villes à l’occidentale ou dans les quartiers coloniaux, dans les villages de pêcheurs comme dans les campagnes, le film va à la rencontre d’une population désarmante d’optimisme, qui ne demande qu’à mieux faire connaître son pays. Une découverte permanente.
Bonus (27mn) : Le monde en fêtes : Parade de carnaval à Barranquilla, Soir de carnaval à Barranquilla
http://www.filmsdocumentaires.com/films/3894-colombie-la-richesse-du-sourire

Autrement sur le web, de nombreuses vidéos sur ce sujet en utilisant des termes espagnols (fiestas, carnavales, ferias, Colombia).
Voici un site colombien, axé sur les fêtes et foires, destiné aux touristes et vous pouvez visionner des vidéos :
http://www.colombia.com/turismo/ferias-y-fiestas/

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 27 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je pars une semaine à Naples et souhaiterais lire des romans récents se passant dans cette ville, de préférence policiers

Photographie de la baie de Naples

CC0 Public Domain, via Pixabay

mais sans exclusive. je connais déjà Gomorra, Une amie prodigieuse et les livres de Goliarda Sapienza. Merci de votre réponse.

Notre réponse du 14/04/2017

Voici une sélection de romans sur Naples, je vous ai indiqué les liens vers le réseau social de lecteurs Babelio afin que vous vous fassiez une idée plus précise.
D’un écrivain fasciné par cette ville, Dominique Fernandez, ce roman pas récent mais excellent Porporino ou les mystères de Naples mais vous pouvez également lire Naples
http://www.babelio.com/livres/Fernandez-Porporino-ou-les-mysteres-de-Naples/34519

L’autre spécialiste de Naples, Jean-Noël Schifano auteur entre autres du Dictionnaire amoureux de Naples
Chroniques napolitaines
http://www.babelio.com/livres/Schifano-Chroniques-napolitaines/83038

Le jour avant le bonheur d’Erri De Luca
http://www.babelio.com/livres/De-Luca-Le-jour-avant-le-bonheur/178737

ou Pas ici, pas maintenant
http://www.babelio.com/livres/De-Luca-Pas-ici-pas-maintenant/149855

Les polars de Maurizio Giovanni
La méthode du crocodile
http://www.babelio.com/livres/Giovanni-La-methode-du-crocodile/489444

Sur la mafia La mer détraquée de Maurizio Braucci
https://editions-metailie.com/livre/la-mer-detraquee/

Bruno Arpaia Avant la bataille
http://www.babelio.com/livres/Arpaia-Avant-la-bataille/679974

En vous souhaitant de belles lectures et un bon voyage…
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

 

Cette question-réponse a été vue 124 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche des livres complets et de qualité sur Amsterdam et également des romans (d’auteurs néerlandais ou non) se déroulant à Amsterdam

Un canal d'Amsterdam bordé de maisons typiques

[Public domain], via Wikimedia Commons

Je cherche des livres complets et de qualité sur Amsterdam : sur son histoire, son architecture, sa culture, son mode de vie ; qui donne une bonne représentation d’Amsterdam aujourd’hui, et son histoire. Et également des romans (d’auteurs néerlandais ou non) se déroulant à Amsterdam, et où la ville et la culture néerlandaise ont une part importante.

Notre réponse du 11/04/2017

Voici une sélection d’ouvrages centrée autour d’Amsterdam

Histoire

Amsterdam au temps de Spinoza : argent et liberté
Auteur(s) Méchoulan, Henry
EditeurP.U.F. Date 1990
http://www.babelio.com/livres/Mechoulan-Amsterdam-au-temps-de-Spinoza/227383
ou du même auteur
Amsterdam XVIIè siècle : Marchands et philosophes ou les bénéfices de la tolérance
Autrement, 1993

Mœurs
P. ZUMTHOR, La Vie quotidienne en Hollande au temps de Rembrandt, Paris, 1959, rééd. 1990. (seul livre en français signalé dans la bibliographie de l’Encyclopaedia universalis !)

Amsterdam National Geographic, 2016
Traduit de l’anglais ; Guide comprenant des données historiques et géographiques sur la capitale hollandaise et ses différents quartiers, des suggestions de visites dans la ville et ses environs, des informations pratiques et une sélection d’adresses (hôtels, restaurants, boutiques). ©Electre 2016

J’ai pris cet exemple mais pour la vie quotidienne, les renseignements pratiques etc vous disposez d’un très grand nombre de guides touristiques. Il est difficile de faire un choix

Art
Le Rijksmuseum. Amsterdam
Haak, Bob (1926-….), 1965
Ou
Les trésors du Rijksmuseum Amsterdam
Meijer, Emil Rudolf, 1985

Revues d’urbanisme en ligne

Hazewinkel J.F. Le développement d’Amsterdam. In: Annales de Géographie, t. 35, n°196, 1926. pp. 322-329.DOI : 10.3406/geo.1926.8468
http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1926_num_35_196_8468

Verger Fernand. La morphologie urbaine d’Amsterdam . In: Norois, n°30, Avril-Juin 1979. pp. 209-213.DOI : 10.3406/noroi.1961.1346
http://www.persee.fr/doc/noroi_0029-182x_1961_num_30_1_1346

Pour localiser ces ouvrages, vous pouvez consulter le catalogue collectif Sudoc (Système Universitaire de Documentation)
Amsterdam (Pays-Bas)| restreindre (Langue du document) français 179 résultat(s)

Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/155781839
Titre : La fabuleuse histoire d’Amsterdam et des Pays-Bas [Texte imprimé] / MurieI
http://www.sudoc.fr/137316453

Titre : Amsterdam insolite et secrète [Texte imprimé] / Marjolijn van Eys et Delphine Robiot ; photos, Lynn van der Veldenlle Lucie Clément
http://www.sudoc.fr/048172871

Titre : Amsterdam [Texte imprimé] : la plus petite des grandes métropoles
http://www.sudoc.fr/048172871

Un ouvrage plus général
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/070672725
Titre : Histoire des Pays-Bas [Texte imprimé] : des origines à nos jours / Christophe de Voogd
voir résumé de l’éditeur https://www.amazon.fr/Histoire-Pays-Bas-Christophe-Voogd/dp/2213615667/ref=pd_sim_14_1?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=HB7DT0CJFH490MY2ZPZN

Romans :

Je vous recommande Anna Enquist, psychanalyste, musicienne et romancière https://fr.wikipedia.org/wiki/Anna_Enquist
Quattuor son dernier roman traduit se passe dans une ville sans nom mais très vraisemblablement à Amsterdam
http://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/quatuor

Hella S. Haasse, écrivaine néerlandaise, plutôt de romans historiques mais certains se passent à Amsterdam ou dans sa région :
Des nouvelles de la maison bleue http://www.babelio.com/livres/Haasse-Des-nouvelles-de-la-maison-bleue/121702

Miniaturisme de Jessie Burton
http://www.babelio.com/livres/Burton-Miniaturiste/697976

Angelo Rinaldi : Dernières nouvelles de la nuit
http://www.babelio.com/livres/Rinaldi-Dernieres-nouvelles-de-la-nuit/16224

Amsterdam, le roman de McEwan, Ian (1988) ne se passe pas à Amsterdam malgré son titre (juste un peu au moment du dénouement)

Côté polar

Les romans de Janwillem Van de Wetering
http://geopolar.pagesperso-orange.fr/europe/nl/amsterdam/wetering/wetering.html
La bibliothèque de l’été: enfin un polar dans lequel il ne se passe rien ! Arnaud Gonzague Publié le 01 août 2013 à 11h22
http://bibliobs.nouvelobs.com/la-bibliotheque-de-l-ete/20130718.OBS0144/la-bibliotheque-de-l-ete-enfin-un-polar-ou-il-ne-se-passe-rien.html

et enfin un polar historique :
La tulipe du mal Jörg Kastner http://www.babelio.com/livres/Kastner-La-tulipe-du-mal/285796

En espérant que cette sélection vous conviendra
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 111 fois dont 1 fois aujourd'hui

Comment évolue le tourisme de la génération Y en France ?

deux jeunes de dos avec de gros sacs à dos

CC0 Public Domain, via Pixabay

Je fais actuellement un mémoire sur les habitudes de consommation touristique des jeunes de 18 – 30 ans en France.

Notre réponse du 20/02/2017

En consultant notre catalogue, je n’ai trouvé aucune documentation sur votre sujet.
En revanche, en consultant un moteur de recherche comme Google j’ai trouvé de nombreux sites qui traitent de la génération Y et du tourisme.
Tout d’abord, un article intitulé « Clientèle : la génération Y » sur le site dédié aux professionnels du tourisme en Auvergne 
http://pro.auvergne-tourisme.info/articles/clientele-la-generation-y-577-1.html

Ensuite, une autre page qui a pour titre « Comment la Génération Y fait évoluer le Tourisme » :
http://www.tom.travel/2013/10/22/comment-la-generation-y-fait-evoluer-le-tourisme/

Un article du Figaro du 14 avril 2016 intitulé « La génération Y choisit ses voyages sur les réseaux sociaux » :
http://www.lefigaro.fr/conso/2016/04/14/05007-20160414ARTFIG00011-la-generation-y-choisit-ses-voyages-sur-les-reseaux-sociaux.php

Comment la génération Y bouscule les agences
L’Echo touristique – 26 octobre – 8 novembre 2012 – n° 3042-3043 – p 33
Zoom, en octobre 2012, sur les atouts de la génération Y (moins de 30 ans), débutant sa carrière, pour le secteur français du tourisme. Ces moins de 30 ans bousculent la hiérarchie et les habitudes mais apportent un sang neuf et un souffle d’innovation qu’il faut savoir capter. Détails et explications. Les points essentiels à connaître sur cette génération. Pas de chiffres.

Enfin, un site consacré au tourisme culturel de la génération y :
Génération Y – Tourisme Culturel
http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/tag/generation-y/

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 38 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche des livres sur le tourisme des chinois en France pour compléter mes cours Tourisme et société

couverture du livre Les touristes chinoisNotre réponse du 14/02/2017

Je vous propose cette sélection de documents effectuée à partir du catalogue du Sudoc (catalogue collectif des bibliothèques et des centres de documentation de l’enseignement supérieur et de la recherche).

Séjours culturels et sportifs pour une jeune clientèle chinoise : le cas de la Côte d’Azur : comment développer le tourisme sportif et culturel pour les touristes chinois
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/176562311

La France et les touristes de l’Asie de l’est
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/184328357

Naissance du marché du tourisme sportif chinois en France : évolution et enjeux
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/176567224

Etude du marché tourisme en Côte d’Azur : comment évaluer l’attente des clients chinois
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/15121574X

Stratégie de développement du tourisme chinois dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur : agence de voyage Colvert France
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/151175942

L’exploitation des nouveaux services s’adaptés (sic) aux touristes chinois auprès (sic) le marché chinois par l’office de tourisme : l’exemple d’Antibes Juan-les-Pins
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/151264317

Analyse du potentiel touristique de la classe moyenne chinoise : pour l’Europe et la France
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/164448314

Les touristes chinois : comment bien les accueillir ? guide pratique à l’usage des professionnels du tourisme
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/192024655

Le tourisme des chinois taïwanais en France

Identifiant pérenne de la notice :http://www.sudoc.fr/131553739

Pour savoir où trouver ces documents et s’ils sont soumis au prêt entre bibliothèques, cliquez sur l’onglet « Où trouver ce document? »

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 31 fois dont 1 fois aujourd'hui

je recherche des documents sur le tourisme alternatif, participatif, d’immersion, collaboratif…particulièrement des articles ou documentaires parlant du « wwoofing ».

couverture du livre Wwoofing guide...Notre réponse du 08/02/2017

Voici quelques documents sur le tourisme alternatif, participatif, d’immersion, collaboratif…

Voici deux ouvrages sur cette tendance et particulièrement le premier :

1) Wwoofing, le guide : pour des vacances solidaires, économiques et écologiques
Sites Internet Wwoof est l’acronyme de l’anglais World wide opportunities on organic farms. C’est un concept de voyage solidaire, écologique et économique : l’échange de quelques heures d’aide journalière dans une famille vivant à la campagne contre le gîte et le couvert. Ce guide explique le concept, décrit comment on devient wwoofer, comment s’organiser pour recevoir des hôtes, etc.
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1189849%3B5%3B0
(Plateforme du woofing en France : https://app.wwoof.fr/hosts)

2) Le tourisme social et solidaire : des vacances pour tous et pour tous les goûts, et si tout le monde avait droit aux vacances, un enjeu pour le développement des territoires
Point sur la mission des associations de tourisme social et solidaire. Une mission plus difficile à remplir quand le chômage s’accroît, quand le soutien des pouvoirs publics n’est pas toujours au niveau requis et quand l’évolution de la société impose d’adapter son offre en permanence afin de répondre aux attentes de publics diversifiés.
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1228018%3B5%3B0

Quelques liens utiles pour comprendre le contexte :

1) Les chiffres clés du tourisme en France (possibilité de poser des questions) :
http://www.economie.gouv.fr/cedef/statistiques-officielles-tourisme
Voir aussi le rapport du Credoc intitulé « 2009 : sur la recherche de vacances économe se développe » :
http://www.credoc.fr/pdf/Rapp/R262.pdf

2) Le rapport d’un étudiant (en master) : Habitant – touriste dans les destinations métropolitaines : Etude de l’émergence du tourisme participatif à Paris et en Seine-Saint-Denis
https://www.univ-paris1.fr/fileadmin/IREST/Memoires_Masters_2/BOUHNINI_Zayneb.pdf

Quelques articles accessibles via différentes plateformes de bases de données accessibles à la Bibliothèque publique d’information :

«  » Wwoofer  » en Nouvelle-Zélande (II), entre tourisme et travail » (…) Le Wwoofing : un nouveau mode d’exploitation touristique ? Perrier Mathieu, Pour, 3/2015 (N° 227), p. 31-39.
URL : http://www.cairn.info/revue-pour-2015-3-page-31.htm

« Le tourisme solidaire communautaire à l’épreuve des illusions culturaliste et participative. L’exemple d’une expérience au Bénin » Girard Alain, Schéou Bernard, Mondes en développement, 1/2012 (n°157), p. 67-80.
Résumé : L’illusion participative et l’illusion culturaliste réduisent la capacité du tourisme à contribuer aux Objectifs du Millénaire pour le développement et à développer d’autres richesses que celles retenues par la tradition utilitariste, comme le pouvoir de décision, la sociabilité, l’expérience de l’altérité… Une analyse de l’expérience de tourisme communautaire que mène au Bénin une association française de tourisme solidaire nous permet de mettre en évidence des effets possibles de ces deux illusions.
URL : http://www.cairn.info/revue-mondes-en-developpement-2012-1-page-67.htm

Désillusions et stigmates de l’exotisme. Quotidiens d’immersion culturelle et touristique au Sénégal
Hélène Quashie, Cahiers d’études africaines [En ligne], 193-194 | 2009, mis en ligne le 25 juin 2009, consulté le 07 février 2017. Les contextes de semi-résidence touristique et d’expatriation au Sénégal favorisent l’étude d’interactions quotidiennes entre des groupes sociaux minoritaires de ressor­tissants européens/occidentaux et leurs voisins locaux. Cette cohabitation avec l’Autre semble renforcer l’élaboration de frontières et stéréotypes, assez proches dans leurs fondements de ceux que l’on retrouve dans des contextes touristiques plus classiques. L’analyse des rapports sociaux que cette « rencontre culturelle » instaure et de son environnement sociopolitique et identitaire révèle l’existence de regards et représen­tations croisés particulièrement conflictuels et ambigus. URL : http://etudesafricaines.revues.org/18817

Dormir chez l’habitant : Mode d’emploi
Grands reportages, (revue papier disponible à la Bpi), 01 septembre 2016, n°423, pp.24-26
Auteur(s) : Nicolazzi, Anthony.
Numéro spécial « Sur le toit du monde ».
Marre de l’hôtel et des rapports purement marchands ? Et si vous vous laissiez tenter par l’hébergement chez l’habitant ? La formule a su conquérir des adeptes, car personne n’a encore trouvé mieux pour susciter les rencontres en voyage !

Valeurs de consommation dans l’écotourisme communautaire : Une approche par les récits de voyage, Revue française de gestion, 01 mai 2015, n°249, pp. 33-52
Auteur(s) : Fiorello, Amélie. Bo, Damien.
Cette recherche exploratoire vise à mieux comprendre ce que recherchent les touristes qui choisissent une forme de voyage durable émergente (l’écotourisme communautaire) et quelles valeurs ils y attribuent. En se basant sur 117 récits de voyages retraçant des expériences d’écotourisme communautaire et en mobilisant le modèle intégrateur de la valeur développé par Aurier et al. (2004), il est possible de faire émerger les dimensions de la valeur les plus importantes pour les touristes qui choisissent une offre d’écotourisme communautaire.
URL : http://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2015-4-page-33.htm

Ces résumés d’articles sont extraits de la base Delphes (articles économiques) :

Themeco. Economie collaborative / sharing economy
Dossier bibliographique Themeco – juin 2015 – n° 2 – pp 1-22 ( Dossier consultable à la Bpi via Delphes)
Autopartage, vente de biens d’occasions entre particuliers, covoiturage, crowdfunding, streaming en ligne, échange d’appartements… en 10 ans, le concept d’économie collaborative ou économie de partage est devenu un secteur économique à part entière, estimé par PwC à 15 milliards de dollars dans le monde. … SOMMAIRE. Analyse. L’économie de partage révolutionne les usages et bouscule l’économie traditionnelle. Finance, transport, tourisme, loisirs… la consommation collaborative fait des émules. Les secteurs traditionnels tentent de s’adapter pour ne pas rester sur le bas-côté, l’assurance mène la danse. Uber, Airbnb, Blablacar, leboncoin, mymajorcompany : ces pionniers devenus des symboles. Crowdsourcing, open innovation, réseau social… l’entreprise entre elle aussi dans la voie collaborative. Données chiffrées.

Ces tendances qui changent l’industrie du tourisme
Source : Trends
12 décembre 2013 – n° 50 – pp 78-80
Panorama, en décembre 2013, des nouvelles tendances de tourisme, qui se développent en Europe et aux Etats-Unis, via Internet. Ces nouvelles formes de vacances, emblématiques de l’économie collaborative, concurrencent fortement les agences de voyage classiques. Les modèles présentés : le tourisme solidaire et équitable ; le logement chez l’habitant ; le covoiturage ; le CouchSurfing (hébergement temporaire chez l’habitant) ; l’échange de sa propre résidence ; le nightwapping (échange de nuitées) ; le Help Exchange (accomplir différentes tâches en échange d’un hébergement) ; le woofing (travailler en échange d’un gite) ; le gamping (louer son jardin à des voyageurs) ; le glamping (tourisme en plein air) ; le neo-hosteling (glamping en version luxe) ; le greeting (partager la vision d’un territoire) ; le cookening (repas chez l’habitant et entraide culinaire). Précisions. Pas de chiffres.

Ce Sud qui (ré)éduque les jeunes du Nord. Réflexion critique sur les voyages d’immersion dans le Sud, in : Tourisme des jeunes et des adolescents
Source : Espaces tourisme et loisirs Revue disponible à la Bpi (revue de référence)
(Site : https://www.tourisme-espaces.com/doc/tourisme-loisirs-culture.html)
mars – avril 2014 – n° 317 – pp 119-124
Les voyages solidaires « immersifs » dans les pays du Sud font partie de l’offre alternative proposée aux jeunes, qu’elle soit à objectif « humanitaire » ou « éducatif ». Le fossé entre un projet pensé en Europe, d’un côté, et la réalité locale, de l’autre, est souvent très grand. Seule une préparation minutieuse peut permettre de surmonter les nombreux stéréotypes et malentendus culturels qui entachent ce type de projets. Explications. Pas de chiffres.

Les sites collaboratifs de location de vacances. Une révolution porteuse d’innovation, in : Les nouveaux enjeux du marché de la location de vacances
Source : Espaces tourisme et loisirs
novembre – décembre 2013 – n° 315 – pp 24-31
Les nouvelles plates-formes (mondiales) de location de vacances peer to peer (de pair à pair) interpellent le secteur du tourisme. Force est de reconnaître qu’elles rencontrent un énorme succès, tant auprès des clients que des propriétaires qui les utilisent pour louer leur résidence principale ou secondaire, un meublé ou une chambre d’hôtes. Leur force principale réside dans leur simplicité d’usage, dans leur caractère mondial et dans leur mode collaboratif, qui permet notamment de réguler la qualité de l’offre. Plutôt que de les rejeter, les acteurs « traditionnels » doivent s’en inspirer. Explications. Peu de chiffres.

Les outils numériques révolutionnent l’accueil touristique, in : Innovation, information et médiation
Source : Espaces tourisme et loisirs
février 2012 – n° 300 – pp 19-22
Les nouveaux outils numériques, et notamment ceux utilisant les technologies mobiles, révolutionnent l’accueil touristique. Les expériences les plus abouties permettent de préfigurer ce que pourrait être l’office de tourisme de demain. Explications et exemples. Pas de chiffres.

Un enjeu majeur du e-tourisme institutionnel est l’organisation, in : Dossier : e-tourisme institutionnel
Source : Espaces tourisme et loisirs
mars 2010 – n° 279 – pp 33-39
Le point, en mars 2010, à travers des exemples de stratégies, sur la nécessité pour les organismes institutionnels du tourisme, dans le cadre du développement d’Internet, de réorganiser leurs ressources humaines et de mettre en place de nouveaux modes de management, qui soient réactifs, évolutifs et collaboratifs. Des détails sur l’importance de la définition de la stratégie Internet de la destination, sur les différentes façons d’appréhender l’organisation autour du web, sur la nécessité d’une adaptation permanente. Explications. Zoom sur Rezotour (réseau social du secteur tourisme-loisirs-culture), outil de travail collaboratif pour les acteurs institutionnels. Pas de chiffres. Document de fond.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 27 fois dont 1 fois aujourd'hui

Pouvez-vous me recommander des livres sur les traditions au Portugal ?

Photographie d'Azenhas do mar

By Husond [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 02/02/2017

En guise de préambule, je vous propose :

Portugal: une identité, un destin
Massol, Marie-Dominique
Editions Patrimoines Médias, 2014
Présentation en images du Portugal, avec un retour sur l’histoire du pays, une réflexion sur sa situation économique, et une invitation à découvrir les régions, les traditions et les coutumes portugaises.

Ensuite, par rapport à certaines traditions plus spécifiques, vous pourrez consulter :

Le Fado
Pellerin, Agnès
France-Culture: Chandeigne, 2009
Présentation du fado, musique traditionnelle portugaise, à travers son histoire, ses grands thèmes d’inspiration, ses traditions d’interprétation vocale et instrumentale, ses grands courants. Edition complétée notamment par une anthologie de 47 textes de fado. Avec un enregistrement de morceaux de fado populaire.

Le cheval lusitanien : élevage et traditions équestres au Portugal
Boulin-Néel, Laetitia
Larivière, 2004
Présente cette race de chevaux du Portugal et retrace son histoire : élevage, école portugaise d’art équestre, manifestations, équitation tauromachique,

Arraial, le fête d’un peuple : les pèlerinages populaires au Portugal
Sanchis, Pierre
Edition de l’école des hautes études en sciences sociales, 1997
Les « romarias » au Portugal, ces pèlerinages populaires de pardon, s’inscrivent avec ténacité dans une histoire multiséculaire. De tels phénomènes sociaux, lorsqu’ils imprègnent l’épaisseur du tissu social et résistent à de profondes mutations culturelles et politiques, peuvent être considérés comme un discours essentiel qu’une société se tient à elle-même.

Ethnologie du Portugal : unité et diversité : actes du colloque, Paris, 12-13 mars 1992
Centre culturel Calouste Gulbenkian Paris colloque (1992)
Callier-Boisvert, Collette
Centre culturel Calouste Gulbenkian , 1994

D’autre part, je vous communique le lien qui vous permettra d’accéder au site de la bibliothèque du centre Calouste Gulbenkian qui possède un fond relativement riche d’ouvrages concernant le Portugal. 
Lien : http://bibliotheque.gulbenkian-paris.org/index.php?article=54&visual=1&langId=3

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 14 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche des données relatives au tourisme à Dubaï …

Photographie de buildings de Dubaï

CC0 Public Domain, via Pixabay

je suis étudiante en tourisme. Je recherche des données relatives au tourisme à Dubaï dans le cadre de mon cours intitulé « Développement de projets internationaux ». Je vous remercie pour votre aide.

Notre réponse du 26/01/2017

Pour trouver des références d’articles sur Dubaï et le tourisme j’ai interrogé la Base Delphes consultable à la Bpi : 14 articles repérés pour : Dubaï, « TOURISME »
Voici les notices des articles uniquement ciblés sur Dubaï les autres articles portent plus généralement sur les pays du Golfe ou les EAU

Voir Dubaï et revenir
Source : Le Nouvel économiste
17 mai 2013 – n° 1663 – pp 21-22
Volonté de la ville de Dubaï de passer de 10 à 20 millions de touristes d’ici à 2020. Une ville qui a déjà vu sa fréquentation touristique augmenter de 9,3% en 2012 et dont le taux d’occupation des hôtels se maintient à 78%. Pour atteindre son objectif, le territoire mise sur les pays émergents : Chine, Afrique subsaharienne, Arabie Saoudite, Russie, etc. Les moyens mis en oeuvre par la capitale pour atteindre ses objectifs : préserver les attractions phares et accroître l’hébergement touristique. Des précisions. Quelques données chiffrées. (Article extrait du Financial Times).
Descripteurs : TOURISME – FREQUENTATION TOURISTIQUE – ATTRACTIVITE D’UN PAYS – POLITIQUE ECONOMIQUE.
Producteur : © DELPHES Indexpresse 1

Dubaï a rapidement redoré son blason
Source : Challenges
6 janvier 2011 – n° 238 – pp 30-31
Point, début 2011, sur le redressement de l’économie de Dubaï, un an après son effondrement. L’émirat, qui lutte toujours contre une dette publique équivalent à 140 % de son PIB, voit la reprise du tourisme et de la consommation de produits de luxe ; les projets immobiliers restent quant à eux pour la plupart gelés. Dubaï compte également sur l’organisation de grands événements internationaux pour redorer son image. Détails. Graphique : composition du PIB, par secteur d’activité. Quelques données chiffrées.
Descripteurs : SITUATION ECONOMIQUE – TOURISME – PRODUIT DE LUXE.
Producteur : © DELPHES Indexpresse 2

Dubaï : tempête sur du sable
Source : HTR – Hotel, tourism and restaurant industry janvier 2010 – n° 175 – pp 22-25
Le point, début 2010, avec données chiffrées, sur l’activité hôtelière de Dubaï qui, malgré la crise immobilière et une baisse de la fréquentation, enregistre encore des résultats parmi les plus élevés au monde. Retour rapide sur la période de développement effréné du secteur immobilier et touristique de Dubaï, jusqu’à l’éclatement de la bulle immobilière à l’automne 2009. Une crise qui a retardé voire annulé certains grands projets d’expansion touristique mais qui va permettre un assainissement du marché immobilier et une pression moindre sur ses acteurs. Explications. Avis d’experts. Données chiffrées sous forme de graphiques : variations mensuelles du RevPar (revenu par chambre disponible) et du TO (taux d’occupation) à Dubaï entre décembre 2008 et novembre 2009.
Descripteurs : TOURISME – HOTELLERIE – MARCHE PAR PRODUIT.
Producteur : © DELPHES Indexpresse 3

Benchmarking : les stratégies touristiques de Dubaï et Abu Dhabi, petits territoires, grandes ambitions
Source : Grand angle d’Odit France décembre 2008 – n° 14 – pp 15-20
Le point, en mai 2009, sur le développement touristique de Dubaï (capitale commerciale) et Abu Dhabi (capitale administrative et énergétique) aux Emirats Arabes Unis qui représente une destination émergente. Points abordés : données générales sur les Emirats Arabes Unis (géographie, population, économie, tourisme) ; les piliers du développement touristique à Dubaï et Abu Dhabi (l’aérien et les aéroports, l’hôtellerie) ; les stratégie de développement touristique avec sélection de projets emblématiques illustrant le positionnement de Dubaï (luxe et originalité) et Abu Dhabi (destination haut de gamme, culturelle et écotouristique) ; les défis et enjeux pour l’avenir. Tableau : évolution du nombre de passagers à Dubaï International Airport de 2004 à 2005 en nombre de passagers. Graphiques : répartition des chambres d’hôtels de Dubaï selon la catégorie de l’hôtel ; répartition par origine des nuitées à Dubaï. Nombreuses données chiffrées.
Descripteurs : SITUATION ECONOMIQUE – PRODUIT DE LUXE – POPULATION – TOURISME – TRANSPORT AERIEN – HOTELLERIE – CONSOMMATION PAR PRODUIT.
Producteur : © DELPHES Indexpresse 4

Dubaï, le tourisme du XXIème siècle en action
Source : HTR – Hotel, tourism and restaurant industry, septembre 2006 – n° 138 – pp 24-30
Document de fond avec données chiffrées sur les réalisations et projets touristiques de l’Emirat de Dubaï qui entend développer une économie non liée au pétrole. Analyse de l’offre d’hébergement et de son évolution, du nombre de visiteurs, du niveau d’occupation, des nouveaux marchés, de la politique touristique développée, de l’offre proposée et des projets futurs. En français-anglais.
Descripteurs : TOURISME.
Producteur : © DELPHES Indexpresse 5

Investing in Dubai.
Source : Financial Times supplément au n° 35814, 13 juillet 2005, pp 1-4 (4p).
Document de fond, sous forme de dossier avec données chiffrées, sur la ville de Dubai (Emirats Arabes Unis), qui attire de nombreux jeunes Arabes à la recherche d’un travail et d’un style de vie occidental. Présentation des activités du Centre financier international de Dubai (DIFC) et de la bourse des valeurs DIFX. Le développement des constructions autour de la ville et les projets immobiliers. La population et l’arrivée de nombreux immigrants. La concurrence entre princes arabes et le système de gouvernement. Rôle grandissant de Dubai en tant que hub entre l’Europe et l’Asie et son développement en tant que centre de tourisme et des affaires.
Descripteurs : SITUATION ECONOMIQUE – ETABLISSEMENT FINANCIER – BOURSE DES VALEURS – BATIMENT – POPULATION – SITUATION POLITIQUE – TOURISME – IMMOBILIER.
Producteur : © DELPHES CCI-Paris DIE 6
Dubaï, l’Emirat de tous les défis.
Source : HTR – Hotel, tourism and restaurant industry n° 113-114, mai – juin 2004, pp24-32 (5p).
Document de fond. Dubaï, petit état du golfe Persique, aux ressources pétrolières limitées a pour objectif de se transformer en plate-forme commerciale, touristique et financière d’ici à 2010. Projets touristiques pharoniques, carrefour aérien en pleine croissance, développement hôtelier ultra rapide, tout concourt à la montée en puissance de cette destination. 1500 entreprises se sont déjà implantées à Dubaï. L’aéroport de Dubaï a enregistré 16 M d’arrivées en 2002,et l’objectif pour 2010 est d’attendre 10 M de touristes et 30 M d’arrivées. Le transport aérien prend une place prédominante dans la stratégie de l’Emirat. Une troisième extension de l’aéroport portera la capacité d’accueill à 60 M de passagers. L’hôtellerie se développe et d’ici la fin de la décennie, le nombre de chambres devrait atteindre 70 à 80 000. Chaque hôtel dispose d’au moins 4 ou 5 restaurants et d’autant de bars. Les grands projets pour l’accueil des touristes sont en cours. Avec les Iles Palm, la ville va multiplier son étroit bord de mer, en construisant deux îles géantes enforme de palmiers, qui pourront accuellir chacune 2000 villas et 2000 appartements. The World, à 4 km de l’Emirat sera composé de 250 îles artificielles qui recomposeront la carte du monde : chaque île aura la forme d’un pays dont elle reprendra les principales caractéristiques. Dubaïland, gigantesque parc de 7,4 de km2 proposera plusieurs parcs thématiques où l’accent sera mis sur le sport. Données chiffrées.
Descripteurs : TOURISME – HOTELLERIE – TRANSPORT AERIEN – PARC D’ATTRACTIONS – URBANISATION – DEVELOPPEMENT LOCAL – PRODUIT TOURISTIQUE – AMENAGEMENT TOURISTIQUE – AMENAGEMENT DU TERRITOIRE.
Producteur : © DELPHES CCI-Toulouse 7
Attention nous n’avons la revue HTR à la Bpi, vous la trouverez à la Bnf
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/040496902
Périodique: HTR tendances & marketing [Texte imprimé]
ISSN: 1274-2341
Bibliothèque nationale de France
Accessibilité : Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
Etat de collection : [Consulter le catalogue de la BnF] : http://catalogue.bnf.fr/

Catalogue Bpi


Histoire de Dubaï
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=962115%3B5%3B0
Sobik, Helge (1967-….), Editeur Feymedia, 2010
Ed. trilingue français-anglais-allemand
Recueil de photographies témoignant de l’ascension des émirs et du développement de Dubaï.
Loisirs, sports, tourisme > Tourisme > Tourisme emirats arabes unis
Sujets Dubayy (Émirats arabes unis) — Ouvrages illustrés
TOURISME EMIRATS ARABES UNIS
Dubaï
Hachette Tourisme, 2009 http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=871779%3B5%3B0
Une sélection détaillée et illustrée des dix meilleurs sites à ne pas manquer à Dubaï et dans ses environs, avec des conseils pratiques pour l’hébergement, la vie locale, etc.

Catalogue collectif Sudoc qui vous permet de localiser les documents par un lien dans la notice complète : tourisme 16 résultat(s) restreindre (Mots sujet) Dubai,
Ce sont surtout des guides touristiques, il y a également 3 notices de films.

Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/19639371X
Titre : Dubai : cartoville / Nicolas Peyroles ; cartographie Édigraphie. – 2e édition

Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/182814297
Titre : Dubaï et Abū Dhabī / [guide établi par Alexa Mey et Rachel Rousseau]

Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/172706890
Titre : Dubaï [Texte imprimé] / [Dominique Auzias & Jean-Paul Labourdette]. – 4e éd.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 66 fois dont 1 fois aujourd'hui

je suis à la recherche d’articles consultables sur internet pour rédiger mon mémoire sur le thème de la communication touristique sur les réseaux sociaux.

mappemonde avec symboles touristiques, big ben, Tour Eiffel...

©Stocklib

Notre réponse du 27/12/2016
Voici quelques articles parmi de nombreuses productions normalement accessibles par le net :

Guide numérique et mise en scène du territoire, entre médiation patrimoniale et stratégie de communication touristique
par Jessica de Bideran, MSHA, Université Bordeaux Montaigne et LERASS-MICS, Université Toulouse Paul Sabatier
Études de communication
2015/2 (n° 45). 180 pages.
Lien : http://www.cairn.info/revue-etudes-de-communication-2015-2.htm

« Quels métiers pour la communication numérique des organisations touristiques ? »
Alexandre-Bourhis Nathalie, Khalla Said, Rouvrais-Charron Chantal,
Management & Avenir, 2/2013 (N° 60), p. 195-211.
Résumé : Cette étude vise à dessiner les contours des métiers présents et futurs qui sont liés à la communication numérique. Après avoir décrit le contexte spécifique du secteur touristique, particulièrement touché par l’évolution des NTIC, l’article présente les résultats d’une étude qualitative réalisée auprès de trente et un professionnels du secteur (directeurs d’organisation touristique privée ou publique et chargés de communication). Quatre métiers majeurs émergent de l’analyse : community manager, chargé d’accueil numérique, animateur numérique d’un territoire et veilleur stratégique. La prise en compte de ces métiers semble incontournable pour répondre aux besoins à venir du secteur.
URL : http://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2013-2-page-195.htm

Articles sur le Web :

Plug|Think, c’est une lettre d’analyse hebdomadaire et un dossier spécial tous les 2 mois pour aller plus loin que l’actualité autour de la révolution digitale.
Tourisme et publicité sur Facebook, pour quel objectif finalement ? :
http://www.plug-think.com/2015/04/13/tourisme-et-publicite-sur-facebook-pour-quel-objectif-finalement/

TourMaG.com, 1er journal francophone du tourisme
Les réseaux sociaux : un média encore sous exploité par les acteurs du tourisme :
http://www.tourmag.com/Les-reseaux-sociaux-un-media-encore-sous-exploite-par-les-acteurs-du-tourisme_a72326.html

Tourisme 2.0 : Construire sa stratégie Social Média – SlideShare (135p.)
fr.slideshare.net/SamirSirat/tourisme-20-construire-sa-stratgie-social-mdia

Tourisme : quelles stratégies sur les réseaux sociaux ?
Une récente étude vient d’analyser les comptes sociaux de près de 70 acteurs du tourisme. Si la concurrence fait rage y compris sur les réseaux dans ce secteur, les marques y adoptent des stratégies différentes et n’ont pas toutes les mêmes objectifs…
http://comarketing-news.fr/tourisme-quelles-strategies-sur-les-reseaux-sociaux/

Les 6 grandes leçons de l’étude travel et Big Data réalisée par Sprinklr :
https://www.sprinklr.com/fr/the-way/infographie-travel-et-big-data/

Voir Blog suivant : http://www.etourisme.info/ dont cette rubrique en lien avec les réseaux sociaux : http://www.etourisme.info/reseaux-sociaux/

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 45 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche des documents pouvant aider à explorer l’idée de voyager en Europe

carte satellite de l'Europe

Par Koyos made with NASA World Wind [Public domain], via Wikimedia Commons

Réponse apportée par Eurekoi Strasbourg, le 1er décembre 2016

Vous cherchez des documents ayant pour sujet les voyages en Europe. Nous partons du principe que vous vous intéressez plutôt à l’époque contemporaine. Cependant, vous ne précisez pas les pays qui vous intéresse, si vous vous intéressez à l’Europe du point de vue de l’Union Européenne ou au continent Européen dans son ensemble. Nous allons élargir au continent européen.

Outre les traditionnels guides de voyage que vous trouverez dans toutes vos médiathèques (mots clés « guides de voyage ») sachez que la médiathèque Malraux dispose d’un large rayon de récits de voyage.
Vous pouvez effectuer une recherche dans notre catalogue en ligne avec les mots clés « Descriptions et voyages » pour retrouver les documents sur ce sujet.

Voici quelques exemples de récits de voyages en Europe susceptibles de vous intéresser :

Aux frontières de l’Europe / Paolo Rumiz . – Paris : Hoebeke, 2011

Les plus beaux récits de voyage / Roselyne de Ayala, Jean-Pierre Guéno

En chemin vers Rome avec nos enfants / Edouard Cortes (voyage à pied) . – Paris : XO éd., 2013

Le pérégrin émerveillé : Paris-Moscou et retour(s) / Jean-Louis Gouraud . – Arles Québec : Actes Sud : Leméac, 2013

Un itinéraire en Europe à l’époque médiévale : Sur les traces du Prêtre Jean / Nicholas Jubber . – Paris : Libretto, 2012

Des récits de voyage avec un angle historico-politique :

Voyage d’un européen à travers le 20è siècle / Geert Mak . – [Paris] : Gallimard, 2007

Il existe aussi des carnets de voyages illustrés :

Lisbonne, carnets / Dupuy et Berberian . – Paris : Cornélius, 2001

Voyage en Croatie / Géraldine Garçon . – Paris : Magellan & Cie, 2005

ainsi que des documents de conseils de voyage qui ne sont pas des guides à proprement parler :

Europe, 50 itinéraires de rêve . – Montréal : Ulysse, 2013

Nos échappées belles, au cœur des plus belles villes d’Europe . – Paris : Chêne, 2012

Voyage en ville d’Europe : Glasgow, Berlin, Bruxelles, Lausanne, Genève, Lyon, Turin, Gênes, Trieste, Rimini, Venise, Bucarest, Lisbonne / Textes de Kenneth White, Luc Weibel, Hugues Robaye… [et al.] . – Genève (Suisse) : Métropolis, 2004

Voici également quelques DVD sur le thème du voyage en Europe :

L’émission « Des trains pas comme les autres »
Des trains pas comme les autres : En Europe… à toute vapeur . – France Télévisions, 2004

La série Danube, fleuve d’Europe
Le Danube, fleuve d’Europe : Episode 1, 2, 3 . – Seppia, 2005

La série J’irai dormir chez vous
J’irai dormir chez vous : Israël et Grèce . – MK2 éditions, 2009

Enfin, vous pouvez feuilleter quelques revues sur le thème des voyages qui propose régulièrement des dossiers sur des villes ou région d’Europe à découvrir :

National Geographic
Géo
Terre Sauvage
Grands reportages

Date de création: 16/12/2016 06:26     Mis à jour: 16/12/2016 12:28
 
Cette question-réponse a été vue 91 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche de la documentation sur les passages couverts ?

photographie de la Galerie Vivienne

By Galerie de photos de Groume [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

( galeries royales saint-Hubert, Bruxelles Hay’s galleria, Londres passage du Caire, Paris).

Notre réponse du 28/11/2016

Nous avons de nombreux guides sur ce sujet et quelques ouvrages :

I ) Paris :

Passages couverts parisiens
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1205230%3B5%3B0

Passages couverts de Paris : promenades illustrées dans les passages parisiens
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=912933%3B5%3B0

Les passages couverts de Paris : plans, promenades, histoire, littérature
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1044008%3B5%3B0

Guide littéraire des passages de Paris
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=288667%3B5%3B0

« Les passages ouverts. La modernité oubliée de Paris capitale » (article)
Lenoir Joëlle, Gribaudi Maurizio,
Histoire urbaine, 1/2013 (n° 36), p. 73-103.
URL : http://www.cairn.info/revue-histoire-urbaine-2013-1-page-73.htm

II) Londres :

Un article issu de la plateforme en sciences humaines Cairn :
« Les relations entre les commerçants et les propriétaires dans les galeries marchandes à Londres (XVIIe -XVIIIe siècles) » (histoire)
Walsh Claire,
Histoire urbaine, 2/2001 (n° 4), p. 27-46.
URL : http://www.cairn.info/revue-histoire-urbaine-2001-2-page-27.htm

III) Bruxelles :

Bruxelles insolite : trésors cachés et lieux secrets
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=970097%3B5%3B0

IV) Europe :

Les passages en Europe
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=557008%3B5%3B0

L’avenir des passages et galeries en Europe au XXIe siècle : actes du colloque
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1093286%3B5%3B0

V) Autres ouvrages à la Bibliothèque nationale de France :

Les passages couverts en Europe
Patrice de Moncan
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39211887h

Les passages couverts de Paris : histoire, actualité, promenades, commerces
Patrice de Moncan
Publication : [Paris] : les Éd. du Mécène, 1996
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35829963d

Paris et ses passages couverts
Guy Lambert
Publication : Paris : Monum, Éd. du patrimoine, 2010
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43542835x

Titre(s) : Galeries Saint Hubert : histoire et restauration / [coordination générale et scientifique G. Condé Reis]
Publication : Bruxelles : Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale. Service des monuments et des sites : Sikkens, 1998
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb392080973

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 87 fois dont 1 fois aujourd'hui

Pourriez-vous me donner 10 incontournables à visiter sur Amsterdam sur 3 jours ?

Photographie d'un canl d'Amsterdam avec pont

CC0 Public Domain


Notre réponse du 29/09/2016.

Après examen de guides touristiques disponibles dans notre bibliothèque et de sites internet, je vous propose une liste de 10 promenades, sites ou musées fortement conseillés pour une première visite d’Amsterdam, le tout sans disposer de beaucoup de temps. Trois jours pleins devraient vous permettre d’en voir une grande partie, si vous allez à l’essentiel. La liste est à adapter, bien sûr, en fonction de vos goûts et de la météo.

1 – Les grands canaux à l’intérieur du Singelgracht, classés Patrimoine mondial de l’humanité, par l’UNESCO : les plus beaux canaux sont sans doute le Keizersgracht et le Herengracht dans leur portion Ouest et Nord-Ouest. Il y a aussi le Singelgracht et le Prinsengracht. Tous sont Bordés de superbes maisons à pignons des 17e, 18e et 19e siècles, et ce sur des kilomètres. A pied, cela prend beaucoup de temps. Alors pourquoi pas en vélo ou via une excursion en bateau ? Une des plus célèbres vues des canaux amstellodamois, souvent reproduite en carte postale, se trouve à l’angle des canaux Leidsegracht et 

2 – Promenade dans le cœur historique autour de la place du Dam, bordée par le Koninklijk Paleis (Palais royal), la Nieuwe Kerk (Nouvelle église, construite au 15e s). Deux grandes artères commerçantes très connues et vivantes aboutissent à cette place : Kalverstraat, au sud, et Nieuwendijk, au nord. En marchant vers le Nord sur l’avenue Damrak, on rejoint Beurs Van Berlage (célèbre bourse du commerce des années 1900). En continuant vers l’Est, on arrive à l’Oude Kerk (Vieille église, commencée au 14e s) et son célèbre carillon.

3 – Rijksmuseum (Musée national, au sud de la ville, sur Museumstraat) : équivalent du Musée du Louvre pour la peinture et les arts décoratifs. A voir en priorité, les grands maîtres de la peinture hollandaise du 17e s (le siècle d’or !), comme Rembrandt (« La Ronde nuit », « Le Syndic des drapiers », « La Fiancée juive », « Autoportrait… » etc), Johannes Vermeer (« La Laitière », « la Lettre d’amour »…), les portraits de Frans Hals, les scènes de genre (= scènes de la vie quotidienne) de Gerard Ter Borch ou Peter de Hooch, et les nombreux paysages ou natures mortes qui font aussi la gloire de l’art hollandais.

4 – Van Gogh Museum (à proximité du Rijksmuseum, sur Paulus Potterstraat) : nombreux tableaux et dessins provenant de la collection de son frère Théo et de ses descendants. Parmi les plus célèbres tableaux : « Les Mangeurs de pommes de terre », « Les Tournesols », « La Chambre », « Le Champ de blé aux corbeaux »…

5 – Promenade dans le quartier de Rokin : le Het Begijnhof (cour intérieure verdoyante, très protégée et entourée de belles maisons des 16e et 17e siècles), le Bloemenmarkt (le plus célèbre marché aux fleurs et aux bulbes de tulipes de la ville), les petites rues animées de Nieuwe Doelenstraat et Staalstraat. Au sud du Binnen Amstel, à retenir, le Cinéma Tuschinski (plus beau bâtiment de style Art déco d’Amsterdam), et la place Rembrandtplein, surtout connue pour sa vie nocturne débordante.

6 – Amsterdam Museum. Belle muséographie pour évoquer tout l’histoire de la ville. Privilégier les salles sur le 17e siècle, « le siècle d’or » de la ville et de la Hollande.

7 – Le Quartier rouge, au sud de la Oude Kerk, le long des rues Oudezijds Voorburgwal et Oudezijds Achterburgwal et Warmoesstraat… animé de jour mais surtout de nuit, avec ses vitrines en tout genre…

8 – Leidseplein, une des places les plus animées à toute heure d’Amsterdam, avec ses cafés, son théâtre et ses bâtiments 19e siècle.…d’où l’on peut rejoindre, au Nord-Est, le proche quartier des brocanteurs, des antiquaires, et des marchands d’art, notamment autour du Prinsengracht.

9 – Autour de l’Openbare Bibliotheek Amsterdam dite OBA. Cette bibliothèque de 10 étages a ouvert ses portes en 2007. Elle vaut le détour pour son architecture et son panorama depuis la terrasse du restaurant (la plus belle vue sur le centre historique d’Amsterdam). A noter, quelques bâtiments contemporains emblématiques aux alentours, dans ce quartier du port en pleine transformation, comme le NEMO (Musée des sciences), à l’Est, ou le Muziekgebouw aan’t IJ (salle de concert) et le EYE (Musée du cinéma), au Nord. Au Nord-Ouest de l’OBA, la Centraal Station, belle gare du 19e siècle bien restaurée.

10 – Pour finir, au choix, en fonction du temps qui vous reste et de vos centres d’intérêt : Rembrandthuis (Maison de Rembrandt, située sur Jobenbreestraat), Anne Frank huis (Maison tristement célèbre où se cachait la famille d’Anne Frank pendant la Seconde Guerre mondiale, située 263 Prinsengracht) ou Stedelijk Museum (très beau musée d’art contemporain, construit à côté du Musée Van Gogh, sur Paulus Potterstraat) avec ses peintures de la fin du 19e siècle et de la 1ere moitié du 20e siècle : A voir notamment les œuvres de Mondrian, Matisse, Malevitch, les tableaux des expressionnistes allemands comme Marc et Kirchner, du groupe Cobra, l’Action painting américaine, etc…

Si vous souhaitez de plus amples informations, je vous invite à poursuivre sur le riche site internet de l’Office du tourisme d’Amsterdam.

Pour terminer, vous trouverez ci-dessous une liste de quelques guides touristiques récents que nous vous conseillons éventuellement pour compléter vos visites et qui nous ont été précieux pour vous répondre (ordre chronologique décroissant par date de parution) :

– Amsterdam / Melissa Adams et Frans Mester, Editions National Geographic, 2016
– Amsterdam et ses environs : 2017 : Rotterdam, Delft et La Haye / Philippe Gloaguen, Editions Hachette Tourisme-Le guide du routard, 2016
– Amsterdam en quelques jours / Karla Zimmerman et Catherine Le Nevez, Editions Lonely Planet, 2016
– Amsterdam / Hélène Le Tac, Virginia Rigot-Muller, Nicolas Peyroles…, Editions Gallimard, 2016
– Amsterdam / Christopher Catling et Gabriella Le Breton…, Editions National Geographic, 2016
– Un grand week-end à Amsterdam / Catherine Vanderhaeghe, Editions Hachette Tourisme, 2015

En vous souhaitant bon voyage,

Eurêkoi-Bordeaux

Date de création: 30/09/2016 15:56     Mis à jour: 30/09/2016 15:56
 
Cette question-réponse a été vue 51 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je me demandais pourquoi les maisons au Maroc (Marrakech) sont de la couleur du sable ? Merci

 
les remparts ocres de Marrakech

Marrakech, By oblisameehan [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 10/08/2016

Cette couleur provient de la terre.
La terre crue était utilisée comme matériaux de construction au Maroc et elle était disponible à foison.
En effet l’ocre et le brun règnent sur le paysage marocain.
De la terre est née une architecture de maisons, de forteresses en pisé… Cela fait partie de la technique ancestrale de construction au Maroc.

Pour aller plus loin, voici la présentation d’un ouvrage sur cette thématique :

Couleurs du Maroc
par Marie-Pascale Rauzier
 Flammarion, Collection Art de vivre, 2001

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information
da1a0904cd

Cette question-réponse a été vue 288 fois dont 1 fois aujourd'hui