Tableau de David, Sacre de Napoléon par Pie VII

Jacques-Louis David [Public domain], via Wikimedia Commons

Réponse du 09/20/2012, révisée le 16/08/2017

Cette expression de langue italienne est prêtée au pape Pie VII ironisant au sujet de Napoléon.

Voici les éléments trouvés sur l’origine de l’expression :

Site personnel de Jean Levant : les mots historiques

PIE VII (1742 – 1823) Commediante! Tragediante! janvier 1813
Elu pape sous le nom de Pie VII, le cardinal Chiaramonti put d’abord se louer du général Bonaparte, signataire du Concordat de 1801. Moins d’un an plus tard, il commença à déchanter et à gravir les premières marches du calvaire que l’impérieux Premier Consul, puis le tout-puissant Empereur lui réservèrent de 1802 à 1814.
Ce fut d’abord, en 1804, l’humiliation du Sacre. Vint ensuite, l’occupation des Etats Pontificaux et de Rome en 1808, transformée en annexion pure et simple en 1809. Puis le malheureux pontife fut déporté à Savone et transféré en 1812 à Fontainebleau.
En janvier 1813, Napoléon, revenu de Russie, voulut régler directement avec le pape la question de l’institution canonique des évêques. Dans ces conversations, il se montra tour à tour enjôleur, bluffeur, théâtral, menaçant. Pie VII, affaibli, mais lucide, ironisait: « Comediante! Tragediante! »

Site Herodote.net  2 décembre 1804 Sacre de Napoléon 1er
Extrait : Partie de Rome le 2 novembre, l’escorte pontificale se fait dévaliser en route. Le 25 novembre, enfin, Napoléon affecte de la croiser par hasard en forêt de Fontainebleau lors d’une chasse au cerf. L’empereur salue le souverain pontife sans excès d’égards et lui fait un bout de conduite avant de le laisser poursuivre sa route jusqu’au Louvre. Si l’on en croit l’écrivain Alfred de Vigny, Pie VII aurait alors murmuré, parlant de l’empereur : «Comediante, tragediante !»

L’interrogation de la base Frantext ne confirme pas cette citation. Cette base permet de retrouver une citation à l’intérieur d’une oeuvre, en l’occurrence Servitude et grandeur militaire d’Alfred de Vigny d’après le site L’Histoire en citation, mais j’ai également testé en vain les autres oeuvres de Vigny :

Citation du jour
Napoléon et Pie VII : duo parfait, devenu duel au sommet. Ce sont deux grands premiers rôles sur la scène européenne. L’empereur sait qu’il a besoin du pape et il s’en sert. Mais il sous-estime (toujours) l’autre. Et la religion reste un facteur politique capital, au XIXe siècle.
« Commediante ! Tragediante ! »« Comédien ! Tragédien ! »1781
PIE VII (1742-1823)
Servitude et grandeur militaires (1835), Alfred de Vigny.
Ces deux mots n’ont peut-être pas été prononcés tels qu’ils sont passés à la postérité, mais ils reflètent ce que ce pape de caractère pensait de l’empereur.

Nous avons également consulté les dictionnaires spécialisés mis à notre disposition sans trouver de réponse pertinente.

Petit dictionnaire des expressions nées de l’histoire / Gilles Henry. – 2003

Rendons à César… : petit dictionnaire des expressions historiques / Auteur : Appriou, Daniel . -2004

Du bruit dans Landerneau : les noms propres dans le parler commun / Patrice Louis. – 1995

Le site Dicocitations  également sans résultat.

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 1 892 fois dont 2 fois aujourd'hui