Rayonnages de la Bpi

©Bpi/Voyez-vous

Un épi est-il la juxtaposition de deux travées simple face ? Une travée est-t-elle une hauteur de tablettes ? Les définitions trouvées ne sont pas claires, et parfois contradictoires.

Réponse apportée le 03/04/2014, révisée le 17/05/2017

Voici les définitions que l’on trouve dans le Trésor de la langue française informatisé (TLFI) 

Je souligne que ces définitions sont précises car elles sont tirées d’un ouvrage de Julien Cain qui a longtemps dirigé la Bibliothèque nationale (aujourd’hui la BnF)  : Les transformations de la Bibliothèque nationale et le dépôt annexe de Versailles

Epi : « c) Corps de rayonnage placé au milieu d’une salle et présentant deux surfaces de rangement. Le module de 1 m 80, entr’axe des poteaux en plan et des verticales en façades, fut déterminé par les dimensions des tablettes destinées aux paquets de journaux et l’espace nécessaire aux circulations : 0,90 m pour chaque épi et pour chaque circulation entre épis (CAIN, Transform. Bibl. nat. de 1936 à 1959, 1959, p. 33). »

Travée : « e) P. anal., BIBLIOTHÉCON. Ensemble de tablettes superposées, comprises entre deux supports verticaux. Circuler entre les travées. Chaque épi est composé d’un double rayonnage dont les travées, de longueur malheureusement variable (0 m 96, 1 m, 1 m 03), comportent des tablettes, mobiles sur clavettes de 0 m 4 de profondeur (CAIN, Transform. B.N., 1959, p. 35). »

Autres définitions provenant du Glossaire CRFCB Coopération des centres régionaux de formation aux carrières de bibliothécaires

Epi : Les épis sont un alignement de rayonnages ou d’armoires ou de travées placé au milieu d’une salle et présentant deux surfaces de rangement.

Travée : Rangée de rayonnages.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 964 fois dont 1 fois aujourd'hui