Médaille Napoléon III

By Selvejp [CC BY 3.0], via Wikimedia Commons

Réponse apportée le 09/01/2009  par STRASBOURG Médiathèques de la ville et communauté urbaine – révisée le 29/06/2017

Un roi est le chef d’Etat d’un pays, appelé royaume, qui a accédé au pouvoir souverain à vie par voie héréditaire ou plus rarement, élective.

L’Empereur est le chef souverain de certains Etats appelés empires (Empereur d’Allemagne est nommé Kaiser, de Chine : le fils du ciel, du Japon : Mikado, de Russie : le Tsar, des Turcs : le Sultan)
Le titre d’Empereur est donné depuis Auguste au détenteur du pouvoir suprême dans l’Empire romain.

La différence entre « roi » et « empereur » vient surtout du statut qu’on a pu donner au terme « empereur » .
Le mot « empereur « provient du titre d’Imperator que s’était donné Octave, l’héritier de Jules César quand il s’attribua le nom d’Auguste.

Ce mot fut donc utilisé pour désigner les souverains suprêmes des Empires romains d’Orient et d’Occident. Ce titre d’Empereur fut repris par Charles 1er plus connu sous le nom de Charlemagne qui s’attribua le rôle de successeur des Empereurs romains (an 800 ). Puis ce titre fut gardé par ses successeurs qui régnèrent sur le Saint-Empire Romain Germanique. Ces souverains étaient généralement élus. Le souverain d’Autriche décida de garder ce titre pour lui seul et sa descendance (Joseph II).
A noter que Napoléon prit ce titre pour ne pas avoir à prendre celui de roi et que Guillaume de Prusse prit ce titre en 1871 par pur désir de s’arroger un titre plus ronflant que celui de roi et pour imiter Napoléon et le souverain d’Autriche.
Le mot empereur devint à la mode et on oublia son contexte historique…

Les titres d’Empereur servent souvent à désigner un souverain suprême de grands pays et donc plus prestigieux que celui de roi.

Cordialement,

EurêkoiMédiathèques de la ville de Strasbourg

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 3 688 fois dont 2 fois aujourd'hui