couverture du livre Zeros and oneNotre réponse du 15/01/2018
Vous souhaitez lire des écrits sur le cyberféminisme. Les publications sur le sujet sont peu nombreuses en français.
Plusieurs ouvrages de Donna Haraway, l’intellectuelle la plus souvent citée lorsqu’on évoque ce sujet, sont disponibles en français, ainsi qu’un ouvrage français sur sa pensée. Un nouvel ouvrage d’Haraway sera publié dans quelques temps par les éditions des Mondes à faire (http://leseditionsdesmondesafaire.net).

Manifestes cyborg et autres essais
Donna Haraway
Editions Exils, 2007

Des singes, des cyborgs et des femmes : la réinvention de la nature
Donna Haraway
Editions Chambon, 2009

Penser avec Donna Haraway
Sous la direction d’Elsa Dorlin et Eva Rodriguez
Presses Universitaires de France, 2012

En France, certains considèrent que les travaux du philosophe Paul B. Preciado (sur la transformation du corps et le développement techniques) sont à rapprocher de cette école de pensée, notamment
Testo Junkie : sexe, drogue et biopolitique, J’ai Lu, 2014

Je vous recommande également la consultation des articles suivants :
« Au coeur à corps avec le Manifest Cyborg de Donna Harraway » de Delphine Gardey, publié dans la revue Esprit en 2009

Charbonnier Pierre, « Donna Haraway : Réinventer la nature »Mouvements, 2009/4 (n° 60), p. 163-166. DOI : 10.3917/mouv.060.0163. URL : https://www.cairn.info/revue-mouvements-2009-4-page-163.htm

– Une chronique du journaliste spécialiste du numérique, Xavier de la Porte
« Etre dans le corps d’une femme : renouveau du cyberféminisme », diffusée sur France Culture en 2016 .

Je vous suggére d’autres pistes de lecture en langue anglaise sur le cyberféminisme

– Hormis les livres de Donna Haraway, l’ouvrage de Sadie Plant, Zeros and Ones :  Digital Women and the New Technoculture https://www.publishersweekly.com/978-0-385-48260-8
Un article du journal The Independent sur Plant et son ouvrage, Ann Treneman, 11 October 1997 :

– Une autre figure importante est Faith Wilding. Elle a notamment écrit « Where is feminism in cyberfeminism? », publié en 2006 sur le site NeMe : http://www.neme.org/texts/cyberfeminism

Si vous bénéficiez d’un accès à la plateforme JStor (via une université, par exemple), « Notes on the Political Condition of Cyberfeminism » (écrit avec le Critical Arts Ensemble) dans la revue Art Journal, vol. 57, n°2 (été 1998) : https://www.jstor.org/stable/778008

– Un article de la sociologue Jessie Daniels intitulé « Rethinking Cyberfeminism(s): Race, Gender and Embodiment » publié dans la Women’s Studies Quarterly http://muse.jhu.edu/article/266600

– Un article du site Artsy.net qui fait un tour d’horizon de différents aspects du cyberféminisme (théorie politique, pratiques artistiques…) et des héritières de ce courant (xénoféminisme) :
« A brief story of cyberfeminism », Isabelle Scott, oct 13, 2016

– En parlant du xénoféminisme, le manifeste du collectif anglais Laboria Cuboniks est proposé en ligne dans sa version française.
Le xénoféminisme : une politique de l’aliénation

La blogueuse allemande Mango propose également une bibliographie annotée plus complète : http://riotmango.de/wp-content/uploads/2012/04/Cyberfeminism.pdf

Bonne lecture,
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION