Bocaux en verre remplis de céréales

CC Domaine public, via Pxhere

Notre réponse du 11/01/2018

Une recherche dans le catalogue de la Bpi avec l’expression « vente en vrac » ne donne aucune référence de livres. Le catalogue collectif Sudoc ne fournit pas plus de reférences de livres. Le sujet est émergent et nous conduit à interroger des bases de données en quête d’articles.

Recherche dans la base Delphes

J’ai effectué une recherche dans la base Delphes. On obtient les 5 références suivantes pour le mot clé Vente en vrac et beaucoup plus si on met l’expression dans la zone de texte libre.

Un air d’ici conjugue vrac et bio avec brio
Source : Linéaires, décembre 2017 – n° 341 – p.128
La PME Un air d’ici, créée en 2001 par Franck Bonfils à Carpentras (Vaucluse), spécialiste des fruits secs bio, rencontre un beau succès avec sa gamme vrac Juste Bio. Elle est parvenue a quadruplé son CA en deux ans grâce à une diffusion en plein boum. La signature est présente dans 1800 points de vente et compte plus de 100 codes. Son CA est passé de 7,5 millions d’euros en 2015 à 13 M EUR en 2016 et la barre des 30 M EUR pourrait être franchit en 2017. Précisions. Quelques données chiffrées.
Descripteurs : PRODUIT ALIMENTAIRE BIOLOGIQUE – STRATEGIE MARKETING – VENTE EN VRAC – FRUIT – PRODUIT SECHE – INFORMATIONS FINANCIERES PAR ENTREPRISE. Producteur : © DELPHES Justine Carrel – IndexPresse 1

Comment Auchan a fait son nid en Russie
Source : Linéaires, octobre 2017 – n° 339 – pp.14-15
Leader en hypermarché, numéro trois de la distribution alimentaire, le groupe français de grande distribution Auchan a parfaitement réussi sa pénétration du marché russe depuis son implantation en 2002. Pour en arriver à un CA de près de 5,8 milliards d’euros là-bas, l’enseigne a réussi à se positionner à la fois sur le marché des hyper et sur celui des commerces de proximité, mais domine surtout sur le secteur du discount, avec une excellente image prix et le développement de techniques de vente comme le vrac à grande échelle, utilisé pour de nombreux produits allant des stylos aux viennoiseries. Des détails. Données chiffrées (nombre de magasins ouverts, montant d’investissements futurs, etc.).
Descripteurs : STRATEGIE INTERNATIONALE DE L’ENTREPRISE – GRANDE SURFACE – VENTE EN VRAC – INFORMATIONS FINANCIERES PAR ENTREPRISE. Producteur : © DELPHES Samuel Arnaud – IndexPresse 2

La supérette sans emballage
Source : Linéaires, septembre 2014 – n° 305 – p 19
Ouverture, en 2014, à Bordeaux (Gironde), par deux jeunes diplômés d’une supérette de 80m2 baptisée La Recharge qui mise sur le « zéro emballage ». Au-delà de la vente en vrac, le concept repose aussi sur une offre essentiellement locale. L’enseigne multiplie les clins d’oeil aux épiceries d’antan : vieux meubles chinés, fruits et légumes sur le trottoir. Des détails. Présence de photographies. Pas de chiffres.
Descripteurs : SUPERETTE – VENTE EN VRAC – PRODUIT REGIONAL – MARKETING POINT DE VENTE. Producteur : © DELPHES Indexpresse 3

La vente en vrac gagne du terrain
Source : Ria – Revue de l’industrie agroalimentaire, janvier 2013 – n° 741 – p 14
Arrivée progressive, début 2013, de la vente en vrac, née dans les magasins bio, dans les GMS françaises. Les atouts de cette méthode de vente : des produits économiques et écologiques puisque les produits sont dépourvus d’emballages. Explications, à travers les modèles de vrac d’Auchan, lancé en 2005, et de Carrefour, proposé depuis 2011. Au Royaume-Uni, le vrac a dépassé le cadre de l’alimentation. Peu de chiffres.
Descripteurs : PRODUIT ALIMENTAIRE – VENTE EN VRAC – GRANDE SURFACE.
Producteur : © DELPHES Indexpresse 4

Les clés pour profiter de l’engouement du vrac en grandes surfaces
Source : LSA : Le magazine de la grande consommation, 6 décembre 2012 – n° 2254 – pp 52-53
Montée en puissance de la vente de produits en vrac dans les grandes surfaces françaises. Les rayons discount qui proposent ce mode de distribution se multiplient tandis qu’en parallèle, un vrac plus qualitatif émerge. Deux rayons qui exigent une gestion méticuleuse pour devenir un relais de croissance pour les enseignes. Parmi les bonnes pratiques : un salarié référent pour le rayon ; l’entretien régulier du rayon ; un système de surveillance (caméras) pour éviter les vols en magasins et limiter la consommation sur place. Des détails avec rapides retours d’expérience. Pas de chiffres.
Descripteurs : GRANDE SURFACE – VENTE EN VRAC – STRATEGIE MARKETING.
Producteur : © DELPHES Indexpresse 5

D’autre part, une étude parue en juin 2016, traitant de la distribution des produits alimentaires bio en France et tirée du site lesechos-etudes est aussi consultable en intégralité à la Bpi. Une partie du document concerne la vente en vrac : Distribution des produits alimentaires bio en France

Europresse

Pour compléter, j’ai interrogé la bas Europresse. Lorsque je renseigne « vente en vrac », cette base me permet d’accéder à de nombreux documents publiés il y a 1 an au maximum. 
Voici par exemple ces quelques références :

Au bonheur du Vrac
Le Temps, samedi 23 septembre 2017, p 20, Garcia, Cinthya
Si, en Suisse, la vente de nourriture en vrac reste timide, dans la baie de San Francisco, ce modèle existe depuis plus de quarante ans et puise ses origines dans le contexte hippie et contestataire des années 1970.

L’affaire est dans le vrac
Paris-Normandie, 17 septembre 2017, p 8
Tendance. Zéro emballages : c’est la consigne d’un marché en plein essor, avec le come-back du vrac dont les enseignes fleurissent aussi dans la région. Un grand déballage pour éviter le gaspillage, mais pas seulement. À vos louches et bocaux !

La vente en vrac prend du poids
Centre Presse (Vienne), 17 juin 2017, Ddelion
Avec l’ouverture de l’Effet bocal à Poitiers, nous nous sommes interrogés sur le phénomène de la vente en vrac qui ne touche pas seulement les magasins biologiques.

Ecologie : tout savoir sur l’achat en vrac
Boursorama, 16 octobre 2017
Eco-responsable, écologique, l’achat en vrac prend chaque année de plus en plus d’ampleur en France. Cette nouvelle forma d’achat d’aliments et de denrées permet de protéger l’environnement. Des épiceries se sont spécialisées sur l’activité.

Enseigne Ty vrac : tout en vrac et tout bio
Le Télégramme (Bretagne), 18 mai 2017
Ty vrac, épicerie de vente en, a ouvert ses portes mardi, au 25, rue de Pont-Aven. À sa tête, Pauline Douguet, fervente militante pour la réduction des déchets. « Les emballages ont un coût. Nous les achetons pour les jeter, c’est un comble tout de même ! Là, l’idée est de supprimer tous les emballages jetables, ce qui signifie aussi circuit court, donc achat en local à nos producteurs de produits de bien meilleure qualité et plus respectueux de l’environnement. La clientèle est invitée à venir avec ses propres contenants, sachets, boîtes, bouteilles… Mais il est aussi possible d’acheter des contenants chez Ty vrac, par exemple des sachets en coton bio fabriqués par le public en insertion ou réinsertion professionnelle de l’Esat de Concarneau », précise Pauline Douguet.

Je vous signale également l’existence de Réseau Vrac, une association interprofessionnelle pour la structuration et la promotion de la vente en vrac: leur site internet est très bien conçu et propose par exemple des formations liées au secteur du vrac, la liste des épiceries vrac par département en France, des actualités…

Je vous communique également le lien vers une réponse apportée par notre service à une demande proche de celle que vous formulez. Cette réponse vous permettra de consulter des données moins récentes car elle date de 2015.
Lien : http://www.eurekoi.org/je-cherche-des-etudes-sur-le-developpement-de-la-vente-en-vrac/

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Cette question-réponse a été vue 45 fois dont 1 fois aujourd'hui