photographie en gros plan d'une terre déchéchée

CC Domaine public, via Pxhere

Notre réponse du 21/12/2017

Vous souhaitez savoir si les ressources naturelles sont infinies ?
Il faut tout d’abord distinguer les deux types de ressources naturelles, certaines sont renouvelables et d’autres non. Voir cette introduction de l’article suivant de wikipedia :

Ressources non renouvelables

Une ressource naturelle est qualifiée de non renouvelable ou épuisable lorsque sa vitesse de destruction dépasse, largement ou non, sa vitesse de création. Ainsi un sol se forme en quelques siècles à plusieurs millénaires suivant les conditions chimiques, physiques et biologiques et est actuellement détruit dans certaines régions en quelques dizaines d’années, voire quelques années. On peut aussi rapprocher l’actuelle destruction accélérée des espèces d’une utilisation de ressources non renouvelables.
On parle au contraire de ressource renouvelable lorsque leur production est possible sur un temps court (production animale, végétale, etc.) et ne consomme pas elle-même une ressource non renouvelable, ou lorsque la ressource n’est pas détruite par l’usage (énergie marémotrice, énergie éolienne, énergie solaire).
Les projections actuelles montrent que le pétrole, qui a mis plusieurs dizaines de millions d’années à se former, sera épuisé au cours du XXIe siècle. Cependant, le pétrole n’est pas la seule ressource non renouvelable. D’autres ressources risquent d’arriver à épuisement avant le pétrole, au rythme actuel de consommation : le terbium, le hafnium, l’argent, l’antimoine, le palladium, l’or, le zinc, l’indium, l’étain, le plomb, le lithium, le tantale, le cuivre, l’uranium, le nickel, etc.

Sur le site de l’encyclopédie Conso globe, vous verrez en introduction une autre définition de ces notions ainsi qu’un développement détaillé
Epuisement des ressources naturelles

« Les ressources non renouvelables : ce sont principalement des matières premières minérales et les combustibles fossiles, qui proviennent de gisements formés au cours de l’histoire géologique de la Terre et correspondant à un stock, par essence même, épuisable.
Les ressources renouvelables : ce type de ressources peut être consommées sans être épuisées car elles peuvent se régénérer en permanence. Ces ressources sont notamment l’air, l’eau, les sols (terres cultivables) ou encore des ressources biologiques de la flore et de la faune (forêts, pâturages, pêcheries maritimes, biodiversité – espèces animales et végétales) et par les ressources génétiques (variétés de plantes cultivées et races d’animaux domestiques). »
« Vers 2050, 9 milliards d’êtres humains consommeront 140 milliards de tonnes de minerais, d’hydrocarbures et de biomasse (bois, cultures, élevage), selon le rapport du PNUE (Programme des Nations unies pour l’environnement). Soit 16 tonnes de ressources naturelles englouties par an et par chaque habitant de la planète. «Les responsables politiques comme le grand public ne sont toujours pas convaincus des limites physiques absolues de la quantité de ressources disponibles pour l’humanité».

Autre contenu, toujours sur ce site mais plus grand public :
L’épuisement des ressources naturelles
Le grand calendrier de l’épuisement des ressources naturelles, avec un zoom matière par matière. D’ici la fin du XXIe siècle, on peut attendre la fin du pétrole, platine, gaz, hafnium, or, sable…Rédigé par Jean-Marie, le 12 Jan 2011,

Sur cette question vous pouvez également consulter le site notre-planete.info :
Les ressources naturelles sont-elles inépuisables ?

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION