couverture du livre Vana XenouNotre réponse du 13/12/2017

La Bpi est une bibliothèque encyclopédique intégrée dans le Centre Pompidou ; la bibliothèque du Musée s’appelle la Bibliothèque Kandinsky. Je vous conseille de la contacter à l’adresse suivante :
bibliotheque.kandinsky@centrepompidou.fr
Voici le résultat de mes recherches concernant les artistes grecques à Paris.

A la Bpi, un livre consultable :

Vana Xenou : arrivée-passage : (exposition) jardins du Palais-Royal, Paris, (17 octobre 2007-11 février 2008)
Skira, Flammarion, 2008
70″19″ XENO 2
L’artiste grecque a recréé un univers mythologique, poétique et philosophique à travers treize installations sculpturales placées dans les jardins du Palais-Royal.

J’ai recherché dans le catalogue de Elles@centrepompidou artistes femmes dans la collection du Musée national d’art moderne, (Centre de création industrielle; Exposition. Paris, Centre Pompidou-. 2009-2010) mais je n’ai pu repérer qu’une page consacrée à une artiste grecque : Mâkhi Xenakis

Une recherche dans le catalogue du Musée signale 8 œuvres dans les collections du musée, (copier le nom dans la fenêtre de recherche)
https://www.centrepompidou.fr/cpv/rechercher.action
Mais ne donne aucun résultat dans le catalogue du centre de documentation du MNAM, la bibliothèque Kandinsy.

Bnf (Bibliothèque nationale de France)
une vidéo et un livre :

Klonaris/Thomadakia : le cycle de l’ange
Klonaris, Maris ; Thomadaki, Katerina; Trichon-Milsani Eurydice
Centre culturel hellénique (Paris) 2016
Lien : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb358618186

Moment grec,
Saulnier, Emmanuel
Editions du regard, 2016
Lien : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb450784281

INHA (Institut national d’Histoire de l’Art) :

Cahiers de l’Ambassade de Grèce à Paris. Artistes Grecs en France.
Ambassade de Grèce, 1995
Lien : http://bibliotheque.inha.fr/iguana/www.main.cls?surl=search&p=74469586-3948-11e2-a8f1-ac6f86effe00#recordId=1.601676&srchDb=1,1_INHA,1_GG,5

Le Monde
Une interrogation du journal Le Monde en texte intégral dans la base Europresse (consultable à la Bpi) a donné les deux références suivantes dont je vous copie des extraits. Ils permettent d’identifier des artistes. La recherche par nom d’artiste sera plus efficace qu’une recherche avec des termes comme « femme artiste grecque » dans les catalogues et les bases de données.

« A travers les galeries »,  J. V. Le Monde, jeudi 15 mai 1969 
« … Et, comme un contrepoint, à l’étage de la galerie, Niovi Tzallas, une artiste grecque, oppose la simplicité du trait et des tons qu’appelle depuis toujours son tempérament. Sur quelques surfaces de couleur (bleu outremer, ocre, vert) le couple se dessine en quelques lignes; les contours noirs, épais, à la fois schématiques et souples, ramènent le visage à son ovale et à l’amande aiguë des yeux, comme un masque archaïque, et les éléments des corps associés retrouvent des idéogrammes cycladiques, cercles et triangles, pour donner à chaque composition une impression de présence élémentaire et de solidité. (Galerie de l’Université. 32, rue de l’Université.) »

« La mémoire et la mer, au coeur des odyssées d’Evangelia Kranioti » Le Monde Culture, mercredi 24 août 2016, p. 13, Portrait par Isabelle Regnier
L’artiste grecque rapporte de ses périples maritimes le documentaire « Exotica, Erotica, etc. », qui croise récits intimes et océans déchaînés.
« Avec ses longs cheveux noirs tombant au milieu du dos, son regard brun, intense et pétillant, sa voix douce et grave qui coule comme du miel dans les oreilles, on prendrait volontiers Evangelia Kranioti pour une de ces sirènes qui firent flancher le bel Ulysse.
Les histoires de marins qu’elle raconte, odyssées mélancoliques d’aventuriers solitaires qu’attendent dans chaque port des Pénélope de toutes origines, feraient plutôt d’elle une Shéhérazade moderne, poétesse baroudeuse qui ravive, avec la matière humaine qu’elle amasse au cours de longs voyages, la substance des contes et légendes de sa Grèce ­natale. Depuis une dizaine d’années, ­cette Parisienne d’adoption formée aux Arts déco, 37 ans, a écumé les mers et les océans, permis de marin en poche, à bord de tankers, cargos et autres porte-conteneurs, passé des mois en escale dans des villes portuaires du monde entier… »

Evangelia Kranioti est citée dans les ouvrages suivants présents à la Bpi :

Rendez-vous : au coeur de l’art, exactement.
http://portailbpi.ck.bpi.fr/permalien/document?doc=1330702%3B5%3B0

De leur temps (5) : le temps de l’audace et de l’engagement : collections privées françaises : exposition, Villeurbanne, Institut d’art contemporain, du 12 mars au 8 mai 2016
http://portailbpi.ck.bpi.fr/permalien/document?doc=1330702%3B5%3B0

Nous avons aussi cherché dans these.fr, hal.fr,  la MEP maison européenne de la photographie, la bibliothèque de l’Ecole du Louvre, , le Sudoc, les bases Art and Architecture Source et Generalis sans rien trouver.
Comme je vous le disais, une recherche partant d’un corpus de noms serait certainement plus fructueuse !

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Cette question-réponse a été vue 11 fois dont 1 fois aujourd'hui